mediacongo.net - Offre d'emploi - Chargé d’élaborer une stratégie sous-sectorielle pour la promotion et la protection des personnes vivant avec handicap et autres minorités en RDC pour le compte du ministère des affaires sociales

Chargé d’élaborer une stratégie sous-sectorielle pour la promotion et la protection des personnes vivant avec handicap et autres minorités en RDC pour le compte du ministère des affaires sociales

FONDS SOCIAL DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Projet pour la Stabilisation de l’Est de la RDC pour la Paix Deuxième Financement Additionnel (STEP 2)

CONVENTION DE PARTENARIAT FSRDC-MINAS

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET

ENREGISTREMENT ET SELECTION DES CANDIDATS AU POSTE DE CONSULTANT INDIVIDUEL EN CHARGE D’ELABORER UNE STRATEGIE SOUS -SECTORIELLE POUR LA PROMOTION ET LA PROTECTION DES PERSONNES VIVANT AVEC HANDICAP ET AUTRES MINORITES EN RDC POUR LE COMPTE DU MINISTERE DES AFFFAIRES SOCIALES. 

Les candidatures féminines et des personnes vivant avec handicap sont vivement encouragées.

N° avis

AMI/02/MINAS/STEP II/05/22

Pays 

République Démocratique du Congo

Source de financement 

Banque Mondiale (IDA 6665-ZR/D6420-ZR),

Date de publication

17 juin 2022

Date de clôture

24 juin 2022

I. Contexte et justification

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) a obtenu un financement de la Banque mondiale (BM) à hauteur de USD 445 millions pour financer le Projet « STEP 2 », deuxième financement additionnel au Projet pour la Stabilisation de l’Est de la RDC pour la paix (STEP).

Ce projet de protection sociale a pour objectif (i) d’améliorer l’accès aux moyens de subsistance et aux infrastructures socio-économiques dans les communautés vulnérables du pays, (ii) d'établir des éléments fondamentaux d'un système de filets sociaux, et (iii) de renforcer les systèmes nationaux de gestion des réfugiés.

Le Projet STEP 2 comprend cinq composantes : trois composantes techniques, une composante de gestion, et une composante d’intervention d’urgence. Les composantes techniques comprennent, (i) la construction et la réhabilitation d’infrastructures communautaires, (ii) un large programme de filets sociaux, et (iii) un appui à la structuration du secteur social.

Cinq provinces sont initialement bénéficiaires du projet : Kasaï Central, Ituri, Nord Kivu, Sud Kivu, Nord Ubangi.

Pour la mise en œuvre de la composante 3 du Projet, une Convention de partenariat définissant les rôles et les responsabilités de chaque partie a été signée entre le MINAS (le Prestataire) et le Fonds Social de la RDC (Le Client). Une équipe dédiée à la Convention est en cours de mise en place au sein du MINAS pour assurer la gestion au quotidien des activités.

L’objet principal de la Convention est de doter le pays d’un système de protection sociale à travers la coordination et la mise en place des quatre blocs ci-après : (i) registre social, (ii) ciblage, (iii) système de paiement et (iv) mécanisme de redevabilité ou gestion de plaintes.
A cet effet, trois livrables clés lui sont contractuels, à savoir: 1) le Guide national des systèmes d’aide sociale, 2) le Pilote d’un registre social, et 3) le Renforcement des capacités du Ministère des Affaires sociales dans la gestion des programmes sociaux, y compris la gestion fiduciaire.

Cependant, dans le cadre du livrable 3, il est prévu une série d’activités au profit des services du MINAS. L’étude envisagée dans le cadre de cette consultance répond à une des priorités du Gouvernement, à savoir la réduction des conditions de fragilité et de vulnérabilité auxquelles sont exposées en particulier, les personnes vivant avec handicap, en plus des femmes et des jeunes qui représentent plus de 60% de la population active et, cela grâce à une planification qui se fonde sur une Gestion axée sur les résultats.

Par ailleurs, l’exercice devra permettre au Ministère de se doter des instruments  de planification recommandés par le Gouvernement à travers le ministère du Plan. Il s’agit de la Stratégie sous – sectorielle spécifique à la promotion et à la protection des groupes vulnérables. Celle-ci devra couvrir les différentes cibles du Ministère qui sont : (i) les personnes autistes ; (ii) les personnes mal voyantes ; (iii) les personnes sourdes ; (iv) les personnes vivant avec handicap moteur ; les personnes atteintes de nanisme ; (v) les personnes vivant avec handicap mental ainsi que (vi) les personnes vivant avec albinisme.

