mediacongo.net - Actualités - Début des essais sur les humains d'un vaccin contre le VIH utilisant l'ARN messager (Moderna)



Retour Santé

Début des essais sur les humains d'un vaccin contre le VIH utilisant l'ARN messager (Moderna)

Début des essais sur les humains d'un vaccin contre le VIH utilisant l'ARN messager (Moderna) 2022-01-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/24-30/moderna_siege_22.jpg -

"Cette combinaison d'une stimulation et d'un rappel pourrait être le premier élément clé d'un schéma vaccinal".

Les premières doses d'un vaccin contre le virus du sida utilisant la technologie de l'ARN messager ont été administrées chez des humains, ont annoncé jeudi l'entreprise américaine de biotechnologie Moderna et l'organisation International AIDS Vaccine Initiative.

Cet essai dit de phase 1 sera réalisé aux Etats-Unis sur 56 adultes en bonne santé et séronégatifs.

Malgré quatre décennies de recherche, les scientifiques n'ont toujours pas réussi à mettre au point un vaccin contre cette maladie qui tue chaque année des centaines de milliers de personnes.

Mais les récents succès de la technologie de l'ARN messager, ayant permis le développement en un temps record de vaccins contre le Covid-19, dont celui de Moderna, ont suscité des espoirs.

Le but du vaccin testé est de stimuler la production d'un certain type d'anticorps (bnAb), capables d'agir contre les très nombreux variants en circulation du VIH, le virus provoquant la maladie du sida.

Le vaccin cherche à éduquer les lymphocytes B, qui font partie de notre système immunitaire, à produire ces anticorps.

Pour cela, l'essai va tester l'injection d'un premier immunogène, c'est-à-dire d'une substance capable de provoquer une réponse immunitaire, et d'un immunogène de rappel injecté par la suite.

Ils seront délivrés via la technologie de l'ARN messager.

"D'autres immunogènes seront nécessaires pour guider le système immunitaire sur (la bonne) voie, mais cette combinaison d'une stimulation et d'un rappel pourrait être le premier élément clé d'un schéma vaccinal possible contre le VIH", a estimé David Diemert, responsable scientifique de l'essai sur l'un des quatre sites où ce dernier est réalisé, l'université George Washington.

"La recherche pour un vaccin contre le VIH est longue et difficile, et avoir de nouveaux outils en termes d'immunogènes et de plateforme pourrait se révéler clé pour faire des progrès rapides", a estimé Mark Feinberg, patron de IAVI.


i24 News / MCP, via mediacongo.net
8404 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Covid-19: Les témoins de Jéhovah retourne prêcher dans la rue 2 ans après
AUTOUR DU SUJET

Maniema : le taux de prévalence du VIH/Sida évalué à 4,1%

Provinces ..,

Plus de 94 000 personnes souffrent du SIDA en 2021, selon le PNMLS

Santé ..,

Au moins 9 000 personnes personnes vivent avec VIH au Grand Nord

Santé ..,

Afrique du Sud: des femmes porteuses du VIH stérilisées de force dans des hôpitaux (rapport)

Femme ..,