mediacongo.net - Publireportage - Équateur : le ministre provincial appelle à la protection des tourbières de Bikoro



Retour PUBLIREPORTAGE : Science & env.

Équateur : le ministre provincial appelle à la protection des tourbières de Bikoro

Équateur : le ministre provincial appelle à la protection des tourbières de Bikoro 2022-07-06
Provinces

Des tourbières de village de Lokolama, dans le secteur de Elanga, en territoire de Bikoro, situé à 45 km de la ville de Mbandaka, chef-lieu de la province de l'Equateur, font l'objet d'une destruction à grande échelle.

Le ministre provincial en charge de l’Environnement et Développement durable, Papy Ekate, qui a déploré cette situation, invite la population de village de Lokolama et de ses environs à protéger les tourbières dont regorge cette localité de l’Equateur.

Il est monté au créneau, lundi 4 juillet 2022, à Mbandaka, devant un parterre des journalistes.

Pour lui, la destruction des tourbières à Lokoloma est consécutive, notamment, à la coupe des arbres et à la pêche dans ces zones qui jouent, pourtant, un rôle prépondérant dans la régulation du climat au niveau mondial.

Papy Ekate a demandé à la population de ce village et de ses environs de mettre fin à ces activités afin de protéger ces zones pour l’intérêt de l’humanité.

Il a estimé que la population a l’obligation de sauvegarder ces zones même si elle veut satisfaire ses besoins quotidiens, car les tourbières qui s’y trouvent jouent un rôle important sur notre planète dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.

L’occasion faisant le larron, il a émis le vœu de voir le gouvernement central d’accélérer les démarches auprès des bailleurs de fonds et autres organisations internationales pour compenser aux besoins de cette population par des subventions et des projets de développement communautaire. Cela, pour empêcher cette communauté à détruire l’écosystème.

Chançard Lofalo
Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Kinshasa : les riverains de Carrigres à Kinsuka dénonce la pollution de l’air