Cette stratégie sous – sectorielle devra s’accompagner d’outils programmatiques permettant de garantir la performance des actions entreprises et l’efficacité de l’action publique engagée par le Ministère en faveur des personnes-cibles citées ci-haut. Ceci est une condition à la réussite de la migration effective du « Budget-Moyens » vers le « Budget-Programme » tel que décidé par le Conseil des Ministres du 25 septembre 2020. L’activité se veut ainsi comme un exercice de conformité aux directives du Gouvernement de la République.  

A ce titre, le FSRDC se propose de recruter un consultant chargé d’élaborer une Stratégie sous-sectorielle pour la promotion et la protection des personnes vivant avec handicap et autres minorités en RDC pour le compte du Ministère des Affaires sociales.

Les détails sur les Termes de Référence de la mission et sur le FSRDC peuvent être obtenus sur les liens suivants: https://projects.worldbank.org/en/projects-operations/project-detail/P171821 https://www.fondsocial.cd/

II. Défis

Le Consultant chargé d’élaborer une Stratégie sous-sectorielle pour la promotion et la protection des personnes vivant avec handicap et autres minorités en RDC devra travailler dans le relèvement des défis suivants liés au Ministère des Affaires sociales :

1. Le développement de cette stratégie sera mené dans un contexte particulier où le Ministre Délégué auprès du Ministre des Affaires sociales en charge des personnes handicapées et autres groupes vulnérables ne dispose pas d’un cadre programmatique pour répondre aux exigences de la Gestion Axée sur les Résultats (GAR) comme le recommande le Gouvernement ;

2. Le renforcement des capacités du personnel noyau désigné par le Cabinet du Ministre pour appropriation des résultats de la présente étude doit être absolument un des objectifs à atteindre à court et moyen termes par le consultant ;

3. L’équipe dédiée à la Convention FSRDC-MINAS en charge du suivi rapproché des travaux de l’étude est sollicitée pour répondre aux impératifs de production des trois Livrables contractuels en un temps record grâce à une mise en œuvre simultanée des activités sur plusieurs provinces ;

4. L’équipe dédiée à la Convention FSRDC-MINAS devra répondre à l’impératif de renforcement des capacités institutionnelles du MINAS grâce à des résultats de qualité. 

III. Objectif de la manifestation d’intérêt

L'objectif de cet appel à manifestation d'intérêt est d'identifier des personnes répondant aux profils exigés pour doter les services du Ministre des Affaires sociales en charge des PVH-AGV d’une stratégie sous-sectorielle relative à la promotion et à la protection des personnes-cibles sous tutelle en vue de leur autonomisation et de leur inclusion socioéconomique grâce à une passation des marchés rigoureuse, efficace et proactive, tout en respectant les procédures et règlements régissant le financement des activités et le calendrier fixé à cet effet.  

IV. Qualifications du Consultant

Pour mener à bien cette mission, le (la) Consultant individuel chargé d’élaborer la stratégie sous-sectorielle devra avoir les qualifications et aptitudes indispensables suivantes :

Formation :

Prérequis :

Pour mener à bien cette mission, le Consultant devra avoir les qualifications minimales suivantes :

Les qualifications et aptitudes suivantes sont un atout :

Langue

V. Lieu et conditions de travail 

La mission du Consultant se déroulera à Kinshasa avec possibilités des déplacements limités dans deux villes au maximum dans des zones à haute concentration de cas de personnes vivant avec handicap et/ou autres formes de vulnérabilité, à déterminer de commun accord entre le Consultant et la coordination de la Convention FSRDC-MINAS.

VI. Méthode de recrutement

Le recrutement se fera selon la méthode de sélection des consultants individuels par mise en concurrence ouverte définie à la Section 7 du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant de la Banque mondiale le financement de programmes d’investissement » du mois de juillet 2016  révisée en novembre 2020.

Le Consultant sera recruté sur la base de ses qualifications académiques, de son expérience professionnelle pertinente et de sa capacité à réaliser la mission. Les étapes du recrutement sont les suivantes : (i) comparaison des dossiers de candidature et (ii) entretien.
Chaque candidat devra fournir :

Les certificats et diplômes ne doivent pas être joints au dossier de candidature. Les preuves du niveau d’instruction et de l’expérience seront exigées des candidats présélectionnés avant leur entretien.

A envoyer avant le 24 juin 2022 à minuit (heure de Kinshasa), à l’adresse email suivante : jobstepminas-css@fondsocial.cd avec en objet le titre du poste et le nom du candidat (CONSULTANT CHARGE D’ELABORER LA STRATEGIE SOUS SECTORIELLE POUR LA PROMOTION ET LA PROTECTION DES PERSONNES VIVANT AVEC HANDICAP ET AUTRES MINORITES  – Prénom Nom).

Kinshasa
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png
2022-06-25



Retour à la liste Offre d'emploi
Publiée le 17/06/2022
AVIS AUX CANDIDATS mediacongo.net et ses partenaires attirent l’attention des candidats qu’aucun frais n’est exigé pour le dépôt des candidatures, ni pour une autre raison (interview ou formation). Veuillez NE PAS ENVOYER DE L’ARGENT sous quelque forme que ce soit (cash, virement , transfert Westen Union, mobile money,…) et directement nous le signaler.

Chargé d’élaborer une stratégie sous-sectorielle pour la promotion et la protection des personnes vivant avec handicap et autres minorités en RDC pour le compte du ministère des affaires sociales

Lieu

Kinshasa ()

Description

Le poste

FONDS SOCIAL DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Projet pour la Stabilisation de l’Est de la RDC pour la Paix Deuxième Financement Additionnel (STEP 2)

CONVENTION DE PARTENARIAT FSRDC-MINAS

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET

ENREGISTREMENT ET SELECTION DES CANDIDATS AU POSTE DE CONSULTANT INDIVIDUEL EN CHARGE D’ELABORER UNE STRATEGIE SOUS -SECTORIELLE POUR LA PROMOTION ET LA PROTECTION DES PERSONNES VIVANT AVEC HANDICAP ET AUTRES MINORITES EN RDC POUR LE COMPTE DU MINISTERE DES AFFFAIRES SOCIALES. 

Les candidatures féminines et des personnes vivant avec handicap sont vivement encouragées.

N° avis

AMI/02/MINAS/STEP II/05/22

Pays 

République Démocratique du Congo

Source de financement 

Banque Mondiale (IDA 6665-ZR/D6420-ZR),

Date de publication

17 juin 2022

Date de clôture

24 juin 2022

I. Contexte et justification

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) a obtenu un financement de la Banque mondiale (BM) à hauteur de USD 445 millions pour financer le Projet « STEP 2 », deuxième financement additionnel au Projet pour la Stabilisation de l’Est de la RDC pour la paix (STEP).

Ce projet de protection sociale a pour objectif (i) d’améliorer l’accès aux moyens de subsistance et aux infrastructures socio-économiques dans les communautés vulnérables du pays, (ii) d'établir des éléments fondamentaux d'un système de filets sociaux, et (iii) de renforcer les systèmes nationaux de gestion des réfugiés.

Le Projet STEP 2 comprend cinq composantes : trois composantes techniques, une composante de gestion, et une composante d’intervention d’urgence. Les composantes techniques comprennent, (i) la construction et la réhabilitation d’infrastructures communautaires, (ii) un large programme de filets sociaux, et (iii) un appui à la structuration du secteur social.

Cinq provinces sont initialement bénéficiaires du projet : Kasaï Central, Ituri, Nord Kivu, Sud Kivu, Nord Ubangi.

Pour la mise en œuvre de la composante 3 du Projet, une Convention de partenariat définissant les rôles et les responsabilités de chaque partie a été signée entre le MINAS (le Prestataire) et le Fonds Social de la RDC (Le Client). Une équipe dédiée à la Convention est en cours de mise en place au sein du MINAS pour assurer la gestion au quotidien des activités.

L’objet principal de la Convention est de doter le pays d’un système de protection sociale à travers la coordination et la mise en place des quatre blocs ci-après : (i) registre social, (ii) ciblage, (iii) système de paiement et (iv) mécanisme de redevabilité ou gestion de plaintes.
A cet effet, trois livrables clés lui sont contractuels, à savoir: 1) le Guide national des systèmes d’aide sociale, 2) le Pilote d’un registre social, et 3) le Renforcement des capacités du Ministère des Affaires sociales dans la gestion des programmes sociaux, y compris la gestion fiduciaire.

Cependant, dans le cadre du livrable 3, il est prévu une série d’activités au profit des services du MINAS. L’étude envisagée dans le cadre de cette consultance répond à une des priorités du Gouvernement, à savoir la réduction des conditions de fragilité et de vulnérabilité auxquelles sont exposées en particulier, les personnes vivant avec handicap, en plus des femmes et des jeunes qui représentent plus de 60% de la population active et, cela grâce à une planification qui se fonde sur une Gestion axée sur les résultats.

Par ailleurs, l’exercice devra permettre au Ministère de se doter des instruments  de planification recommandés par le Gouvernement à travers le ministère du Plan. Il s’agit de la Stratégie sous – sectorielle spécifique à la promotion et à la protection des groupes vulnérables. Celle-ci devra couvrir les différentes cibles du Ministère qui sont : (i) les personnes autistes ; (ii) les personnes mal voyantes ; (iii) les personnes sourdes ; (iv) les personnes vivant avec handicap moteur ; les personnes atteintes de nanisme ; (v) les personnes vivant avec handicap mental ainsi que (vi) les personnes vivant avec albinisme.

Cette stratégie sous – sectorielle devra s’accompagner d’outils programmatiques permettant de garantir la performance des actions entreprises et l’efficacité de l’action publique engagée par le Ministère en faveur des personnes-cibles citées ci-haut. Ceci est une condition à la réussite de la migration effective du « Budget-Moyens » vers le « Budget-Programme » tel que décidé par le Conseil des Ministres du 25 septembre 2020. L’activité se veut ainsi comme un exercice de conformité aux directives du Gouvernement de la République.  

A ce titre, le FSRDC se propose de recruter un consultant chargé d’élaborer une Stratégie sous-sectorielle pour la promotion et la protection des personnes vivant avec handicap et autres minorités en RDC pour le compte du Ministère des Affaires sociales.

Les détails sur les Termes de Référence de la mission et sur le FSRDC peuvent être obtenus sur les liens suivants: https://projects.worldbank.org/en/projects-operations/project-detail/P171821 https://www.fondsocial.cd/

II. Défis

Le Consultant chargé d’élaborer une Stratégie sous-sectorielle pour la promotion et la protection des personnes vivant avec handicap et autres minorités en RDC devra travailler dans le relèvement des défis suivants liés au Ministère des Affaires sociales :

1. Le développement de cette stratégie sera mené dans un contexte particulier où le Ministre Délégué auprès du Ministre des Affaires sociales en charge des personnes handicapées et autres groupes vulnérables ne dispose pas d’un cadre programmatique pour répondre aux exigences de la Gestion Axée sur les Résultats (GAR) comme le recommande le Gouvernement ;

2. Le renforcement des capacités du personnel noyau désigné par le Cabinet du Ministre pour appropriation des résultats de la présente étude doit être absolument un des objectifs à atteindre à court et moyen termes par le consultant ;

3. L’équipe dédiée à la Convention FSRDC-MINAS en charge du suivi rapproché des travaux de l’étude est sollicitée pour répondre aux impératifs de production des trois Livrables contractuels en un temps record grâce à une mise en œuvre simultanée des activités sur plusieurs provinces ;

4. L’équipe dédiée à la Convention FSRDC-MINAS devra répondre à l’impératif de renforcement des capacités institutionnelles du MINAS grâce à des résultats de qualité. 

III. Objectif de la manifestation d’intérêt

L'objectif de cet appel à manifestation d'intérêt est d'identifier des personnes répondant aux profils exigés pour doter les services du Ministre des Affaires sociales en charge des PVH-AGV d’une stratégie sous-sectorielle relative à la promotion et à la protection des personnes-cibles sous tutelle en vue de leur autonomisation et de leur inclusion socioéconomique grâce à une passation des marchés rigoureuse, efficace et proactive, tout en respectant les procédures et règlements régissant le financement des activités et le calendrier fixé à cet effet.  

