mediacongo.net - Offre d'emploi - Comptable en faveur de l’Unité Nationale PICAGL

Comptable en faveur de l’Unité Nationale PICAGL

 

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO   
MINISTERE DE L’AGRICULTURE
SECRETARIAT GENERAL DE L’AGRICULTURE
PROJET INTEGRE DE CROISSANCE AGRICOLE DANS LES
GRANDS LACS-PROJET REGIONAL(PICAGL)
PROJECT ID: P143307
CREDIT IDA: NR 5852-ZR


RECRUTEMENT D’UN(E) CHARGE(E) DE PASSATION DES MARCHES EN FAVEUR DE  L’UNITE NATIONALE DE COORDINATION PICAGL

 

Référence du Poste : AMI N°0 11/PICAGL/UNCP/PM/JNE/06/2018

Date de publication : le 14 juin 2018

Date clôture : le 28 juin   2018

Durée  du contrat : 12 mois avec possibilité de renouvellement

Lieu d’affectation : Kinshasa/UNCP-PARRSA

 

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a reçu un financement d’un montant de 150 millions de dollars américains sur crédit IDA auxquels s’ajoute un Don japonais (PHRD Grant) pour un montant de 2,7 millions de dollars américains dédiés à des activités de nutrition. Le Ministère de l’Agriculture, à travers l’Unité Nationale de Coordination du PARRSA, en est l’agence d’exécution. Une partie de ces fonds sera utilisée pour les paiements autorisés à titre du recrutement d’un Chargé de Passation des Marchés qui sera basé à Kinshasa.

L’objectif du projet est d'accroître la productivité agricole et la commercialisation dans les zones ciblées en RDC, améliorer l'intégration régionale dans le secteur agricole, et fournir une réponse immédiate et efficace en cas de crise ou d’urgences déclarées. Le projet régional sera mis en œuvre dans les Provinces du Sud Kivu et du Tanganyika, particulièrement dans le corridor Bukavu-Uvira-Kalemie (Bukavu, Plaine de la Ruzizi et la plaine côtière de Baraka-Fizi-Kalemie). Il va bénéficier à environ 200 000 ménages vivant dans le corridor Bukavu-Uvira-Fizi-Kalemie; les organisations professionnelles agricoles; les investisseurs privés et les Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME); les groupes vulnérables, en particulier les peuples autochtones, les femmes, les enfants, les jeunes et d'autres groupes à risque de violente mobilisation; et les services de vulgarisation et d’animation agricoles, y compris les Services de recherche et de vulgarisation agricoles, les ONG et les prestataires de services impliqués dans les chaînes de valeur. Le projet sera mis en œuvre à travers quatre (4) composantes : 

Composante 1: Développement des  Chaînes de Valeur Agricole pour: (a) accroître la productivité et la production de chaînes de valeur sélectionnées (riz, manioc, élevage/lait) dans les Provinces du Sud Kivu et du Tanganyika et d’établir des liens avec les marchés; et (b) appuyer le développement des infrastructures publiques et collectives pour renforcer les chaînes de valeur par la réhabilitation de routes de desserte agricole reliant les zones de production aux marchés, de systèmes d’irrigation existants dans la plaine de la Ruzizi et autres vallées; et le renforcement institutionnel des services techniques appropriés.

Composante 2 : Appui au développement du secteur privé dans l’agro-industriepour stimuler les investissements du secteur privé dans les différentes chaines de valeur et le développement de l'agro-industrie à travers des investissements incitatifs dans des parcs agro-industriels et des infrastructures publiques structurantes. Cette composante va : (a) renforcer la politique et la réforme du cadre réglementaire des affaires pour un meilleur accès des entreprises agro-alimentaires privées à l’information, à la technologie et au financement, encourager les investissements privés dans les zones ciblées ; et (b)  appuyer le développement de parcs agro-industriels en fonction de la demande du marché, le développement économique et social ainsi que la viabilité financière.

Composante 3 : Intégration Régionale plus efficace par : (a) la création d'un environnement propice aux échanges intra régionaux et la gestion des ressources agricoles communes ; et (b) la promotion d'un programme régional de recherche agricole pour le développement (RD).

Composante 4 : Services d’Appui et Gestion du Projet pour renforcer : (a) les capacités des services techniques nationaux et provinciaux, des ONG et des Services techniques privés et établir une industrie semencière durable ; et (b) les capacités de gestion, coordination et de suivi évaluation de l’Unité Nationale de Coordination (UNCP) et des Unités Provinciales d’Exécution du Projet (UPEP) à Kalemie et à Bukavu pour la mise en œuvre du projet.

