mediacongo.net - Offre d'emploi - Consultant de NCBA CLUSA aux activités Chaines de Valeur du projet USAID/Budikadidi dans les zones de santé de Miabi, Cilundu et Kasansa

Consultant de NCBA CLUSA aux activités Chaines de Valeur du projet USAID/Budikadidi dans les zones de santé de Miabi, Cilundu et Kasansa

TERMES DE REFERENCE

 

Mission d’appui d’un Consultant de NCBA CLUSA aux activités Chaines de Valeur du projet USAID/Budikadidi dans les zones de santé de Miabi, Cilundu et Kasansa, province du Kasaï Oriental, RDC.

Période : Avril-Mai-Juin-Juillet 2020

CONTEXTE ET JUSTIFICATION DE LA CONSULTATION

Le Projet Budikadidi (Development Food Security Assistance) pour la République Démocratique du Congo (RDC) vise à améliorer durablement la nutrition, la sécurité alimentaire et le bien-être économique des ménages vulnérables du Kasaï Oriental d’ici 2021. Catholic Relief Services (CRS) est une ONG internationale en charge de l’exécution de Budikadidi avec l’appui d’un consortium d’organisations nationales et internationales, à savoir National Cooperative Business Association/ Cooperative League of the USA (NCBA CLUSA), Caritas Mbuji Mayi, Réseaux Femmes et Développement (REFED), Réseau des Associations Congolaises de Jeunes (RACOJ) et Tufts University. Budikadidi est un projet multisectoriel ciblant 580 947 participants dans les Zones de Santé (ZS) de Miabi et Cilundu (Territoire de Miabi) ainsi que la ZS de Kasansa (Territoire de Tshilinge), dans la province du Kasaï Oriental. NCBA CLUSA agit en tant qu’ONG internationale en à titre de sous-contractant de l’ONG CRS, assure le leadership technique dans la gestion de l’objectif fondamental : habilitation des communautés à améliorer et à maintenir la sécurité alimentaire et la nutrition pour tous leurs membres. NCBA CLUSA, en outre, participe sous la coordination de CRS, à la gestion de l’Objectif 2 : Amélioration du bien-être social et économique inclusif des ménages du KasaÏ Oriental. NCBA CLUSA assure la gestion contractuelle de 29 Facilitateurs polyvalents sur les 36 que compte le projet Budikadidi. Le projet Budikadidi intervient dans 474 villages repartis entre les trois ZS citées ci-dessus. Dans chacun des villages, une Cellule d’Animation Communautaire (CAC) assure la coordination et l’impulsion du développement local, sous le leadership du chef de village. Les 474 CAC collaborent avec différentes organisations paysannes de chaque village, notamment les comités de gestion d’eau (CGE), les groupes de mamans lumières et mamans de voisinage, les care groups, les comités locaux d’entretien des routes, les communautés d’épargne et de crédit interne appelés groupes SILC, les organisations de producteurs, les associations de jeunes, les groupements de femmes, les clubs d’écoute et les comités locaux d’environnement. Elles collaborent également avec les agents gouvernementaux évoluant dans différents secteurs de développement. 