IV. Qualifications du Consultant

Pour mener à bien cette mission, le (la) Consultant individuel chargé d’élaborer la stratégie sous-sectorielle devra avoir les qualifications et aptitudes indispensables suivantes :

Formation :

  • Etre titulaire au minimum d’un diplôme de niveau universitaire (BAC+5) en Sciences sociales, anthropologie, psychologie, économie ou disciplines apparentées avec une spécialisation en Management public, en Gouvernance ou toute autre discipline associée.

Prérequis :

Pour mener à bien cette mission, le Consultant devra avoir les qualifications minimales suivantes :

  • Expérience d’au moins cinq (5) ans de travail avec les institutions publiques et les programmes ou projets gouvernementaux de développement dont 3 ans dans l’accompagnement dans le domaine de la gouvernance, des politiques publiques et des réformes du secteur public d’assistance et accompagnement d’institutions publiques (coaching dans la mise en œuvre des programmes de développement, élaboration de politique et stratégies, de plans de développement, de plans stratégiques et opérationnels et de programmes etc.) ;
  • Expérience dans l'élaboration, la gestion et le suivi-évaluation des politiques publiques et des programmes et projets gouvernementaux ou ministériels ;
  • Avoir une capacité démontrée en planification stratégique de haut niveau.

Les qualifications et aptitudes suivantes sont un atout :

  • Avoir une bonne connaissance du secteur du handicap est un atout ;
  • Avoir une  bonne connaissance de l’administration publique de la RDC et du Ministère des Affaires Sociales ;
  • Avoir des capacités avérées de communication et d’animation des équipes de travail à un haut niveau de responsabilité ;
  • Avoir des compétences dans la Gestion Axée sur les Résultats appliquée à la gestion publique ;
  • Connaissance avérée de l’outil informatique et des  logiciels courants tels que Word, Excel, Power point etc.

Langue

  • Bonne maîtrise du français (expression orale et écrite).

V. Lieu et conditions de travail 

La mission du Consultant se déroulera à Kinshasa avec possibilités des déplacements limités dans deux villes au maximum dans des zones à haute concentration de cas de personnes vivant avec handicap et/ou autres formes de vulnérabilité, à déterminer de commun accord entre le Consultant et la coordination de la Convention FSRDC-MINAS.

VI. Méthode de recrutement

Le recrutement se fera selon la méthode de sélection des consultants individuels par mise en concurrence ouverte définie à la Section 7 du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant de la Banque mondiale le financement de programmes d’investissement » du mois de juillet 2016  révisée en novembre 2020.

Le Consultant sera recruté sur la base de ses qualifications académiques, de son expérience professionnelle pertinente et de sa capacité à réaliser la mission. Les étapes du recrutement sont les suivantes : (i) comparaison des dossiers de candidature et (ii) entretien.
Chaque candidat devra fournir :

  •  Un curriculum vitae (3 pages maximum et en PDF), comprenant deux références que le Projet peut contacter ;
  • Une lettre de motivation (2 pages maximum et en PDF) précisant (a) la formation utile, (b) l’expérience pertinente, (c) la valeur ajoutée à apporter par le candidat face aux défis de la mise en œuvre du Projet, (d) la disponibilité immédiate du candidat, et (e) sa compréhension des conditions de la mission proposée.

Les certificats et diplômes ne doivent pas être joints au dossier de candidature. Les preuves du niveau d’instruction et de l’expérience seront exigées des candidats présélectionnés avant leur entretien.

A envoyer avant le 24 juin 2022 à minuit (heure de Kinshasa), à l’adresse email suivante : jobstepminas-css@fondsocial.cd avec en objet le titre du poste et le nom du candidat (CONSULTANT CHARGE D’ELABORER LA STRATEGIE SOUS SECTORIELLE POUR LA PROMOTION ET LA PROTECTION DES PERSONNES VIVANT AVEC HANDICAP ET AUTRES MINORITES  – Prénom Nom).

Contact

Société :FSRDC

Site Internet :

Email :

right
EMPLOI SUIVANT : Conseiller en transaction pour la mise en œuvre du programme de mini-réseaux verts dans les villes de Kananga et Mbuji-Mayi
left
EMPLOI Précédent : Consultant(e) IT Senior chargé(e) de l’Installation des Sites d’Hébergement des données collectées du RSU dans les 5 provinces-projet pour la convention de partenariat FSRDC-MINAS