2. Fonctions et Responsabilités

Sous l’autorité du Coordonnateur national  et la supervision directe  du Responsable Principal de la Passation des Marchés à qui il rend compte de ses activités, le  Chargé  de Passation des Marchés est membre de l’équipe technique du projet.

A ce titre, il assiste le Responsable  de la Passation des Marchés dans la mise en œuvre de toutes les activités relatives à l'acquisition des biens et services au niveau du projet conformément aux termes de l’accord de financement et directives de passation des marchés de la Banque mondiale.
Plus spécifiquement, il/elle assiste le Responsable Principal de la passation des marchés dans les tâches suivantes :

La rédaction des procès-verbaux de réception/livraison de matériels, équipements et travaux en collaboration avec les services techniques et/ou bénéficiaires

3. Profil requis

Par ailleurs, le candidat ou la candidate devra avoir:

4.  Durée

La durée du contrat est de 12 mois avec possibilité de renouvellement après évaluation des performances.          

5. PROCESSUS DE RECRUTEMENT

Le  Chargé de Passation des marchés sera sélectionné par comparaison des CV en conformité avec les procédures de la Banque mondiale comme décrite dans le document : « Directives « Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale,  janvier 2011 et révisé en juillet 2014 ».

Les candidats intéressés peuvent obtenir les informations complémentaires au sujet de termes de référence à l’adresse ci-dessus, de 9 heures à 16 heures tous les jours ouvrables. Les manifestations d’intérêt en langue française accompagnée de toute la documentation justifiant l’expérience du candidat (lettre de motivation, curriculum vitae, attestations des services rendus, brevets de formation et autres) doivent nous parvenir par courrier ou par e-mail à l’adresse ci-dessous, au plus tard le 28 juin   2018à 15h00’, heure locale, et porter clairement la mention :AMI N°011/PICAGL/ UNCP/PM/JNE/06/2018- « Recrutement d’un(e) chargé(e) de passation des marchés  en faveur de  l’Unité Nationale de Coordination PICAGL) ».

Monsieur  le Coordonnateur National du Projet
Secrétariat Général de l’Agriculture
Croisement Av. Batetela et Bld du 30 juin
Tél. :+243818137923
 Kinshasa Gombe  ou à la boîte E-mail : uncp_parrsa@yahoo.fr

 

Fait à Kinshasa, le 12 juin 2018

Alfred KIBANGULA ASOYO

 Coordonnateur National

Kinshasa
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png
2018-08-18

Retour à la liste Offre d'emploi
Publiée le 14/06/2018
AVIS AUX CANDIDATS mediacongo.net et ses partenaires attirent l’attention des candidats qu’aucun frais n’est exigé pour le dépôt des candidatures, ni pour une autre raison (interview ou formation). Veuillez NE PAS ENVOYER DE L’ARGENT sous quelque forme que ce soit (cash, virement , transfert Westen Union, mobile money,…) et directement nous le signaler.

Comptable en faveur de l’Unité Nationale PICAGL

Lieu

Kinshasa ()

Description

Le poste

 

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO   
MINISTERE DE L’AGRICULTURE
SECRETARIAT GENERAL DE L’AGRICULTURE
PROJET INTEGRE DE CROISSANCE AGRICOLE DANS LES
GRANDS LACS-PROJET REGIONAL(PICAGL)
PROJECT ID: P143307
CREDIT IDA: NR 5852-ZR


RECRUTEMENT D’UN(E) CHARGE(E) DE PASSATION DES MARCHES EN FAVEUR DE  L’UNITE NATIONALE DE COORDINATION PICAGL

 

Référence du Poste : AMI N°0 11/PICAGL/UNCP/PM/JNE/06/2018

Date de publication : le 14 juin 2018

Date clôture : le 28 juin   2018

Durée  du contrat : 12 mois avec possibilité de renouvellement

Lieu d’affectation : Kinshasa/UNCP-PARRSA

 

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a reçu un financement d’un montant de 150 millions de dollars américains sur crédit IDA auxquels s’ajoute un Don japonais (PHRD Grant) pour un montant de 2,7 millions de dollars américains dédiés à des activités de nutrition. Le Ministère de l’Agriculture, à travers l’Unité Nationale de Coordination du PARRSA, en est l’agence d’exécution. Une partie de ces fonds sera utilisée pour les paiements autorisés à titre du recrutement d’un Chargé de Passation des Marchés qui sera basé à Kinshasa.

L’objectif du projet est d'accroître la productivité agricole et la commercialisation dans les zones ciblées en RDC, améliorer l'intégration régionale dans le secteur agricole, et fournir une réponse immédiate et efficace en cas de crise ou d’urgences déclarées. Le projet régional sera mis en œuvre dans les Provinces du Sud Kivu et du Tanganyika, particulièrement dans le corridor Bukavu-Uvira-Kalemie (Bukavu, Plaine de la Ruzizi et la plaine côtière de Baraka-Fizi-Kalemie). Il va bénéficier à environ 200 000 ménages vivant dans le corridor Bukavu-Uvira-Fizi-Kalemie; les organisations professionnelles agricoles; les investisseurs privés et les Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME); les groupes vulnérables, en particulier les peuples autochtones, les femmes, les enfants, les jeunes et d'autres groupes à risque de violente mobilisation; et les services de vulgarisation et d’animation agricoles, y compris les Services de recherche et de vulgarisation agricoles, les ONG et les prestataires de services impliqués dans les chaînes de valeur. Le projet sera mis en œuvre à travers quatre (4) composantes : 

Composante 1: Développement des  Chaînes de Valeur Agricole pour: (a) accroître la productivité et la production de chaînes de valeur sélectionnées (riz, manioc, élevage/lait) dans les Provinces du Sud Kivu et du Tanganyika et d’établir des liens avec les marchés; et (b) appuyer le développement des infrastructures publiques et collectives pour renforcer les chaînes de valeur par la réhabilitation de routes de desserte agricole reliant les zones de production aux marchés, de systèmes d’irrigation existants dans la plaine de la Ruzizi et autres vallées; et le renforcement institutionnel des services techniques appropriés.

Composante 2 : Appui au développement du secteur privé dans l’agro-industriepour stimuler les investissements du secteur privé dans les différentes chaines de valeur et le développement de l'agro-industrie à travers des investissements incitatifs dans des parcs agro-industriels et des infrastructures publiques structurantes. Cette composante va : (a) renforcer la politique et la réforme du cadre réglementaire des affaires pour un meilleur accès des entreprises agro-alimentaires privées à l’information, à la technologie et au financement, encourager les investissements privés dans les zones ciblées ; et (b)  appuyer le développement de parcs agro-industriels en fonction de la demande du marché, le développement économique et social ainsi que la viabilité financière.

Composante 3 : Intégration Régionale plus efficace par : (a) la création d'un environnement propice aux échanges intra régionaux et la gestion des ressources agricoles communes ; et (b) la promotion d'un programme régional de recherche agricole pour le développement (RD).

Composante 4 : Services d’Appui et Gestion du Projet pour renforcer : (a) les capacités des services techniques nationaux et provinciaux, des ONG et des Services techniques privés et établir une industrie semencière durable ; et (b) les capacités de gestion, coordination et de suivi évaluation de l’Unité Nationale de Coordination (UNCP) et des Unités Provinciales d’Exécution du Projet (UPEP) à Kalemie et à Bukavu pour la mise en œuvre du projet.

2. Fonctions et Responsabilités

Sous l’autorité du Coordonnateur national  et la supervision directe  du Responsable Principal de la Passation des Marchés à qui il rend compte de ses activités, le  Chargé  de Passation des Marchés est membre de l’équipe technique du projet.

A ce titre, il assiste le Responsable  de la Passation des Marchés dans la mise en œuvre de toutes les activités relatives à l'acquisition des biens et services au niveau du projet conformément aux termes de l’accord de financement et directives de passation des marchés de la Banque mondiale.
Plus spécifiquement, il/elle assiste le Responsable Principal de la passation des marchés dans les tâches suivantes :

