mediacongo.net -


Project ID: P162517
COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo prépare avec l’appui de la Banque mondiale, le Projet de Réduction du Risque de Famine et de l’Amélioration de la Nutrition dans la Région du Kasaï(PRRF).

L’objectif de développement est  (1) Augmenter l'accès aux services de nutrition et de santé de base, aux mesures de protection sociale, et aux intrants agricoles dans les zones à risque de famine dans la région du Kasaï en République Démocratique du Congo, et (2) Apporter une réponse immédiate et efficace à une crise ou urgence déclarée.

Le projet  PRRF sera exécuté dans les provinces du Kasaï Central et Kasaï Oriental. Il comprend quatre (4) composantes ci- après :
Composante 1 : Appui d’urgence pour la sécurité nutritionnelle et les soins de santé
Composante 2 : Restauration de l’agriculture locale et de la production et de l’offre alimentaire 
Composante 3 : Renforcement des capacités et gestion du projet et suivi & évaluation
Composante 4 : Composante pour la réponse d’urgence      

Le projet  proposé est classé dans la catégorie évaluation environnementale (catégorie B). Dans les zones retenues pour l’exécution du PRRF, plusieurs types de ravageurs ont été   identifiés. Ces ravageurs appartiennent dans les catégories suivantes : (i) des pucerons (alphis craccivora), des nématodes, des hémiptères et des lépidoptères pour l’arachide; (ii) des chenilles mineuse, des mouches (diopside) et des espèces d’hémiptères (punaises) pour le maïs; (iii) des mouches et la fonte de semis, l’anthracnose, le sclérotiniose (pourriture blanche), le tetranique tisserand, la mosaïque jaune, la graisse, le botrytis (pourriture grise), la rouille et la bruche pour le haricot; (v) la chenille mineuse (anastrepha), la mouche blanche et le phenacoccus manihoti pour le manioc; (v) la chenille mineuse de tige.

Les ravageurs susmentionnés occasionnent des risques majeurs qui vont de l’attaque des feuilles des plantes, minage de la tige, provoquant le jaunissement et le rabougrissement des feuilles, la stérilité des épillets, empêchent la levée des semis, rongent le cotylédon, l’affaissement des plantes, le pourrissement des racines et des collets, présence des tâches noires sur les feuilles, tiges et les gousses, la présence des filaments blancs sur les feuilles et dépérissement rapide des plants, la décoloration et jaunissement des feuilles aux problèmes de santé et de sécurité humains.

Ainsi, pour renverser ces tendances négatives concernant les limites de la gestion rationnelle des pestes et des pesticides dans le cadre du PRRF, un Plan de Gestion des Pestes (PGP) a été élaboré.

Afin de rendre ce document accessible au public conformément à la politique d’accès à l’information aux procédures de sauvegarde environnementale et sociale de la Banque mondiale, il peut être librement consulté auprès  du :

  • Secrétariat Général à l’Agriculture, Pêche et Elevage (Unité Nationale de Coordination du PARRSA) à Kinshasa/Gombe;
  • Fonds Social de la République Démocratique du Congo(FSRDC) à Kinshasa/Gombe ;
  • Secrétariat Général à l’Enseignement Primaire et Secondaire (au Projet PAQUE) ;
  • Inspection Provinciale de la Santé à Kinshasa/Gombe ;
  • Inspections Provinciales de la Santé dans la Province du Kasai-Central ;
  • Inspection Provinciale de la Santé dans la Province du Kasaï-Oriental.

Par ailleurs, le PGP a été également publié à mediacongo (www.mediacongo.net), au site externe de la Banque mondiale ainsi que sur la page Facebook du PARRSA (https://www.facebook.com/Parrsa-Banque-Mondiale).

Fait à Kinshasa, le 23 mai 2018

 

Cliquez ici pour télécharger le Plan de Gestion des Pestes et Pesticides, PRRF - format DOC (MS Word)