Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Société

Soutien aux femmes vivant avec handicap : la Fondation Vodacom forme 500 femmes à l’autonomisation financière dans le cadre de sa campagne « Je suis Cap »

2022-09-08
08.09.2022
Echos des entreprises
2022-09-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/09-septembre/05-11/voda_rolliane_22_0214.jpg -

La Fondation Vodacom en partenariat avec Visa et le ministère des Personnes vivant avec handicap (PVH) et Autres personnes vulnérables (APV), a lancé ce jeudi 08 septembre la formation de 500 femmes vivant avec handicap dans le cadre de la campagne « Je suis Cap » visant l’autonomisation financière de ces femmes.
    
C’est Mme Irène Esambo, ministre délégué auprès du ministre des Affaires sociales, chargée des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables qui a lancé ladite formation au Centre national d’apprentissage pour les personnes vivant avec handicap (CENAPHI) dans la commune de Kasa-Vubu.

« Nous voulons qu’à la fin de cette campagne que nous ayons des femmes qui ne vont plus se retrouver dans la rue entrain de mendier mais qui vont être autonomisées et qui vont aussi commencer à aider les autres », a fait savoir Mme Irène Esambo. A en croire Mme Roliane Yulu, responsable intérimaire de la Fondation Vodacom, à l’issue de cette formation, ces femmes recevront chacune un kit M-pesa et un fond pour demarrer leur affaire. Une équipe leur est également dédiée pour se rassurer que le business se passe de la meilleure manière.

« L’un des piliers de Vodacom, c’est l’inclusion. On voudrait que toute personne trouve sa place au sein de la société et nous avons commencé avec l’autonomisation des femmes vivants avec handicap et nous allons nous étendre encore plus dans les jours à venir. Ces femmes vont apprendre comment faire le business du Mpesa parce que vous savez que Vodacom n’utilise que sa technologie pour améliorer des vies. Nous espérons que ça fera boom. La formation est gratuite », a-t-elle déclaré.

Mme Maranatha Marie Mena, bénéficiaire de cette formation, a salué cette initiative. «  Nous sommes considérées comme des rejetées de la société. Plusieurs nous considèrent comme faisant partie de la dernière classe, mais ils oublient ce qui est en nous c’est pourquoi nous remercions Vodacom d’avoir pensé à nous », s’est-t-elle exprilmée.

Par ailleurs, il sied de noter que les bénéficiaires de la première phase sont toutes de la province de Kinshasa. Le ministère des PVH & APV a effectué cette première sélection dans toutes les communes en prenant en considération différents handicaps, tels que : le handicap moteur : concernant les personnes avec un handicap physique ; les personnes atteintes d'albinisme et les personnes atteintes d’un retard de croissance sévère : le nanisme.

 

Djodjo Vondi
mediacongo.net
right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Le Haut-Katanga et le Tanganyka en insécurité alimentaire (rapport INS)

Les plus commentés

Politique Affaire blocs pétroliers et gaziers, le "NON" poli de Tshisekedi à John Kerry !

06.10.2022, 18 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Politique Occupation de Bunagana : consternés, les parlementaires congolais boycottent la 145 ème assemblée de l’union interparlementaire qui se tiendra à Kigali

05.10.2022, 11 commentaires

Politique Augustin Kabuya demande au clan Katumbi de quitter l’Union Sacrée « au lieu de tenir des discours comme s’ils ne sont pas dans les institutions »

05.10.2022, 11 commentaires
Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance