mediacongo.net - Publireportage - Plan de Gestion de la Main d'Œuvre (PGMO)



Retour PUBLIREPORTAGE : Echos des entreprises

Plan de Gestion de la Main d'Œuvre (PGMO)

Plan de Gestion de la Main d'Œuvre (PGMO) 2022-07-08
Echos des entreprises

"

1. Description du Projet

1.1. Contexte du projet

La République démocratique du Congo (RDC), le plus grand pays d'Afrique subsaharienne par sa taille et le troisième par sa population, est dotée de grandes richesses minérales et d’immenses ressources hydriques. Avec une superficie de 2,345 millions de kilomètres carrés, elle est divisée actuellement en 26 provinces (contre 11 en 2015). Sa population, estimée à 80 millions d'habitants, est la troisième plus importante d'Afrique après le Nigeria et l'Éthiopie. Le pays est dépourvu d’infrastructures et de services sociaux et est loin d’exploiter tout son potentiel économique. La RDC demeure encore l’un des pays les plus pauvres du monde.

Les différentes études menées au cours de la dernière décennie avaient diagnostiqué que l’un des principaux facteurs qui expliquent les problèmes économiques de la RDC était la faiblesse de son système de Gestion des Finances Publiques (GFP). C’est ainsi que le pays s’est mis a engagé plusieurs réformes dans le domaine de gestion des finances publiques en révisant ou en promulguant des textes de loi importants entre autres la révision de la loi fiscale applicable aux PME, la loi relative aux marchés publics, la loi N°11/011 du 13 juillet 2011 relative aux finances publiques, LOFIP en sigle. Des progrès significatifs ont donc été réalisés dans le processus de modernisation du cadre législatif régissant les grandes options économiques.

Pour la gestion de cette ambitieuse réforme des finances publiques de la RDC, le Gouvernement a mis en place un Comité d’Orientation de la Réforme des Finances Publiques « COREF » dont la mission est d’impulser, de coordonner, d’animer et d’accompagner le processus de mise en oeuvre de la stratégie des réformes des finances publiques tant au niveau du pouvoir central que provincial et local.

Pour renforcer la coordination des réformes, les membres du groupe inter-bailleurs en finances publiques avec en tête la Banque Mondiale avait préconisé d’appuyer ces réformes par le financement du Projet de Renforcement de la Redevabilité et de la Gestion des Finances Publiques, PROFIT-CONGO en sigle, qui va clôturer le 31 décembre 2021.

La Banque mondiale, poursuivant son engagement d’assister le Gouvernement de la République dans ses efforts, propose de l’aider à réformer davantage la gestion des finances publiques.

Ainsi, la République Démocratique du Congo (RDC) se prépare à obtenir de l’Association Internationale de Développement (IDA) des fonds en vue de financer un projet dénommé « Projet d’Amélioration du Recouvrement des Recettes et de la Gestion des Dépenses en RDC _ ENCORE »

Cliquez ici pour télécharger le Rapport complet - format PDF


COREF / Projet ENCORE
right
ARTICLE SUIVANT : Plan de Mobilisation des Parties Prenantes (PMPP)
left
ARTICLE Précédent : Plan de Prévention, Mitigation et Réponse à l'Exploitation et Abus Sexuels et Harcèlement Sexuel (VGB/EAS/HS)