mediacongo.net - Actualités - Un congolais tué au Brésil pour avoir réclamé le versement de son salaire impayé



Retour Diaspora

Un congolais tué au Brésil pour avoir réclamé le versement de son salaire impayé

Un congolais tué au Brésil pour avoir réclamé le versement de son salaire impayé 2022-02-02
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/02-fevr/01-06/moise_kabagambe_22.jpeg -

Moïse Kabagambe, un jeune congolais vivant à Rio de Janeiro, a été tué par patron (© Bunia Actualité)

Un ressortissant congolais a été tué au Brésil après avoir été torturé. Il s'agit du jeune Mugenyi Kabagambe, 24 ans. D'après sa famille, les faits se sont passés le lundi 24 janvier dernier dans un kiosque à Barra da Tijuca (Rio de Janeiro). Mugenyi Kabagambe travaillant comme aide cuisinier, réclame auprès de son employeur le paiement de son salaire.

C'est en ce moment que la situation a dégénéré. Son employeur n'a trouvé autre réaction que de le frapper à coups de bâton. Se défendant face aux coups lui infligés, Moïse s'est retrouvé pris à tabac face à 4 autres personnes qui l'ont lié pieds et mains, le torturant jusqu'à ce qu'il a rendu l'âme.

"Il voulait son argent avant de rentrer chez lui et le gérant du kiosque n'a pas voulu le payer. Ils se sont disputés, le gérant a pris un bâton pour le frapper et Moïse s'est saisi d'une chaise pour se défendre", a raconté à l'AFP son frère, Sammy Kabagambe, 28 ans, qui vit également à Rio.

Les autorités congolaises n'ont pas encore réagi sur cette affaire de meurtre.

 

Djodjo Vondi
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
8585 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 02.02.2022 à 14:47

@ Sherlock Holmes | VLPSTGB -depuis quand Lubumbashi fait partie des pays limitrophes du Congo . Quels sont ces pays dont vous parlez ?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Caleb | JKOTX35 - posté le 02.02.2022 à 14:25

Paix à son âme

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Sherlock Holmes | VLPSTGB - posté le 02.02.2022 à 12:42

@Mimbo, tous ces pays-là font allusion aux Kasaiens. Faut voir comment est devenue la ville de Lubumbashi.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mimbo | XT6OTEA - posté le 02.02.2022 à 12:08

En Europe, quand un congolais et un west africain se présentent devant une porte, on préfère laisser entrer le west africain et laisser le congolais dehors. Vous vous rendez compte?

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mimbo | XT6OTEA - posté le 02.02.2022 à 12:06

Sortez seulement de la RDC ( même dans les pays limitrophes) et vous vous rendez compte que le congolais est considéré comme une mouche. C'est depuis l'époque de Mobutu que ce système existe. Je pense qu'il y a un effort considérable à fournir à tous les niveaux pour donner de la valeur au peuple congolais à l'extérieur de son pays.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hama | QEX7EWO - posté le 02.02.2022 à 11:41

On n'est pas protégé, malgré le soi-disant repositionnement de la RDC dans le giron international. Il semble que c'est l'un des résultats phares du régime actuel. Partout, le congolais est tué comme une vulgaire mouche, et le gouvernement tarde à réagir.

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Plus de 15000 volontaires congolais réfugiés en Angola seront bientôt rapatriés au Kasaï
AUTOUR DU SUJET

Brésil : une femme et ses enfants séquestrés et affamés pendant 17 ans

Insolite ..,

Brésil: les restes du journaliste britannique Dom Phillips formellement identifiés

Monde ..,

Pluies torrentielles au Brésil : le bilan s'alourdit, au moins 79 morts et 56 disparus

Monde ..,

Après une nouvelle vague de violences policières, le Brésil sous le choc

Monde ..,