Le projet Budikadidi est à sa quatrième et avant-dernière année d’existence en 2020. Les chaines de valeur les plus dynamiques dans les zones de santé de Cilundu, Kasansa et Miabi peuvent se classer en deux grands groupes, à savoir les chaines de valeur agricoles et les chaines de valeur non agricoles. Les appuis en production du projet Budikadidi dans les chaines de valeur agricoles concernent principalement les légumes et les cultures vivrières. Les légumes sont produits dans les market gardens (jardins maraîchers pour la vente qui sont installés à côté d’un point d’eau permanent), d’une part et les perma gardens (jardins de case dont les productions légumières sont destinées à l’autoconsommation des ménages), d’autre part. Les principales spéculations maraîchères introduites par le projet à travers leurs semences améliorées sont : le choux de chine, l’aubergine, la tomate, le gombo, le piment et le céleri. Quant aux cultures vivrières, le projet les appuie à travers deux spéculations dominantes, à savoir le maïs et le niébé, mais aussi le manioc, l’arachide et le soja. Les cultures vivrières sont produites en plein champs deux fois par an (saison A d’Août à Décembre et saison B de Janvier à Mai). Le projet Budikadidi appuie le secteur agroalimentaire à travers des petites entreprises paysannes de transformation de produits agricoles exploitant de petites unités de transformation comme le moulin (pour la mouture du maïs, du manioc et du niébé), la presse à huile (pour l’extraction d’huile de palme de qualité). A partir de cette année 2020, le projet Budikadidi intensifiera son appui aux petites entreprises paysannes de transformation du soja qui exploiteront 50 unités de transformation de type soyakit et 05 unités de transformation de type vita goat (pour la transformation du soja en différents produits comme la pâte, la farine, le lait de soja, le tofu, le yaourt et la bouillie de soja). Les appuis du projet Budikadidi dans les chaines de valeur non agricoles portent sur le petit élevage (volaille/poule, lapin, cobaye, porc, chèvre), la pâtisserie, savonnerie, assuré par les organisations paysannes, les prestations en soins et produits vétérinaires assurées par les auxiliaires vétérinaires, la distribution ou achat/vente de produits Wash comme les dalles lavables et le service payant de l’eau et les produits de nutrition, les kits de cabine téléphoniques exploités par les jeunes,  Les Agents Prestataires de Services Privés (APSP) sont des opérateurs économiques actifs dans toutes les chaines de valeur et livrant un service social adapté aux besoins des communautés, en plus de la vente du bien ou du service. Ils constituent les animateurs principaux du secteur privé communautaire dans les trois zones de santé et occupent une place de choix dans la stratégie d’exit et de durabilité des chaines de valeur promues par le projet Budikadidi.

L’Association des Producteurs de Semences du Kasaï Oriental (APSKO), constituée d’agrimultiplicateurs, est le principal fournisseur en semences vivrières dans la province. L’APSKO évolue, en collaboration avec le Service National des Semences (SENASEM) et l’Institut National d’Etudes et de Recherche Agronomique (INERA). L’APSKO connaît, par moment, la mévente dont une des causes est le déficit de structuration de la demande de semences vivrières des OP et producteurs individuels. En outre, le réflexe d’utilisation des semences améliorées n’est pas encore acquis à leur niveau. Aussi, lors de la mise en marché, les OP ne sont pas organisées face aux autres acteurs du marché, notamment les transporteurs, les commissionnaires et acheteurs. Le projet appuie 2061 communautés d’épargne et de crédit interne appelées groupes SILC (Savings and Internal Lending Communities) qui peuvent contribuer au financement des activités économiques dans les différents maillons des chaines de valeur agricoles et non agricoles. Le projet s’emploie à valoriser cette opportunité. Les produits maraîchers des OP market garden se sont retrouvés, par endroits en 2019, en surabondance et en compétition sur les petites foires à faible capacité d’absorption, entrainant une chute des prix. Ni les organisations paysannes, ni les APSP ne sont organisés en réseaux bien structurés capables de les défendre et de porter leurs voix en face des autres acteurs de la gouvernance locale. Les producteurs market garden ne sont pas encore organisés en bassins spécialisés de production maraîchère. Ils ne bénéficient pas de l’économie d’échelle par le fait qu’il n’existe pas d’agrégation, ni des commandes d’intrants, ni des ventes de produits maraîchers. Ils ne disposent pas de points de vente/kiosques de leurs produits. Les achats et ventes groupés ne sont pas encore une pratique courante tant au niveau des OP que des APSP.   

L’évaluation Mi-Termes de l’USAID/FFP d’Août 2019 a fait ressortir les constats suivants : « L’amélioration de la commercialisation des produits maraichers, basée sur une meilleure planification utilisant des prévisions de la production et de la disponibilité des cultures sur les marchés et de la demande de produits à différentes périodes de l'année, devrait éviter l'inondation des marchés avec les mêmes produits, ce qui entraîne des ventes au rabais et de faibles bénéfices. Le projet doit accélérer le processus de renforcement des activités de la chaîne de valeur en établissant de meilleurs liens avec les acteurs essentiels (transporteurs, acheteurs) du secteur privé. Les efforts visant à garantir que la production agricole est correctement liée et adaptée aux chaînes de valeur agricole doivent être renforcés. »

A la faveur de l’exit du projet et de la durabilité des actions engagées, les organisations paysannes devront renforcer leur structuration horizontale et réussir leur structuration verticale en unions d’OP ou en coopératives. Les unions d’OP ou coopératives devront servir de force de négociation et de plaidoyer. Elles devront servir de tremplin aux OP de base pour faire des agrégations de commandes d’intrants et matériels, tout en mettant les fournisseurs en compétition. Elles organiseront la planification de la production en vue d’un échelonnement des mises en marché, négocieront avec les transporteurs et les gros acheteurs comme les hôtels, les semi-grossistes et les grossistes. 

NCBA CLUSA recherche un consultant qualifié en chaines de valeur agricoles et non agricoles en milieu rural, dans le cadre des activités du projet Budikadidi visant l’amélioration durable des revenus des ménages vulnérables du Kasai Oriental.

1. OBJECTIFS DE LA CONSULTATION

a - Objectif général

Contribuer à l’amélioration durable des revenus des ménages vulnérables des zones de santé de Miabi, Cilundu et Kasansa, dans la province du Kasaï Oriental, en République Démocratique du Congo.

B - Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques de la consultation sont les suivants :

2. RESULTATS ATTENDUS DE LA CONSULTATION

Les livrables attendus de la consultation sont les suivants :

3. PUBLICS-CIBLES DE LA CONSULTATION

Les principaux groupes cibles de la consultation sont : Cellules d’Animation Communautaire (CAC), Agents Prestataires de Service Privé (APSP) et leurs réseaux, Comité de Gestion d’Eau (CGE), Organisations de Producteurs (OP) et leurs réseaux, OP/Care groups, OP Mamans Lumières/Mamans de voisinage, Groupements de Femmes, Associations de Jeunes, Clubs d’écoute, Groupes SILC, Comités Locaux d’Environnement (CLE), transporteurs privés et leurs associations, entreprises locales de transformation de produits agricoles, Agents de l’Etat (Infirmiers Titulaires, Médecins Chefs de Zone, Inspecteurs Territoriaux d’Agriculture, Pêche et Elevage/ ITAPEL, autres), Comités de Développement de l’Aire de Santé (CODESA).

4. METHODOLOGIE DE LA CONSULTATION

La consultation s’effectuera dans les trois Zones de Santé (ZS) d’intervention du projet Budikadidi, à savoir la ZS de Cilundu, la ZS de Kasansa et la ZS de Miabi. Le consultant sera assisté des Facilitateurs polyvalents et agents gouvernementaux (Infirmiers Titulaires et agents ITAPEL au moins) durant toute la phase terrain. Les appuis du consultant seront essentiellement pratiques et s’adresseront directement aux organisations paysannes évoluant dans les différents maillons des chaines de valeur agricoles et non agricoles. Le consultant passera 80% de son temps sur le terrain, en contact direct avec les acteurs locaux des chaines de valeur et les équipes de terrain de Budikadidi, à savoir les Facilitateurs polyvalents, les superviseurs de zone et les différents spécialistes de volets (wash, agriculture, nutrition, SILC/groupes d’épargne et de crédit interne, genre et alphabétisation, facilitateurs coordinateurs). Des visites terrain d’activités économiques auront lieu, notamment des parcelles agricoles de niébé et de maïs, des équipements comme le moulin et la presse à huile, la boulangerie, la fabrique de savon, le petit élevage (volaille, lapins, porcs, chèvres et cobayes). Des séances pratiques et participatives de discussion auront lieu avec les différents acteurs impliqués dans ces activités économiques de chaînes de valeur. 

Le consultant visitera les outils de base de la gouvernance des organisations et individus acteurs des chaines de valeur, spécifiquement les statuts et le Règlement d’Ordre Intérieur (ROI), le plan d’action, les outils de gestion administrative et financière, les actes de mise à disposition formelle de parcelles de market garden. 

Toutes les deux semaines, le consultant fera le point sur l’évolution de ses activités lors d’une rencontre formelle avec le Spécialiste OP/liens avec le marché, le Représentant Pays de NCBA CLUSA en RDC et le Deputy Chief of Party - DCOP) du projet Budikadidi.

5. PERIODE ET LIEU DE LA CONSULTATION 

La consultation couvrira la période du 14 Avril au 12 Juillet 2020 et aura lieu dans la zone de santé de Kasansa, dans le territoire de Tshilengue, dans les zones de santé de Miabi et Cilundu dans le territoire de Miabi, province du Kasaï Oriental, en République Démocratique du Congo.

6. CONSULTATION, TACHES ET QUALIFICATIONS DU CONSULTANT

6.1. Consultation

Le Consultant aura pour mandat l’appui à la dynamisation et à la visibilité des activités de chaines de valeur du projet Budikadidi, pour une amélioration de revenus des ménages vulnérables dans les zones de santé de Cilundu, Kasansa et Miabi, dans la province du Kasaï Oriental, en RDC.

