mediacongo.net - Offre d'emploi - Chargé(e)de Passation des Marchés en faveur de l’Unité Nationale de Coordination PICAGL

Chargé(e)de Passation des Marchés en faveur de l’Unité Nationale de Coordination PICAGL

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO   
MINISTERE DE L’AGRICULTURE
SECRETARIAT GENERAL DE L’AGRICULTURE
PROJET INTEGRE DE CROISSANCE AGRICOLE DANS LES
GRANDS LACS-PROJET REGIONAL(PICAGL)
PROJECT ID: P143307
CREDIT IDA: NR 5852-ZR


RECRUTEMENT D’UN COMPTABLE EN FAVEUR DE  L’UNITE NATIONALE  PICAGL A KINSHASA

 

Référence du Poste : AMI N°0 12/PICAGL/UNCP/PM/JNE/06/2018

Date de publication : le 14 juin 2018

Date clôture : le 28 juin 2018

Durée  du contrat : 12 mois avec possibilité de renouvellement

Lieu d’affectation : Kinshasa/UNCP-PARRSA

 

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a reçu un financement d’un montant de 150 millions de dollars américains sur crédit IDA auxquels s’ajoute un Don japonais (PHRD Grant) pour un montant de 2,7 millions de dollars américains dédiés à des activités de nutrition. Le Ministère de l’Agriculture, à travers l’Unité Nationale de Coordination du PARRSA, en est l’agence d’exécution. Une partie de ces fonds sera utilisée pour les paiements autorisés à titre du recrutement d’un Comptable en faveur de  l’Unité Nationale de Coordination PICAGL à Kinshasa.

L’objectif du projet est d'accroître la productivité agricole et la commercialisation dans les zones ciblées en RDC, améliorer l'intégration régionale dans le secteur agricole, et fournir une réponse immédiate et efficace en cas de crise ou d’urgences déclarées. Le projet régional sera mis en œuvre dans les Provinces du Sud Kivu et du Tanganyika, particulièrement dans le corridor Bukavu-Uvira-Kalemie (Bukavu, Plaine de la Ruzizi et la plaine côtière de Baraka-Fizi-Kalemie). Il va bénéficier à environ 200 000 ménages vivant dans le corridor Bukavu-Uvira-Fizi-Kalemie; les organisations professionnelles agricoles; les investisseurs privés et les Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME); les groupes vulnérables, en particulier les peuples autochtones, les femmes, les enfants, les jeunes et d'autres groupes à risque de violente mobilisation; et les services de vulgarisation et d’animation agricoles, y compris les Services de recherche et de vulgarisation agricoles, les ONG et les prestataires de services impliqués dans les chaînes de valeur. Le projet sera mis en œuvre à travers quatre (4) composantes : 

Composante 1: Développement des  Chaînes de Valeur Agricole pour: (a) accroître la productivité et la production de chaînes de valeur sélectionnées (riz, manioc, élevage/lait) dans les Provinces du Sud Kivu et du Tanganyika et d’établir des liens avec les marchés; et (b) appuyer le développement des infrastructures publiques et collectives pour renforcer les chaînes de valeur par la réhabilitation de routes de desserte agricole reliant les zones de production aux marchés, de systèmes d’irrigation existants dans la plaine de la Ruzizi et autres vallées; et le renforcement institutionnel des services techniques appropriés.

Composante 2 : Appui au développement du secteur privé dans l’agro-industriepour stimuler les investissements du secteur privé dans les différentes chaines de valeur et le développement de l'agro-industrie à travers des investissements incitatifs dans des parcs agro-industriels et des infrastructures publiques structurantes. Cette composante va : (a) renforcer la politique et la réforme du cadre réglementaire des affaires pour un meilleur accès des entreprises agro-alimentaires privées à l’information, à la technologie et au financement, encourager les investissements privés dans les zones ciblées ; et (b)  appuyer le développement de parcs agro-industriels en fonction de la demande du marché, le développement économique et social ainsi que la viabilité financière.

Composante 3 : Intégration Régionale plus efficace par : (a) la création d'un environnement propice aux échanges intra régionaux et la gestion des ressources agricoles communes ; et (b) la promotion d'un programme régional de recherche agricole pour le développement (RD).

Composante 4 : Services d’Appui et Gestion du Projet pour renforcer : (a) les capacités des services techniques nationaux et provinciaux, des ONG et des Services techniques privés et établir une industrie semencière durable ; et (b) les capacités de gestion, coordination et de suivi évaluation de l’Unité Nationale de Coordination (UNCP) et des Unités Provinciales d’Exécution du Projet (UPEP) à Kalemie et à Bukavu pour la mise en œuvre du projet.

2. Fonctions et Responsabilités

Sous l’autorité du Coordonnateur National du Projet et la supervision directe du Responsable Administratif et Financier à qui il rend compte de ses activités, le Comptable assure les fonctions générales de tenue des comptes et états financiers selon les exigences du Projet. Sous la responsabilité du Responsable Administratif et Financier, il gère tout ce qui a trait à la comptabilité du Projet. A ce titre, il :

Au titre de la gestion Comptable

Au titre de la gestion budgétaire

3. Profil requis

Par ailleurs, le candidat ou la candidate devra avoir:

4. Durée

La durée du contrat est de 12 mois avec possibilité de renouvellement après évaluation des performances.

5. PROCESSUS DE RECRUTEMENT

Le  Comptable sera sélectionné par comparaison des CV en conformité avec les procédures de la Banque mondiale comme décrite dans le document : « Directives « Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale,  janvier 2011 et révisé en juillet 2014 ».

Les candidats intéressés peuvent obtenir les informations complémentaires au sujet de termes de référence à l’adresse ci-dessus, de 9 heures à 16 heures tous les jours ouvrables. Les manifestations d’intérêt en langue française accompagnée de toute la documentation justifiant l’expérience du candidat (lettre de motivation, curriculum vitae, attestations des services rendus, brevets de formation et autres) doivent nous parvenir par courrier ou par e-mail à l’adresse ci-dessous, au plus tard le 28 juin 2018 à 15h00’, heure locale, et porter clairement la mention : AMI N°012/PICAGL/ UNCP/PM/JNE/06/2018- « Recrutement d’un  Comptable en faveur de  l’Unité Nationale de Coordination PICAGL à Kinshasa ».

 

Monsieur  le Coordonnateur National du Projet

Secrétariat Général de l’Agriculture
Croisement Av. Batetela et Bld du 30 juin
Tél. :+243818137923
 Kinshasa Gombe  ou à la boîte E-mail : uncp_parrsa@yahoo.fr

 

Fait à Kinshasa, le 12 juin 2018

Alfred KIBANGULA ASOYO

 Coordonnateur National

Kinshasa
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png
2018-06-18

Retour à la liste Offre d'emploi
Publiée le 14/06/2018

Chargé(e)de Passation des Marchés en faveur de l’Unité Nationale de Coordination PICAGL

Lieu

Kinshasa ()

Description

Le poste

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO   
MINISTERE DE L’AGRICULTURE
SECRETARIAT GENERAL DE L’AGRICULTURE
PROJET INTEGRE DE CROISSANCE AGRICOLE DANS LES
GRANDS LACS-PROJET REGIONAL(PICAGL)
PROJECT ID: P143307
CREDIT IDA: NR 5852-ZR


RECRUTEMENT D’UN COMPTABLE EN FAVEUR DE  L’UNITE NATIONALE  PICAGL A KINSHASA

 

Référence du Poste : AMI N°0 12/PICAGL/UNCP/PM/JNE/06/2018

Date de publication : le 14 juin 2018

Date clôture : le 28 juin 2018

Durée  du contrat : 12 mois avec possibilité de renouvellement

Lieu d’affectation : Kinshasa/UNCP-PARRSA

 

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a reçu un financement d’un montant de 150 millions de dollars américains sur crédit IDA auxquels s’ajoute un Don japonais (PHRD Grant) pour un montant de 2,7 millions de dollars américains dédiés à des activités de nutrition. Le Ministère de l’Agriculture, à travers l’Unité Nationale de Coordination du PARRSA, en est l’agence d’exécution. Une partie de ces fonds sera utilisée pour les paiements autorisés à titre du recrutement d’un Comptable en faveur de  l’Unité Nationale de Coordination PICAGL à Kinshasa.

