mediacongo.net - Publireportage - L’élection des gouverneurs, les femmes et l’Union Sacrée font une percée



Retour PUBLIREPORTAGE : Femme

L’élection des gouverneurs, les femmes et l’Union Sacrée font une percée

L’élection des gouverneurs, les femmes et l’Union Sacrée font une percée 2022-05-07
Politique

L’ élection des gouverneurs a eu lieu ce vendredi 06 mai 2022 dans quatorze  Assemblées Provinciales.  Les provinces concernées n’avaient pas de gouverneurs élus. Ceux -ci ont  été destitué la plupart mauvaise gestion  . Parmi les nouveaux élus , on compte trois femmes .

À Kinshasa,  Gérard  Mulumba, cadre de l’UDPS est élu au poste du vice-gouverneur de la ville province. Cet ancien prisonnier politique du régime passé, a obtenu 46 voix sur les 48 élus provinciaux. Gérard Mulumba, dit Gecoco remplace à ce poste Néron Mbungu,  destitué en avril 2021.

La montée de la femme

Jusques là ,sur l’ensemble des provinces  concernées par cette élection, les femmes ont raflé trois postes. D’abord  dans le Haut  Lomami, Isabelle Yuma Kalenga est élue, gouverneure de la province. La candidate de l’Union sacrée et cadre de l’Union nationale des fédéralistes du Congo l’UNAFEC a surclassé cinq hommes. Ainsi, elle est créditée de 17 voix sur les 28 votants.

Le même scénario s’est produit  dans le Tanganyika. Là aussi , une femme est placée à la tête de la province. Julie Ngungwa  est candidate de l’union sacrée et cadre de l’UDPS. La troisième femme qui a aussi poussé les bornes parmi les hommes, c’est Rita Bola. Elle est cadre de l’Alliance des Congolais Progressistes (ACP), parti politique du gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila. Elle est élue gouverneure de la province de Maï-Ndombe avec 12 voix sur 21 votants.

Comme on le voit, les femmes  font leur percée dans la gestion des provinces. Leur  liste  pourrait  s’allonger .Mais il faudra attendre les résultats du second tour dans les  provinces  de kwango et du Congo central. Ici, deux autres femmes figurent parmi les candidats .

L’union sacrée rafle la mise mais pas partout
Dans le reste des provinces, la plate forme Union sacrée de la Nation  de Felix Tshisekedi  s’impose . C’est le cas  dans la province de Lomami.  Nathan Ilunga Numbi a  remporté cette élection avec 17 voix sur 26 . En effet, il a battu Nkongolo Kabila Jean-Baptiste du RTD (Rassemblement Tshisekediste).

De leur côté, les députés provinciaux du Maniema ont jeté leur dévolu sur Hubert Kishabongo.  Le nouveau gouverneur  est un élu de la circonscription électorale de Kasongo. Il a obtenut  18 voix sur  22 . Au Kasai Central,  John Kabeya Shikayi ,  a remporté cette élection . Il a pour vice-gouverneur, le député provincial Martin Makita.  Ensuite , au  KASAÎ Oriental, Patrick Mathias Kabeya Matshi Abidi de l’Union pour la démocratie et le Progrès social (UDPS) devient le 35ᵉ gouverneur de  cette  province . Il a été élu avec une majorité absolue. Plus loin , dans la province de Kwango, c’était sans suspens. Le candidat unique au poste du vice-gouverneur Saturnin Tangandandu a été élu à l’unanimité . Tous ces nouveaux élus  sont issus de  l’Union sacrée de la Nation. Et c’est le parti présidentiel UDPS qui tape la part du lion.

Par contre dans la province du Sankuru, le ticket de l’union sacrée, le professeur Norbert Yamba a été battu par le candidat indépendant. Jules Lodi  a remporté  avec 15 voix sur 22 votants. Tout comme dans la province de la Mongala, César Limbaya, candidat  indépendant élu avec 13 voix sur 20 votants.

Un deuxième tour

Il faut dire que deux provinces vont organiser le second tour de cette élection. C’est le Kwango et le Congo Central. Le second tour aura lieu le mercredi  11 mai courant.  Entretemps,  dans cette province, l’élection s’est déroulée à un rythme particulier. Un  autre candidat a proféré des menaces de mort contre les députés provinciaux.  Il s’agit du leader religieux Ne Muanda NSemi. Ce dernier a mordu la poussière avec zéro votant.


magazinelaguardia.info / MCP, via mediacongo.net
right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Lubero : des militaires et civils condamnés à de lourdes peines pour viol sur mineure