6.2. Tâches

Le Consultant, conformément aux objectifs et résultats cités ci haut, aura comme principales tâches :

6.3. Qualifications 

Le Consultant requis, pour la conduite de la présente consultation, devra répondre au profil ci-dessous :

7. CALENDRIER DE LA CONSULTATION

Du 14 au 12 Juillet 2020


Les manifestations d'intérêt doivent être adressées à NCBA CLUSA au plus tard le 31 Mars 2019 à 17 heures locales (TU+2 heures). Les candidats intéressés soumettront au Représentant Pays de NCBA CLUSA en RDC les pièces suivantes : un CV et une lettre de motivation, une fiche technique ou note de présentation décrivant la méthodologie, le chronogramme et les outils à utiliser pour la consultation, une proposition financière, une note de présentation détaillant l’expérience du consultant dans l’appui aux chaines de valeur agricoles et non agricoles en milieu rural et aux coopératives d’organisations paysannes.

Les dossiers seront envoyés par e-mail seulement à l’adresse électronique suivante :

RecrutementRDC@ncbaclusa.net

Seuls les candidats sélectionnés pour une entrevue seront contactés. Pas d'appels téléphoniques, s'il vous plaît. Toutes les offres reçues après la date et l’heure spécifiées seront irrecevables.

NCBA CLUSA fera une notification au candidat qui présentera le meilleur profil, dans un délai de 15 jours ouvrables, à compter de la date limite de dépôt des offres indiquée ci-dessus.

NCBA CLUSA respecte l’égalité de chance pour les opportunités d’emplois/respecte la discrimination positive et la diversité. Toute personne, peu importe ses caractéristiques personnelles, est encouragée à soumettre une candidature. Toutes les candidatures éligibles seront recevables, sans considération de la race, la religion, le sexe, l'origine nationale, l'appartenance politique, l'orientation sexuelle, l'identité sexuelle, l'état matrimonial, l’état physique.

Kasaï Oriental
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png
2020-04-10



Retour à la liste Offre d'emploi
Publiée le 16/03/2020
AVIS AUX CANDIDATS mediacongo.net et ses partenaires attirent l’attention des candidats qu’aucun frais n’est exigé pour le dépôt des candidatures, ni pour une autre raison (interview ou formation). Veuillez NE PAS ENVOYER DE L’ARGENT sous quelque forme que ce soit (cash, virement , transfert Westen Union, mobile money,…) et directement nous le signaler.

Consultant de NCBA CLUSA aux activités Chaines de Valeur du projet USAID/Budikadidi dans les zones de santé de Miabi, Cilundu et Kasansa

Lieu

Kasaï Oriental ()

Description

Le poste

TERMES DE REFERENCE

 

Mission d’appui d’un Consultant de NCBA CLUSA aux activités Chaines de Valeur du projet USAID/Budikadidi dans les zones de santé de Miabi, Cilundu et Kasansa, province du Kasaï Oriental, RDC.

Période : Avril-Mai-Juin-Juillet 2020

CONTEXTE ET JUSTIFICATION DE LA CONSULTATION

Le Projet Budikadidi (Development Food Security Assistance) pour la République Démocratique du Congo (RDC) vise à améliorer durablement la nutrition, la sécurité alimentaire et le bien-être économique des ménages vulnérables du Kasaï Oriental d’ici 2021. Catholic Relief Services (CRS) est une ONG internationale en charge de l’exécution de Budikadidi avec l’appui d’un consortium d’organisations nationales et internationales, à savoir National Cooperative Business Association/ Cooperative League of the USA (NCBA CLUSA), Caritas Mbuji Mayi, Réseaux Femmes et Développement (REFED), Réseau des Associations Congolaises de Jeunes (RACOJ) et Tufts University. Budikadidi est un projet multisectoriel ciblant 580 947 participants dans les Zones de Santé (ZS) de Miabi et Cilundu (Territoire de Miabi) ainsi que la ZS de Kasansa (Territoire de Tshilinge), dans la province du Kasaï Oriental. NCBA CLUSA agit en tant qu’ONG internationale en à titre de sous-contractant de l’ONG CRS, assure le leadership technique dans la gestion de l’objectif fondamental : habilitation des communautés à améliorer et à maintenir la sécurité alimentaire et la nutrition pour tous leurs membres. NCBA CLUSA, en outre, participe sous la coordination de CRS, à la gestion de l’Objectif 2 : Amélioration du bien-être social et économique inclusif des ménages du KasaÏ Oriental. NCBA CLUSA assure la gestion contractuelle de 29 Facilitateurs polyvalents sur les 36 que compte le projet Budikadidi. Le projet Budikadidi intervient dans 474 villages repartis entre les trois ZS citées ci-dessus. Dans chacun des villages, une Cellule d’Animation Communautaire (CAC) assure la coordination et l’impulsion du développement local, sous le leadership du chef de village. Les 474 CAC collaborent avec différentes organisations paysannes de chaque village, notamment les comités de gestion d’eau (CGE), les groupes de mamans lumières et mamans de voisinage, les care groups, les comités locaux d’entretien des routes, les communautés d’épargne et de crédit interne appelés groupes SILC, les organisations de producteurs, les associations de jeunes, les groupements de femmes, les clubs d’écoute et les comités locaux d’environnement. Elles collaborent également avec les agents gouvernementaux évoluant dans différents secteurs de développement. 

Le projet Budikadidi est à sa quatrième et avant-dernière année d’existence en 2020. Les chaines de valeur les plus dynamiques dans les zones de santé de Cilundu, Kasansa et Miabi peuvent se classer en deux grands groupes, à savoir les chaines de valeur agricoles et les chaines de valeur non agricoles. Les appuis en production du projet Budikadidi dans les chaines de valeur agricoles concernent principalement les légumes et les cultures vivrières. Les légumes sont produits dans les market gardens (jardins maraîchers pour la vente qui sont installés à côté d’un point d’eau permanent), d’une part et les perma gardens (jardins de case dont les productions légumières sont destinées à l’autoconsommation des ménages), d’autre part. Les principales spéculations maraîchères introduites par le projet à travers leurs semences améliorées sont : le choux de chine, l’aubergine, la tomate, le gombo, le piment et le céleri. Quant aux cultures vivrières, le projet les appuie à travers deux spéculations dominantes, à savoir le maïs et le niébé, mais aussi le manioc, l’arachide et le soja. Les cultures vivrières sont produites en plein champs deux fois par an (saison A d’Août à Décembre et saison B de Janvier à Mai). Le projet Budikadidi appuie le secteur agroalimentaire à travers des petites entreprises paysannes de transformation de produits agricoles exploitant de petites unités de transformation comme le moulin (pour la mouture du maïs, du manioc et du niébé), la presse à huile (pour l’extraction d’huile de palme de qualité). A partir de cette année 2020, le projet Budikadidi intensifiera son appui aux petites entreprises paysannes de transformation du soja qui exploiteront 50 unités de transformation de type soyakit et 05 unités de transformation de type vita goat (pour la transformation du soja en différents produits comme la pâte, la farine, le lait de soja, le tofu, le yaourt et la bouillie de soja). Les appuis du projet Budikadidi dans les chaines de valeur non agricoles portent sur le petit élevage (volaille/poule, lapin, cobaye, porc, chèvre), la pâtisserie, savonnerie, assuré par les organisations paysannes, les prestations en soins et produits vétérinaires assurées par les auxiliaires vétérinaires, la distribution ou achat/vente de produits Wash comme les dalles lavables et le service payant de l’eau et les produits de nutrition, les kits de cabine téléphoniques exploités par les jeunes,  Les Agents Prestataires de Services Privés (APSP) sont des opérateurs économiques actifs dans toutes les chaines de valeur et livrant un service social adapté aux besoins des communautés, en plus de la vente du bien ou du service. Ils constituent les animateurs principaux du secteur privé communautaire dans les trois zones de santé et occupent une place de choix dans la stratégie d’exit et de durabilité des chaines de valeur promues par le projet Budikadidi.