  • La préparation, le suivi, la mise en œuvre et la mise à jour du plan de passation des marchés ;
  • La préparation des Dossiers d’Appels d’Offres, de Demande des Propositions, des avis d’appel d’offres  et de manifestations d’intérêt;
  • La publication des avis d’appel d’offres ainsi que la transmission des lettres d’invitation aux candidats soumissionnaires potentiels ;
  • La publication des décisions d’attribution de marchés ;
  • Le contrôle et le suivi des échanges des courriers et d’informations entre la cellule de passation des marchés et les soumissionnaires ;
  • L’organisation et le déroulement conforme des séances d’ouverture des plis ;
  • Le contrôle et la soumission à l’approbation de la hiérarchie des rapports d’ouverture des plis et d’analyse des propositions et offres ;
  • La préparation et la tenue à jour des mercuriales et des répertoires des entreprises, des fournisseurs, des bureaux d’études tant nationaux qu’internationaux, susceptibles de fournir des biens et des services ;
  • L’archivage adéquat et exhaustif des documents nécessaires aux audits techniques, aux différentes missions de supervision et aux missions de revue a posteriori de la passation des marchés (termes de références, documents d'appel d'offres, demandes de non-objection, non-objections, rapports d’ouverture des offres, rapports d’évaluation, rapports de la Commission des marchés, contrats, des copies de factures et de preuves de paiement, copies de garanties bancaires, procès-verbaux de réception, différents échanges de correspondance, etc.) ;
  • La transmission à la Banque des copies des contrats signés y compris d’éventuels avenants pour les marchés soumis à la revue a priori ;
  • La préparation des bons de commande ;

La rédaction des procès-verbaux de réception/livraison de matériels, équipements et travaux en collaboration avec les services techniques et/ou bénéficiaires

3. Profil requis

  • Etre de bonne moralité
  • Avoir une grande capacité organisationnelle, une réactivité et une pro-activité ;
  • Etre apte à communiquer et à travailler en équipe ;
  • Etre capable de travailler sous astreintes ;
  • Avoir une capacité d'analyse et de synthèse.

Par ailleurs, le candidat ou la candidate devra avoir:

  • un diplôme supérieur (minimum Bac +5) en Ingénierie, Administration, Droit, économie, Gestion ou équivalent d’une université reconnue ;
  • une très bonne connaissance des pratiques de passation des marchés et des règles et procédures de passation des marchés des banques multilatérales de développement: Banque africaine de développement et Banque mondiale, en particulier ou un certificat délivré du programme en ligne de Certification en Passation des marchés (MOOC);
  • une expérience professionnelle: 05 ans minimum en passation de marchés dont 3 ans au moins en qualité de Chargé de  passation des marchés pour des projets financés ou cofinancés par la Banque mondiale ou la Banque Africaine de Développement ;
  • une connaissance informatique des logiciels bureautiques (Word, Excel, Power Point, internet Explorer, et autres outils de communication);
  • une bonne connaissance de la langue française ;
  • Bonne aptitude à la communication et au travail en équipe.

4.  Durée

La durée du contrat est de 12 mois avec possibilité de renouvellement après évaluation des performances.          

5. PROCESSUS DE RECRUTEMENT

Le  Chargé de Passation des marchés sera sélectionné par comparaison des CV en conformité avec les procédures de la Banque mondiale comme décrite dans le document : « Directives « Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale,  janvier 2011 et révisé en juillet 2014 ».

Les candidats intéressés peuvent obtenir les informations complémentaires au sujet de termes de référence à l’adresse ci-dessus, de 9 heures à 16 heures tous les jours ouvrables. Les manifestations d’intérêt en langue française accompagnée de toute la documentation justifiant l’expérience du candidat (lettre de motivation, curriculum vitae, attestations des services rendus, brevets de formation et autres) doivent nous parvenir par courrier ou par e-mail à l’adresse ci-dessous, au plus tard le 28 juin   2018à 15h00’, heure locale, et porter clairement la mention :AMI N°011/PICAGL/ UNCP/PM/JNE/06/2018- « Recrutement d’un(e) chargé(e) de passation des marchés  en faveur de  l’Unité Nationale de Coordination PICAGL) ».

Monsieur  le Coordonnateur National du Projet
Secrétariat Général de l’Agriculture
Croisement Av. Batetela et Bld du 30 juin
Tél. :+243818137923
 Kinshasa Gombe  ou à la boîte E-mail : uncp_parrsa@yahoo.fr

 

Fait à Kinshasa, le 12 juin 2018

Alfred KIBANGULA ASOYO

 Coordonnateur National

Contact

Société :UNCP-PARSSA

Site Internet :

Email :uncp_parrsa@yahoo.fr

right
EMPLOI SUIVANT : Chargé(e)de Passation des Marchés en faveur de l’Unité Nationale de Coordination PICAGL
left
EMPLOI Précédent : Caissier (e)