L’objectif du projet est d'accroître la productivité agricole et la commercialisation dans les zones ciblées en RDC, améliorer l'intégration régionale dans le secteur agricole, et fournir une réponse immédiate et efficace en cas de crise ou d’urgences déclarées. Le projet régional sera mis en œuvre dans les Provinces du Sud Kivu et du Tanganyika, particulièrement dans le corridor Bukavu-Uvira-Kalemie (Bukavu, Plaine de la Ruzizi et la plaine côtière de Baraka-Fizi-Kalemie). Il va bénéficier à environ 200 000 ménages vivant dans le corridor Bukavu-Uvira-Fizi-Kalemie; les organisations professionnelles agricoles; les investisseurs privés et les Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME); les groupes vulnérables, en particulier les peuples autochtones, les femmes, les enfants, les jeunes et d'autres groupes à risque de violente mobilisation; et les services de vulgarisation et d’animation agricoles, y compris les Services de recherche et de vulgarisation agricoles, les ONG et les prestataires de services impliqués dans les chaînes de valeur. Le projet sera mis en œuvre à travers quatre (4) composantes : 

Composante 1: Développement des  Chaînes de Valeur Agricole pour: (a) accroître la productivité et la production de chaînes de valeur sélectionnées (riz, manioc, élevage/lait) dans les Provinces du Sud Kivu et du Tanganyika et d’établir des liens avec les marchés; et (b) appuyer le développement des infrastructures publiques et collectives pour renforcer les chaînes de valeur par la réhabilitation de routes de desserte agricole reliant les zones de production aux marchés, de systèmes d’irrigation existants dans la plaine de la Ruzizi et autres vallées; et le renforcement institutionnel des services techniques appropriés.

Composante 2 : Appui au développement du secteur privé dans l’agro-industriepour stimuler les investissements du secteur privé dans les différentes chaines de valeur et le développement de l'agro-industrie à travers des investissements incitatifs dans des parcs agro-industriels et des infrastructures publiques structurantes. Cette composante va : (a) renforcer la politique et la réforme du cadre réglementaire des affaires pour un meilleur accès des entreprises agro-alimentaires privées à l’information, à la technologie et au financement, encourager les investissements privés dans les zones ciblées ; et (b)  appuyer le développement de parcs agro-industriels en fonction de la demande du marché, le développement économique et social ainsi que la viabilité financière.

Composante 3 : Intégration Régionale plus efficace par : (a) la création d'un environnement propice aux échanges intra régionaux et la gestion des ressources agricoles communes ; et (b) la promotion d'un programme régional de recherche agricole pour le développement (RD).

Composante 4 : Services d’Appui et Gestion du Projet pour renforcer : (a) les capacités des services techniques nationaux et provinciaux, des ONG et des Services techniques privés et établir une industrie semencière durable ; et (b) les capacités de gestion, coordination et de suivi évaluation de l’Unité Nationale de Coordination (UNCP) et des Unités Provinciales d’Exécution du Projet (UPEP) à Kalemie et à Bukavu pour la mise en œuvre du projet.

2. Fonctions et Responsabilités

Sous l’autorité du Coordonnateur National du Projet et la supervision directe du Responsable Administratif et Financier à qui il rend compte de ses activités, le Comptable assure les fonctions générales de tenue des comptes et états financiers selon les exigences du Projet. Sous la responsabilité du Responsable Administratif et Financier, il gère tout ce qui a trait à la comptabilité du Projet. A ce titre, il :