L’Association des Producteurs de Semences du Kasaï Oriental (APSKO), constituée d’agrimultiplicateurs, est le principal fournisseur en semences vivrières dans la province. L’APSKO évolue, en collaboration avec le Service National des Semences (SENASEM) et l’Institut National d’Etudes et de Recherche Agronomique (INERA). L’APSKO connaît, par moment, la mévente dont une des causes est le déficit de structuration de la demande de semences vivrières des OP et producteurs individuels. En outre, le réflexe d’utilisation des semences améliorées n’est pas encore acquis à leur niveau. Aussi, lors de la mise en marché, les OP ne sont pas organisées face aux autres acteurs du marché, notamment les transporteurs, les commissionnaires et acheteurs. Le projet appuie 2061 communautés d’épargne et de crédit interne appelées groupes SILC (Savings and Internal Lending Communities) qui peuvent contribuer au financement des activités économiques dans les différents maillons des chaines de valeur agricoles et non agricoles. Le projet s’emploie à valoriser cette opportunité. Les produits maraîchers des OP market garden se sont retrouvés, par endroits en 2019, en surabondance et en compétition sur les petites foires à faible capacité d’absorption, entrainant une chute des prix. Ni les organisations paysannes, ni les APSP ne sont organisés en réseaux bien structurés capables de les défendre et de porter leurs voix en face des autres acteurs de la gouvernance locale. Les producteurs market garden ne sont pas encore organisés en bassins spécialisés de production maraîchère. Ils ne bénéficient pas de l’économie d’échelle par le fait qu’il n’existe pas d’agrégation, ni des commandes d’intrants, ni des ventes de produits maraîchers. Ils ne disposent pas de points de vente/kiosques de leurs produits. Les achats et ventes groupés ne sont pas encore une pratique courante tant au niveau des OP que des APSP.   

L’évaluation Mi-Termes de l’USAID/FFP d’Août 2019 a fait ressortir les constats suivants : « L’amélioration de la commercialisation des produits maraichers, basée sur une meilleure planification utilisant des prévisions de la production et de la disponibilité des cultures sur les marchés et de la demande de produits à différentes périodes de l'année, devrait éviter l'inondation des marchés avec les mêmes produits, ce qui entraîne des ventes au rabais et de faibles bénéfices. Le projet doit accélérer le processus de renforcement des activités de la chaîne de valeur en établissant de meilleurs liens avec les acteurs essentiels (transporteurs, acheteurs) du secteur privé. Les efforts visant à garantir que la production agricole est correctement liée et adaptée aux chaînes de valeur agricole doivent être renforcés. »

A la faveur de l’exit du projet et de la durabilité des actions engagées, les organisations paysannes devront renforcer leur structuration horizontale et réussir leur structuration verticale en unions d’OP ou en coopératives. Les unions d’OP ou coopératives devront servir de force de négociation et de plaidoyer. Elles devront servir de tremplin aux OP de base pour faire des agrégations de commandes d’intrants et matériels, tout en mettant les fournisseurs en compétition. Elles organiseront la planification de la production en vue d’un échelonnement des mises en marché, négocieront avec les transporteurs et les gros acheteurs comme les hôtels, les semi-grossistes et les grossistes. 

NCBA CLUSA recherche un consultant qualifié en chaines de valeur agricoles et non agricoles en milieu rural, dans le cadre des activités du projet Budikadidi visant l’amélioration durable des revenus des ménages vulnérables du Kasai Oriental.

1. OBJECTIFS DE LA CONSULTATION

a - Objectif général

Contribuer à l’amélioration durable des revenus des ménages vulnérables des zones de santé de Miabi, Cilundu et Kasansa, dans la province du Kasaï Oriental, en République Démocratique du Congo.

B - Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques de la consultation sont les suivants :

  • Produire et démarrer la mise en œuvre d’un document de stratégies et plan de marketing et de commercialisation des différents produits agricoles et non agricoles, au bénéfice des organisations paysannes et APSP des zones de santé de Cilundu, Kasansa et Miabi ;
  • Faciliter la mise en place de neuf coopératives d’organisations paysannes et APSP dans les zones de santé de Cilundu, Kasansa et Miabi pour l’accès des producteurs aux intrants de qualité, à moindres coûts et à temps voulu, d’une part et une meilleure commercialisation de leurs produits agricoles et non agricoles, d’autre part ;
  • Réaliser la connexion de neuf coopératives d’organisations paysannes et APSP des zones de santé de Cilundu, Kasansa et Miabi aux marchés locaux, provinciaux et nationaux de la RDC ;
  • Appuyer neuf coopératives d’organisations paysannes et soixante (60) APSP dans l’installation et l’exploitation durable de neuf kiosques ou points de vente des différents produits agricoles ou non agricoles.

