Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Echos des entreprises

FPI : A Lubumbashi, Bertin Mudimu se félicite des réalisations de l’entreprise Mining Engineering Services (MES)

2022-12-13
13.12.2022
Echos des entreprises
2022-12-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/jobaof/2022/12-decembre/03/fpi_221213_01_01.png -

A la tête d'une importante délégation conjointe Fonds de Promotion de l'Industrie, FPI et Ministère de l'Industrie, Bertin Mudimu Tshisekedi, le Directeur Général du FPI, en mission de travail dans la province du Haut-Katanga, a visité quelques projets qui bénéficient déjà de l'appui financier de l'Institution qu'il dirige ainsi que certains autres projets en cours d'examen.  Au premier jour de la visite, Bertin Mudimu Tshisekedi et sa suite ont visité Au total, l’entreprise Mining Engineering Services (MES) qui comporte en son sein 6 unités industrielles dont Anados Africa, Congo Piping, Congo Cables, Rainbow, Star Labels, et Congo Sabuni. De ces 6 industries, 3 d’entre elles ont connus un accompagnement financier du FPI. Le partenariat FPI et MES est un model de développement industriel qui mérite encore plus d’impulsion a déclaré le Numéro 1 du FPI à la suite de la visite d’itinérance

La société Mining Engineering Services (MES) cette géante dans la sphère industrielle de la République Démocratique du Congo est présente au pays depuis près de 30 ans, elle se spécialise particulièrement dans le secteur minier et agro-industriel.

Avec l’appui et l’accompagnement du Fonds de Promotion de l’Industrie FPI, MES compte capter les opportunités de croissance, notamment dans le secteur minier où les besoins en intrants et en matériels se font de plus en plus sentir et dans le secteur agro-industriel à la vue de la croissance démographique et celle de la consommation.  Voilà l’essentiel du message porté à l’intention du Directeur Général du FPI, Bertin MUDIMU TSHISEKEDI et sa suite lors de cette vite d’itinérance.

Dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant, 3 grands projets de l’entreprise MES bénéficient déjà de l’accompagnement du FPI. Il s'agit d'Anados Africa, une industie spécialisée dans la production d'anodes, avec une capacité de 50 000 anodes par an. Elle a l'intention de booster sa production à 80.000 afin de créer 220 nouveaux emplois.

Congo Piping c’est pour la production de la tuyauterie industrielle et domestique en polyéthylène. La capacité de production actuelle est de 11 000 tonnes par an avec une génération de 230 emplois, dont 200 Congolais.  La société compte augmenter la production à 17 0000 tonne au regard de la demande qui se révèle être très importante.

La troisième industrie c’est Congo cables & transformers, pour la production de câbles en aluminium et en cuivre. On y rajoute également la production locale de transformateurs électriques ainsi que des poteaux électriques. En ce moment, la production des Câbles et conducteurs en cuivre est de 4.200 tonnes par an et celle de câbles et conducteurs en aluminium de 1.800 tonnes.

A la suite de la visite guidée, le Directeur Général du FPI s’est réjoui de l’implication de l’entreprise MES quant à la transformation de l'industrie congolaise afin d'améliorer le budget de l'Etat. Le patron du FPI a également souligné que sa présence dans les locaux de MES démontre l'intérêt que le gouvernement porte au partenariat existant entre le FPI et cette entreprise industrielle. Bertin Mudimu a insisté sur la nécessité de finaliser les projets qui sont en train d’être réalisés grâce à la collaboration des deux parties.

« Nous sommes venus ici sur instruction du Ministre de l'Industrie pour examiner les différents projets d'investissement qui doivent être financés par le FPI. Vous savez que le FPI est un instrument entre les mains du gouvernement pour l'accompagner dans la réalisation de la transformation de l'Industrie congolaise. Il faut que nous arrivions à produire en augmentant la chaîne de valeur, il faut que nous produisions en économisant les devises et que nous utilisions la main-d’œuvre locale. Il faut également que nous puissions produire pour permettre au budget de l’État d’être amélioré. On peut l’améliorer avec les industries locales qui produisent et qui paient des taxes à l'État. Donc, il y a tout un arsenal d'objectifs que le gouvernement poursuit et c'est le FPI qui peut également financer des projets d'investissements utilitaires. Vous savez que notre pays doit arriver à domestiquer sa production, c'est-à-dire à maîtriser la chaîne de valeur pour augmenter la valeur ajoutée et par conséquent améliorer le produit intérieur brut qui est la richesse nationale qui doit être partagée entre tous les Congolais. Donc nous sommes venus voir de visu tous ces projets d'investissement dont nous avons entendu parler et je peux dire que nous sommes satisfaits de la qualité du travail. Parce que sincèrement les défis congolais trouvent des réponses par ce que nous avons vu et si cela peut être encadré pour les cinq - 10 prochaines années, le Congo peut espérer être une grande puissance. Nous sommes venus pour voir et commencer des accords de financement avec les différentes entreprises impliquées dans ces projets. »

La prochaine étape qui sera amorcée, sera d’entamer les accords de financement, a rajouté le Directeur Général du FPI. Bertin Mudimu a rajouté que les réalisations faites jusque-là ainsi que les projections à venir sont conformes à la vision du Chef de l’Etat.

La vision du chef de l'Etat est d'améliorer le quotidien du peuple congolais. Et pour l'améliorer, il faut d'abord s'approprier son système de production. En même temps, les Congolais eux-mêmes doivent produire. Et là, le Président veut que le pays produise lui-même. Et je peux dire que la vision du chef de l’État est rencontrée par le biais du FPI, qui essaie de soutenir des projets qui sont productifs, intégrateurs et qui remplacent les importations par les exportations pour contribuer à l'amélioration de la production nationale. Il faut accompagner le président de la République parce qu'aujourd'hui nous avons une vision claire du président qui nous démontre que nous sommes sur une bonne voie et si nous évoluons dans cette perspective sûrement que les Congolais pourront souffler et pourront être heureux d'avoir un président comme Félix Tshisekedi.

Du côté de l’entreprise MES, c’est la satisfaction exprimée par ses dirigeants qui disent devoir une fière chandelle au FPI.  Et MES promet son soutient indéfectibles au gouvernement dans la réalisation du Plan D’industrialisation de la RDC.  La vision demeure une : « produire des produits congolais, par les congolais et pour les congolais, et ce, dans le but de réduire le coût de l’importation au pays »


FPI
Infos congo - Actualités Congo - 114812-
Infos congo - Actualités Congo - 114812-
Infos congo - Actualités Congo - 114812-
Infos congo - Actualités Congo - 114812-
Infos congo - Actualités Congo - 114812-
Infos congo - Actualités Congo - 114812-
Infos congo - Actualités Congo - 114812-
right
Article suivant FPI : La ferme avicole Congo œuf de Lubumbashi mérite la diversification de ses activités « Martin Mudimu TSHISEKEDI »
left
Article précédent L’Entreprise minière Kamoto Copper Company met en place des solutions innovantes qui améliorent la communication au sein de l’Entreprise

Les plus commentés

Politique La Balkanisation de la RDC : une mauvaise solution (Analyse d’Oasis Kodila Tedika*)

02.02.2023, 21 commentaires

Politique Kabila, réellement « mort » ou fait-il le « mort »?

31.01.2023, 15 commentaires

Politique Présidentielle 2023: le phénomène Mukwege

01.02.2023, 15 commentaires

Politique PPRD : « On va continuer avec ceux qui acceptent le combat contre la dictature de Tshisekedi » (Ferdinand Kambere)

01.02.2023, 10 commentaires
Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance