mediacongo.net - Offre d'emploi - Responsable agroforestier

Responsable agroforestier

 


OFFRE DE POSTE :

« Responsable agroforestier »

WWF-DRC recrute deux (02) Responsable agroforestier pour son programme qui seront basés à Ntondo (Territoire de Bikoro) et Nténo (Territoire d’Oshwe), respectivement dans les provinces de l’Equateur et du Mai-Ndombe en République Démocratique du Congo.

I. Introduction – Contexte

Le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) en RDC bénéficie d’une subvention de l’Initiative internationale pour le climat et les forêts de la Norvège (NICFI) à la suite d’un appel à propositions de financement pour la période 2021-2025.

Le projet « Freiner la déforestation et la dégradation en République démocratique du Congo » a pour objectif de réduire la déforestation et la dégradation des écosystèmes forestiers dans les provinces du Mai-Ndombe et de l'Equateur en soutenant les concessions forestières industrielles cibles et les producteurs de cultures pérennes ou de produits de base dans la mise en œuvre des bonnes pratiques de gestion durable de leurs opérations.

Grâce aux activités du projet, l’application de la loi sera concrètement appuyée et renforcée en matière de lutte contre l’exploitation forestière illégale et le commerce associé. Les capacités des membres des communautés locales et/ou peuples autochtones, des administrations forestières provinciales de l’Equateur et Mai-Ndombe seront renforcées dans l’identification, la participation au processus de dénonciation des activités criminelles dans les concessions forestières industrielles cibles et les forêts environnantes, voire la transmission de plaintes officielles contre d’éventuels opérateurs dans l’illégalité.

De plus, le projet renforcera les capacités des Conseils Consultatifs National et Provinciaux des Forêts existants sur l’exécution de leur mandat.

II. Fonctions principales

Sous la supervision directe du Coordonnateur du projet NICFI, ils (elles) seront responsables de la coordination des activités de réduction de la déforestation et de la dégradation des écosystèmes forestiers dans les zones du projet en aidant les concessionnaires forestiers et les petits producteurs de cultures de rente à respecter les bonnes pratiques de gestion durable dans leurs opérations ; ainsi que le suivi de la réalisation des clauses sociales du contrat de concession forestière signées entre les concessionnaires forestiers et les populations riveraines.

Tâches et responsabilités 

Les tâches de l´agroforestier incluent, mais ne sont pas limitées aux activités suivantes :

Qualifications requises

III. Compétences et capacités requises

IV. Dépôt de candidatures :

Les candidats intéressés et qui remplissent les conditions reprises plus haut sont priées de faire parvenir une lettre de motivation accompagnée d’un CV à jour avec trois personnes de références à l’attention du Responsable des Ressources Humaines, avec mention « Responsable agroforestier à Ntondo ou Nteno », ainsi que la copie de la carte de demandeur d’emploi de l’ONEM aux adresses suivantes :           

« Les candidatures féminines sont vivement encouragées ».

Ne seront contactés que ceux qui seront sélectionnés.

Date limite de dépôt des candidatures : 21 juin 2021

Equateur et Mai-Ndombe
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png
2021-06-24



Retour à la liste Offre d'emploi
Publiée le 07/06/2021
AVIS AUX CANDIDATS mediacongo.net et ses partenaires attirent l’attention des candidats qu’aucun frais n’est exigé pour le dépôt des candidatures, ni pour une autre raison (interview ou formation). Veuillez NE PAS ENVOYER DE L’ARGENT sous quelque forme que ce soit (cash, virement , transfert Westen Union, mobile money,…) et directement nous le signaler.

Responsable agroforestier

Lieu

Equateur et Mai-Ndombe ()

Description

Le poste

 


OFFRE DE POSTE :

« Responsable agroforestier »

WWF-DRC recrute deux (02) Responsable agroforestier pour son programme qui seront basés à Ntondo (Territoire de Bikoro) et Nténo (Territoire d’Oshwe), respectivement dans les provinces de l’Equateur et du Mai-Ndombe en République Démocratique du Congo.

I. Introduction – Contexte

Le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) en RDC bénéficie d’une subvention de l’Initiative internationale pour le climat et les forêts de la Norvège (NICFI) à la suite d’un appel à propositions de financement pour la période 2021-2025.

Le projet « Freiner la déforestation et la dégradation en République démocratique du Congo » a pour objectif de réduire la déforestation et la dégradation des écosystèmes forestiers dans les provinces du Mai-Ndombe et de l'Equateur en soutenant les concessions forestières industrielles cibles et les producteurs de cultures pérennes ou de produits de base dans la mise en œuvre des bonnes pratiques de gestion durable de leurs opérations.