2. RESULTATS ATTENDUS DE LA CONSULTATION

Les livrables attendus de la consultation sont les suivants :

  • Un (01) document de stratégies, de marketing et de commercialisation des différents produits agricoles et non agricoles, au bénéfice des organisations paysannes et APSP des zones de santé de Cilundu, Kasansa et Miabi ;
  • Neuf (09) plans de marketing et de commercialisation des différents produits agricoles ou non agricoles, au bénéfice des coopératives d’organisations paysannes et APSP des zones de santé de Cilundu, Kasansa et Miabi ;
  • Neuf (09) coopératives d’organisations paysannes ou d’APSP mises en place à titre de modèle et disposant de leurs agréments ou récépissés dans les zones de santé de Cilundu, Kasansa et Miabi, à raison de trois (03) coopératives par zone de santé ;
  • Neuf (09) grandes rencontres de négociation et prises de décision tenues entre les coopératives d’organisations paysannes et les APSP et/ou grands fournisseurs d’intrants et matériels et/ou grands acheteurs (grossistes, semi-grossistes, restaurants et hôtels) ;
  • Neuf (09) kiosques ou points de vente des différents produits agricoles ou non agricoles installés et exploités sur des bases durables par les coopératives d’organisations paysannes/APSP dans les zones de santé de Miabi, Cilundu et Kasansa ;
  • Neuf (09) cas pratiques d’agrégation des commandes d’intrants (achats groupés) des coopératives d’organisations paysannes/APSP ;
  • Neuf (09) cas pratiques d’agrégation des ventes des produits (ventes groupées) des coopératives d’organisations paysannes/APSP ;
  • Neuf (09) cas pratiques de réseautage des coopératives d’organisations paysannes/APSP ;
  • Trois bassins spécialisés de production maraîchère mis en place (un bassin spécialisé par ZS), selon les avantages comparatifs des différentes localités.

3. PUBLICS-CIBLES DE LA CONSULTATION

Les principaux groupes cibles de la consultation sont : Cellules d’Animation Communautaire (CAC), Agents Prestataires de Service Privé (APSP) et leurs réseaux, Comité de Gestion d’Eau (CGE), Organisations de Producteurs (OP) et leurs réseaux, OP/Care groups, OP Mamans Lumières/Mamans de voisinage, Groupements de Femmes, Associations de Jeunes, Clubs d’écoute, Groupes SILC, Comités Locaux d’Environnement (CLE), transporteurs privés et leurs associations, entreprises locales de transformation de produits agricoles, Agents de l’Etat (Infirmiers Titulaires, Médecins Chefs de Zone, Inspecteurs Territoriaux d’Agriculture, Pêche et Elevage/ ITAPEL, autres), Comités de Développement de l’Aire de Santé (CODESA).

4. METHODOLOGIE DE LA CONSULTATION

La consultation s’effectuera dans les trois Zones de Santé (ZS) d’intervention du projet Budikadidi, à savoir la ZS de Cilundu, la ZS de Kasansa et la ZS de Miabi. Le consultant sera assisté des Facilitateurs polyvalents et agents gouvernementaux (Infirmiers Titulaires et agents ITAPEL au moins) durant toute la phase terrain. Les appuis du consultant seront essentiellement pratiques et s’adresseront directement aux organisations paysannes évoluant dans les différents maillons des chaines de valeur agricoles et non agricoles. Le consultant passera 80% de son temps sur le terrain, en contact direct avec les acteurs locaux des chaines de valeur et les équipes de terrain de Budikadidi, à savoir les Facilitateurs polyvalents, les superviseurs de zone et les différents spécialistes de volets (wash, agriculture, nutrition, SILC/groupes d’épargne et de crédit interne, genre et alphabétisation, facilitateurs coordinateurs). Des visites terrain d’activités économiques auront lieu, notamment des parcelles agricoles de niébé et de maïs, des équipements comme le moulin et la presse à huile, la boulangerie, la fabrique de savon, le petit élevage (volaille, lapins, porcs, chèvres et cobayes). Des séances pratiques et participatives de discussion auront lieu avec les différents acteurs impliqués dans ces activités économiques de chaînes de valeur. 

Le consultant visitera les outils de base de la gouvernance des organisations et individus acteurs des chaines de valeur, spécifiquement les statuts et le Règlement d’Ordre Intérieur (ROI), le plan d’action, les outils de gestion administrative et financière, les actes de mise à disposition formelle de parcelles de market garden. 

Toutes les deux semaines, le consultant fera le point sur l’évolution de ses activités lors d’une rencontre formelle avec le Spécialiste OP/liens avec le marché, le Représentant Pays de NCBA CLUSA en RDC et le Deputy Chief of Party - DCOP) du projet Budikadidi.

5. PERIODE ET LIEU DE LA CONSULTATION 

La consultation couvrira la période du 14 Avril au 12 Juillet 2020 et aura lieu dans la zone de santé de Kasansa, dans le territoire de Tshilengue, dans les zones de santé de Miabi et Cilundu dans le territoire de Miabi, province du Kasaï Oriental, en République Démocratique du Congo.

6. CONSULTATION, TACHES ET QUALIFICATIONS DU CONSULTANT

6.1. Consultation

Le Consultant aura pour mandat l’appui à la dynamisation et à la visibilité des activités de chaines de valeur du projet Budikadidi, pour une amélioration de revenus des ménages vulnérables dans les zones de santé de Cilundu, Kasansa et Miabi, dans la province du Kasaï Oriental, en RDC.

6.2. Tâches

Le Consultant, conformément aux objectifs et résultats cités ci haut, aura comme principales tâches :

  • Elaborer une méthodologie et un chronogramme de travail couvrant toutes les activités et toute la période de la consultation ;
  • Stimuler la création ou la dynamisation des activités économiques dans les différents maillons des chaines de valeur agricoles et non agricoles dans les zones de santé de Cilundu, Kasansa et Miabi, dans la province du Kasaï Oriental, en RDC ;
  • Faciliter la mise en place de coopératives d’organisations paysannes ;
  • Réaliser des séances pratiques d’échange/discussion avec les acteurs des chaines de valeur et les Facilitateurs polyvalents ;
  • Organiser des rencontres de connexion entre acteurs des chaines de valeur agricoles et non agricoles ;
  • Produire un rapport de consultation.

6.3. Qualifications 

Le Consultant requis, pour la conduite de la présente consultation, devra répondre au profil ci-dessous :

  • Avoir, au minimum, une maîtrise en économie, en agroéconomie, en socio économie, en gestion, en marketing, en commerce, en développement rural ou domaines apparentés ou expériences correspondantes ;
  • Avoir 10 ans d’expérience, au minimum, dans l’appui aux chaines de valeur agricoles et non agricoles en milieu rural ;
  • Avoir une expérience riche dans l’appui à la création d’unions d’organisations paysannes et de coopératives, notamment en zone Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) ;
  • Avoir une bonne connaissance dans l’appui au marketing et à la commercialisation de produits agricoles et non agricoles des organisations paysannes ;
  • Avoir une expérience dans l’appui à la création de réseaux d’organisations paysannes autour d’intérêts agricoles et non agricoles ;
  • Avoir une expérience dans l’appui aux organisations paysannes bénéficiaires de subventions en nature des projets de développement USAID/FFP (Food For Peace) ;
  • Avoir une expérience dans la gestion de projets multisectoriels.

7. CALENDRIER DE LA CONSULTATION

Du 14 au 12 Juillet 2020


Les manifestations d'intérêt doivent être adressées à NCBA CLUSA au plus tard le 31 Mars 2019 à 17 heures locales (TU+2 heures). Les candidats intéressés soumettront au Représentant Pays de NCBA CLUSA en RDC les pièces suivantes : un CV et une lettre de motivation, une fiche technique ou note de présentation décrivant la méthodologie, le chronogramme et les outils à utiliser pour la consultation, une proposition financière, une note de présentation détaillant l’expérience du consultant dans l’appui aux chaines de valeur agricoles et non agricoles en milieu rural et aux coopératives d’organisations paysannes.

Les dossiers seront envoyés par e-mail seulement à l’adresse électronique suivante :

RecrutementRDC@ncbaclusa.net

Seuls les candidats sélectionnés pour une entrevue seront contactés. Pas d'appels téléphoniques, s'il vous plaît. Toutes les offres reçues après la date et l’heure spécifiées seront irrecevables.

NCBA CLUSA fera une notification au candidat qui présentera le meilleur profil, dans un délai de 15 jours ouvrables, à compter de la date limite de dépôt des offres indiquée ci-dessus.

NCBA CLUSA respecte l’égalité de chance pour les opportunités d’emplois/respecte la discrimination positive et la diversité. Toute personne, peu importe ses caractéristiques personnelles, est encouragée à soumettre une candidature. Toutes les candidatures éligibles seront recevables, sans considération de la race, la religion, le sexe, l'origine nationale, l'appartenance politique, l'orientation sexuelle, l'identité sexuelle, l'état matrimonial, l’état physique.

Contact

Société :NCBA Clusa

Site Internet :

Email :RecrutementRDC@ncbaclusa.net

right
EMPLOI SUIVANT : Responsable de contrôle interne
left
EMPLOI Précédent : Partner Liaison Security Specialists (PLSS)