Au titre de la gestion Comptable

  • Tient les écritures du Projet, assure la sauvegarde, le classement et archive les pièces comptables ;
  • Prépare les états financiers mensuels trimestriels et annuels ;
  • Réalise, vérifie les opérations comptables et analyse les comptes ;
  • Participe à la préparation des demandes de retraits de fonds ;
  • Prépare les audits ;
  • Assure la liquidation des dépenses ordonnées par le Coordonnateur et les transferts de fonds pour les investissements productifs en fonction des demandes provenant des Districts ;
  • Assure le suivi des comptes bancaires ;
  • Alimente le système comptable informatisé ;
  • Travaille en collaboration avec les Comptables des UPEP ;
  • Etablit les états de rapprochement bancaires ;
  • Suit les immobilisations et les stocks ;
  • Participe aux travaux annuels de clôture de l’exercice comptable ;
  • Rend compte au RAF.

Au titre de la gestion budgétaire

  • Fournit les informations pour l’élaboration du budget ;
  • Edite les tableaux de suivi budgétaire financier ;
  • Donne les informations pour le reporting mensuel ;
  • Gère l’utilisation des logiciels de gestion financière et tire  les documents ;
  • Participe aux travaux de rédaction des rapports périodiques de la section.

3. Profil requis

  • Etre titulaire d’un diplôme supérieur  d’au moins Graduat (Bac + 3) en gestion financière, ou comptable  ou tout autre diplôme équivalent ; 
  • Etre apte à organiser et à planifier ;
  • Etre apte à communiquer et à travailler en équipe ;
  • Avoir une bonne connaissance des règles de la comptabilité nationale ;
  • Etre de bonne moralité et en bonne condition physique ;
  • Etre capable de travailler sous astreintes

Par ailleurs, le candidat ou la candidate devra avoir:

  • Au moins sept (07) années d’expérience minimum dont cinq (05) au moins à un poste de Chef Comptable dans une structure de développement ou dans un projet financé par la Banque mondiale;
  • Une bonne connaissance des procédures de la Banque mondiale ou de tout autre bailleur notamment la mobilisation des ressources, la passation des marchés/contractualisation, la gestion financière et comptable et l’audit des comptes. 
  • Une bonne expression orale et écrite en français. La maîtrise de l’anglais est un atout ;
  • Une connaissance de l’outil informatique et des logiciels usuels: Word/Excel/PowerPoint
  • Une connaissance des logiciels de gestion financière et comptable des projets/programmes de développement. La maîtrise du logiciel comptable TOMPRO serait un atout

4. Durée

La durée du contrat est de 12 mois avec possibilité de renouvellement après évaluation des performances.

5. PROCESSUS DE RECRUTEMENT

Le  Comptable sera sélectionné par comparaison des CV en conformité avec les procédures de la Banque mondiale comme décrite dans le document : « Directives « Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale,  janvier 2011 et révisé en juillet 2014 ».

Les candidats intéressés peuvent obtenir les informations complémentaires au sujet de termes de référence à l’adresse ci-dessus, de 9 heures à 16 heures tous les jours ouvrables. Les manifestations d’intérêt en langue française accompagnée de toute la documentation justifiant l’expérience du candidat (lettre de motivation, curriculum vitae, attestations des services rendus, brevets de formation et autres) doivent nous parvenir par courrier ou par e-mail à l’adresse ci-dessous, au plus tard le 28 juin 2018 à 15h00’, heure locale, et porter clairement la mention : AMI N°012/PICAGL/ UNCP/PM/JNE/06/2018- « Recrutement d’un  Comptable en faveur de  l’Unité Nationale de Coordination PICAGL à Kinshasa ».

 

Monsieur  le Coordonnateur National du Projet

Secrétariat Général de l’Agriculture
Croisement Av. Batetela et Bld du 30 juin
Tél. :+243818137923
 Kinshasa Gombe  ou à la boîte E-mail : uncp_parrsa@yahoo.fr

 

Fait à Kinshasa, le 12 juin 2018

Alfred KIBANGULA ASOYO

 Coordonnateur National

Contact

Société :UNCP-PARSSA

Site Internet :

Email :uncp_parrsa@yahoo.fr

right
EMPLOI SUIVANT : Spécialiste en Communication
left
EMPLOI Précédent : Comptable en faveur de l’Unité Nationale PICAGL