Grâce aux activités du projet, l’application de la loi sera concrètement appuyée et renforcée en matière de lutte contre l’exploitation forestière illégale et le commerce associé. Les capacités des membres des communautés locales et/ou peuples autochtones, des administrations forestières provinciales de l’Equateur et Mai-Ndombe seront renforcées dans l’identification, la participation au processus de dénonciation des activités criminelles dans les concessions forestières industrielles cibles et les forêts environnantes, voire la transmission de plaintes officielles contre d’éventuels opérateurs dans l’illégalité.

De plus, le projet renforcera les capacités des Conseils Consultatifs National et Provinciaux des Forêts existants sur l’exécution de leur mandat.

II. Fonctions principales

Sous la supervision directe du Coordonnateur du projet NICFI, ils (elles) seront responsables de la coordination des activités de réduction de la déforestation et de la dégradation des écosystèmes forestiers dans les zones du projet en aidant les concessionnaires forestiers et les petits producteurs de cultures de rente à respecter les bonnes pratiques de gestion durable dans leurs opérations ; ainsi que le suivi de la réalisation des clauses sociales du contrat de concession forestière signées entre les concessionnaires forestiers et les populations riveraines.

Tâches et responsabilités 

Les tâches de l´agroforestier incluent, mais ne sont pas limitées aux activités suivantes :

  • Assister les organisations de la société civile d’appui au suivi des clauses sociales et la gestion des conflits ;
  • Appuyer les entreprises forestières industrielles cibles sur la mise en œuvre de bonnes pratiques de gestion durable des forêts, notamment par le biais de l'exploitation forestière à impact réduit ;
  • S'engager avec les grands producteurs de cultures pérennes ou de base (palmier à huile, caféier ou cacaoyer, etc.) sur la mise en œuvre des bonnes pratiques de gestion et d’exploitation ;
  • Superviser et former les petits producteurs de cultures pérennes ou de base (palmier à huile, caféier ou cacaoyer, etc.), allant de la création des pépinières à la plantation dans les jachères post-culturales, savanes anthropiques ou dans les terres dégradées ;
  • Rédiger les rapports mensuels de réalisation des activités du projet avec des recommandations concrètes visant à améliorer l’impact des activités sur les sites du projet ;
  • Effectuer l’analyse et le suivi des indicateurs de résultats du projet ; 
  • Assister les consultants engagés par le projet et assurer l’encadrement des stagiaires et des chercheurs sur les sites, le cas échéant ;
  • Suivre le travail de toutes les ONG partenaires en rapport avec le projet ;
  • Appuyer la planification et le suivi efficaces des activités du projet ;
  • Participer à toutes les activités du projet.

Qualifications requises

  • Diplôme de Licence en agroforesterie, agronomie, foresterie, gestion des ressources naturelles ou dans un autre domaine connexe ;
  • Un minimum de 5 ans d’expérience professionnelle pertinente dans les activités similaires ;
  • Au moins 3 ans de travail pratique dans la création et la gestion des pépinières de plantes pérennes (palmiers à huile, cacao, caféier, etc.) ;
  • Expérience de liaison avec les concessionnaires forestiers, les autorités administratives, traditionnelles, gouvernementales et les organisations de la société civile.

III. Compétences et capacités requises

  • Compétences avérées sur les approches communautaires ;
  • Bonne capacité démontrée de travail en équipe ;
  • Bonne capacité avérée de travailler dans les environnements stressants et sous pression ;
  • Expérience de travail dans des environnements sujets aux conflits ;
  • Bonne capacité communicationnelle ;
  • La maîtrise du français écrit est indispensable ;
  • La connaissance de l’anglais et du lingala est un atout ;
  • Adhérer aux comportements du WWF qui sont : Viser l’impact, Ecouter attentivement, Collaborer ouvertement et Innover sans crainte.
  • Adhérer aux valeurs du WWF qui sont : Courage, intégrité, respect et collaboration.

IV. Dépôt de candidatures :

Les candidats intéressés et qui remplissent les conditions reprises plus haut sont priées de faire parvenir une lettre de motivation accompagnée d’un CV à jour avec trois personnes de références à l’attention du Responsable des Ressources Humaines, avec mention « Responsable agroforestier à Ntondo ou Nteno », ainsi que la copie de la carte de demandeur d’emploi de l’ONEM aux adresses suivantes :           

« Les candidatures féminines sont vivement encouragées ».

Ne seront contactés que ceux qui seront sélectionnés.

Date limite de dépôt des candidatures : 21 juin 2021

Contact

Société :WWF

Site Internet :

Email :recruit-wwfdrc@wwfdrc.org

right
EMPLOI SUIVANT : Chargé de la Communication
left
EMPLOI Précédent : Responsable du Service Administratif et Financier