mediacongo.net - Actualités - La JUNAFEC-Kinshasa exige la tenue, dans un bref délai de la Convention nationale, « seule source de légitimité »



Retour Politique

La JUNAFEC-Kinshasa exige la tenue, dans un bref délai de la Convention nationale, « seule source de légitimité »

La JUNAFEC-Kinshasa exige la tenue, dans un bref délai de la Convention nationale, « seule source de légitimité » 2022-01-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/24-30/unafec_jeunesse_kinshasa_22.jpg -

Elle réitère sa confiance à son président Interfédéral Godefroid Muamba et demande des excuses du président de l’Unafec Haut Katanga.

Le climat est délétère au sein de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), parti de feu Kyungu wa Kumwanza. Dans une déclaration samedi 22 janvier courant, la jeunesse de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (JUNAFEC-Kinshasa), a réagi vigoureusement aux propos jugés « insultants » tenus par le président fédéral de l’Unafec Haut Katanga traitant les combattants de Kinshasa des suiveurs des postes (sans idéal, ni valeurs). Et face au silence- complice ?- du président intérimaire du parti, la Junafec exige la tenue dans un bref délai de la Convention Nationale, « seule source de légitimité  , estime-t-elle.

Selon des sources, c’est la rencontre de certains membres de l’UNAFEC-Kinshasa avec le Secrétaire général national adjoint et fils biologique de feu Président National, de passage dans la capitale afin d’appréhender les contours de différends qui couvent au parti, qui aurait provoqué le courroux du président fédéral du Haut Katanga.

Dans la déclaration lue à la presse par son président, Christophe Nunga, la Junafec Kinshasa fait savoir que l’Unafec Kinshasa est la plus grande organisation administrative du parti, comptant 24 comités communaux bien installés.

Par conséquent, soutient-elle, » l’Unafec Kinshasa n’est pas subordonné à l’Unafec Haut Katanga ni à l’Inter fédération de l’Unafec grand Katanga pour recevoir des ordres venant d’eux. » Au contraire, elle entend peser significativement sur l’avenir du parti avant, pendant et après la Convention Nationale.

La Junafec Kinshasa explique que c’est dans cette optique, étant autonome et s’inscrivant dans la vision de feu le président National, Gabriel Kyungu, d’heureuse mémoire, qui se battait pour le fédéralisme, même au sein du parti, que des membres du parti ont rencontré le Secrétaire général national adjoint et fils biologique de « Baba « , afin de parler de certains problèmes qui se posent au sein du parti à l’éléphant.

» Pour nous, rencontrer un cadre du parti, de surcroit fils du feu Président National ne constitue en rien un manquement ni à l’idéologie moins encore à l’honneur du parti. Par contre, cela montre notre volonté de trouver des solutions internes afin d’éviter d’étaler nos problèmes dans la rue et ainsi sauver dignement l’héritage nous légué « , déclare la Junafec-Kinshasa.

Déviance

Celle-ci invite tous les membres du parti à constater avec elle, » le degré de la déviance et la dérive dangereuse que prend une partie des responsables de notre parti ; et surtout, de constater que la direction intérimaire du parti, saisie est restée sans réaction comme pour marquer son accord « , déplore-t-elle.

Pour la Junafec Kinshasa, le mandat de la direction intérimaire devrait s’atteler à la cohésion au sein du parti, conduire ce dernier à la Convention Nationale afin de doter le parti des dirigeants à même de refléter la volonté des combattantes et combattants au pays et à l’étranger.

La jeunesse de l’Unafec-Kinshasa ne s’arrête pas là. « Afin de limiter cette déviance, doter le parti des dirigeants à même d’assumer leur rôle au sein de l’Union Sacrée, nous conduire victorieusement aux élections de 2023, nous exigeons la tenue dans un bref délai de la Convention Nationale, seule source de légitimité « , déclare-t-elle.

La Junafec Kinshasa réitère son soutien, sans faille, au Président de la république, Félix Tshisekedi, pour ce mandat, et les élections 2023, comme l’avait recommandé feu le président Antoine Gabriel Kyungu wa ku Mwanza.

Didier Kebongo
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
8343 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Réforme électorale : Des organisations féminines en sit-in devant le Palais du peuple pour réclamer la parité