Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Economie

En RDC, seulement 6,4% des femmes ont un emploi salarié contre 23,9% des hommes (Étude de la Banque Mondiale)

2022-08-17
17.08.2022
Femme
2022-08-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/08-aout/15-21/femme_travail_22_0214_1.jpeg -

Dans une étude menée par les chercheuses de la banque mondiale sur l’autonomisation économique des femmes en RDC, il ressort que 62 % des femmes font partie de la population active et à peine 6,4 % d’entre elles ont un emploi salarié, contre 23,9 % des hommes. Ces écarts importants entre les hommes et les femmes sur le marché de l’emploi, indique l’étude, compromettent les initiatives du pays en faveur d’une croissance économique inclusive.

À en croire l’étude, la participation des femmes au marché du travail est 8,2% moins que les hommes. Dans le secteur agricole (secteur le plus important en termes de mains d’œuvre), les femmes agricultrices produisent 17,8% de moins que leurs homologues hommes. En outre, les salaires des femmes sont inférieurs de 77,3 % à ceux des hommes, et les profits des entreprises qu'elles dirigent, sont également plus faibles de 66,5 % que ceux générés par les entrepreneurs.

Causes

Pour les la Banque mondiale, le moindre accès des femmes aux principaux actifs productifs et les faibles avantages économiques qu’elles retirent du mariage constituent les deux facteurs qui expliquent ces écarts démontrés dans leur étude. Par ailleurs, elles notent aussi d’autres facteurs qui influencent ces écarts, notamment le nombre de personnes à charge qui reflètent le poids des tâches domestiques assurées surtout par les femmes, le faible niveau d’éducation et des compétences,etc.

Que faire pour améliorer les choses ?

Pour remédier à cette situation, expliquent l’étude, il faudra notamment améliorer la productivité agricole des femmes, améliorer leur accès à une éducation de qualité et de surcroît leur compétence, également faciliter leur accès au capital, leur autonomie et leur sécurité physique.

Pour réaliser leur étude, les chercheuses de la banque mondiale ont combiné deux séries de données représentatives au niveau national: l'enquête démographique et sanitaire d’une part et l'enquête 1-2-3, d’autre part, avec quatre séries de données d'évaluation d'impact collectées par le laboratoire d’innovation de la Banque mondiale pour l'égalité des sexes en Afrique (GIL).

 

Hénoc MPONGO
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
right
Article suivant RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
Article précédent Hydrocarbures: pénurie du carburant dans l'espace grand Kasaï et Equateur, une table ronde envisagée

Les plus commentés

Politique Affaire blocs pétroliers et gaziers, le "NON" poli de Tshisekedi à John Kerry !

06.10.2022, 19 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Politique Occupation de Bunagana : consternés, les parlementaires congolais boycottent la 145 ème assemblée de l’union interparlementaire qui se tiendra à Kigali

05.10.2022, 13 commentaires

Politique Augustin Kabuya demande au clan Katumbi de quitter l’Union Sacrée « au lieu de tenir des discours comme s’ils ne sont pas dans les institutions »

05.10.2022, 11 commentaires
Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance