mediacongo.net - Publireportage - Kin Bopeto: Des odeurs nauséabondes des immondices s'érigent aux environs de l'hôpital de Kintambo à Kinshasa



Retour PUBLIREPORTAGE : Société

Kin Bopeto: Des odeurs nauséabondes des immondices s'érigent aux environs de l'hôpital de Kintambo à Kinshasa

Kin Bopeto: Des odeurs nauséabondes des immondices s'érigent aux environs de l'hôpital de Kintambo à Kinshasa 2022-06-28
Provinces / Science & env.

Des tas d’immondices avec une odeur nauséabonde aux environs de l’hôpital général de Kintambo , c’est l’image qu’affiche depuis un certain temps cette zone. la plupart des citoyens de cette municipalité déplorent la présence de ces immondices érigées dans ce secteur , d’aucun évoque que cela est due au remplissage des dépotoirs, qui ne parviennent plus à supporter des déchets en grande quantité, une situation causée par la non évacuation rapide du collecteur.

« Cet endroit, est nullement approprié pour déverser les ordures, je propose au gouvernement de trouver des places de dépotoirs , un plus éloigné des habitants, car ceci cause des dommages latéraux sur l’atmosphère et les humains » a évoqué un couturier interrogé sur le lieu.
La population de ce coin de la commune de Kintambo déplore également la négligence des services habilités à assainir la ville de Kinshasa.

« Mais c’est tout de même aussi , notre part de responsabilité la propreté et l’hygiène doit être l’affaire de tous et , nous devons chacun procéder à l’assainissement quotidien de notre environnement , creusé des trous quelques part dans nos parcelles pour évacuer ces ordures, ou peut-être mettre de côté et brûler aussi nous devons sarcler nos parcelles , commençons et l’état s’en suivra » a fustigé un habitant de cette zone.
La gestion des immondices, considérée comme un problème majeur dans la protection de l’environnement et du développement durable, nécessite la mise en place d’un suivi régulier pour assurer l’évacuation des débris enfin d’éviter à la population de faire face à des maladies liées à l’insalubrité.

« Quand nous qui sommes en bonne santé, arrivons pas à supporter ces odeurs insoutenables quand serait-il des malades? Nous avons besoin d’un environnement qui fait beau vivre » a soutenue , une pharmacienne en diagonale de l’hôpital
Des dispositifs adéquats des recyclages des déchets s’avèrent importants, en vue d’assurer l’évacuation des immondices en temps approprié.
» nous recyclons régulièrement des déchets plastiques, ceci nous permet de nous retrouver mais aussi nous participons à l’assainissement » a affirmé un jeune , recycleur.

Ainsi un cri d’alarme est donc lancé aux autorités compétentes de prendre des dispositions idoines afin de permettre aux citoyens, patients et aux usagers de ce secteur de côtoyer un environnement sain.


tele50/ MCP, via mediacongo.net
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Enrôlement et identification de la population : la Céni et l'Onip déterminés à réaliser leurs missions ensemble