mediacongo.net -



RESUME EXECUTIF

 

A. Brève description du projet  

Contexte du projet Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a obtenu auprès de la Banque mondiale des ressources pour le financement du Projet de Développement de Pôles de Croissance Ouest (PDPC). L’objectif de ce projet est d’augmenter la productivité et l'emploi dans les chaînes de valeur de filières sélectionnées dans des zones géographiques cibles y compris Kinshasa. La composante 2 du projet prévoit la mise en place de la Zone Économique Spéciale (ZES) de Maluku, initialement prévue pour une superficie de 244 ha selon le schéma directeur actualisé en décembre 2015. 

La zone économique spéciale de Maluku est localisée dans la Commune de Maluku (le long du Fleuve Congo), à environ 70 km au Nord-Est de ville de Kinshasa. Elle est conçue comme un projet pilote dont le but est de promouvoir le développement économique de la ville de Kinshasa et à plus grande échelle, servir de catalyseur pour l’aménagement d’autres zones économiques à travers la RDC.  

Le Plan d’Action de Réinstallation (PAR) initialement réalisé sur les 244 ha, avait rencontré des résistances de cinq (5) personnes affectées refusant de céder leurs parcelles d’habitations et décidant de rester sur place. Aussi, pour permettre au projet d’avancer, le Gouvernement a décidé de ne considérer que la zone pour laquelle les compensations ont été payées ou en instances de paiement, soit 211 ha. Ainsi, Il a été décidé l’actualisation de l’EIES initiale réalisée par le bureau Artelia Eau & Environnement en août 2012 uniquement sur la zone des 211 ha ne faisant pas l’objet de contentieux. Ainsi, l’EIES ne prendra en compte que la superficie de 211 ha pour laquelle les compensations sont déjà payées. 

Description du projet et des travaux Le projet de ZES comporte un ensemble d’aménagement afin de faciliter la mise en place d’activités de service et industrielles :

  • un ensemble de parcelles planes de différentes tailles ;
  • un réseau de voiries d’accès ;
  • un réseau d’approvisionnement en eau incluant une station de captage dans le fleuve Congo et une station de potabilisation ;
  • un réseau d’approvisionnement en électricité ;
  • un réseau de collecte des eaux pluviales ;
  • un système d’assainissement des eaux usées comportant un réseau de collecte et une station d’épuration de type biologique. Il est à noter que ce système de traitement ne sera pas en mesure de traiter tout type de rejets industriels ;
  • un quai permettant la desserte de la ZES par voie fluviale ;
  • un ensemble de bâtiments communs pour l’administration de la ZES, des ateliers de maintenance et pour abriter les moyens de lutte anti-incendie.

Objectif de l’Étude d’Impact Environnemental et Social (EIES)

L’objectif global de cette actualisation est de recentrer l’EIES sur les 211 ha. Les objectifs spécifiques consistent à identifier et analyser les impacts du projet sur cette zone ; recommander des mesures d’atténuation et de mitigation ; concevoir et mettre en place un Plan de Gestion Environnementale et Sociale (PGES) permettant de planifier les mesures spécifiques qui seront incorporées dans la mise en œuvre du projet pour éviter, minimiser, atténuer ou compenser les impacts négatifs potentiels.

 

Cliquez ici pour télécharger le Rapport final complet - format PDF