Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Echos des entreprises

FPI : La ferme avicole Congo œuf de Lubumbashi mérite la diversification de ses activités « Martin Mudimu TSHISEKEDI »

2022-12-14
14.12.2022
Echos des entreprises
2022-12-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/jobaof/2022/12-decembre/03/fpi_221213_01_02.jpg -

Bouclant son séjour à Lubumbashi dans le haut Katanga, La délégation conduite par Bertin MUDIMU Tshisekedi, Directeur Général du Fonds de Promotion de l’Industrie, FPI a aussi visité « la ferme Avicole Congo Œuf » qui œuvre dans l’élevage des poules pondeuses et la production d’œufs. Cette ferme qui a bénéficié d’un accompagnement financier du FPI depuis la période de la pandémie à Coronavirus dispose aujourd’hui de plus de 300.000 poules pondeuses et produit 6 millions d’œufs par mois. Mention spéciale au promoteur de ce projet a martelé le Directeur Général du FPI qui entrevoit déjà un nouvel accompagnement de ce projet qui voudrait se diversifier.

Située à quelques encablures de la ville de Lubumbashi dans le haut Katanga, la ferme Avicole Congo Œufs se range déjà parmi les grandes industries de la République Démocratique du Congo, avec une production équivalant à 6 millions d’œufs mensuel au moyen de ses 300.000 pondeuses. Lors de son passage dans les impressionnantes installations de cette ferme Avicole moderne, le Directeur Général du Fonds de Promotion de l’Industrie s’est réjoui de l’évolution substantielle de ce projet qui avait connu un accompagnement du FPI il y’a de cela trois ans, pendant la période de la pandémie mondiale de coronavirus.

Aujourd’hui, Congo œufs souhaite encore d’être accompagné par le FPI et face à cette demande émise, le Directeur Général Bertin Mudimu Tshisekedi a fait savoir que le FPI voit dans quelle mesure il peut une fois de plus intervenir. Congo œufs est dans un secteur le plus substantiel pour le pays, a dit le numéro 1 du FPI :
« Nous sommes venus visiter Congo Oeufs pour voir dans quelle mesure nous pouvons intervenir dans ce que cette entreprise fait ici. Comme vous le savez, Congo Œufs est dans un secteur très important pour la RDC, qui est l'alimentation de la population. Notre pays est confronté à un problème de sous-alimentation, et nous devons pouvoir donner à cette population la nourriture nécessaire et appropriée. C'est pourquoi nous sommes venus voir avec Congo Œufs ce que nous pouvons continuer à faire parce que dans le passé nous avons été sollicités pour accompagner cette société pendant le Covid. Et nous nous disons aujourd'hui avec la volonté de Congo Oeufs d'étendre ses activités, n'était-il pas nécessaire que le FPI continue à pouvoir l'accompagner. Nous verrons alors, sur la base des documents qui nous seront transmis, dans quelle mesure nous pourrions continuer à soutenir cette action, parce qu'elle s'inscrit dans la vision du président de la république, celle de contribuer à la bonne et équitable alimentation de la population congolaise. »

A cette occasion, les responsables de Congo Œuf ont exprimé leur souhait de collaborer à nouveau avec le Fonds de Promotion de l'Industrie afin de développer et d’étendre leur entreprise pour un partenariat gagnant-gagnant, avec la population congolaise d'un côté et l'entreprise elle-même de l'autre. Gracia Kabanga est le business development manager de Congo œuf :

« Aujourd'hui Congo Œufs a démontré sa capacité à être un acteur important et crucial dans le domaine de la production alimentaire au Haut Katanga mais aussi dans les provinces voisines. Et le FPI a été un partenaire qui nous a accompagné dans les moments difficiles. Aujourd'hui, nous voyons des opportunités de croissance, et nous attendons de cette entreprise qu'elle continue à nous accompagner pour un développement plus important ».

Pour rappel, Congo Œufs dispose de plus de 300.000 poules pondeuses et produit actuellement 6 millions d’œufs par mois, soit environ 200 mille œufs par jours. Cette société dessert en grande partie la région du Grand Katanga et celle du Grand Kasaï. Ses marchés importants sont les villes de Lubumbashi, Mbuji-Mayi, Kananga, Kolwezi et Kalemi. En sollicitant du FPI un nouveau financement, la ferme Avicole Congo œuf voudrait s’investir dans la chaîne de valeur par la production locale des aliments pour volailles. Ceci est un réel problème auquel fait face plus d’un Aviculteur en République Démocratique du Congo.


FPI
right
Article suivant Appui à la jeunesse locale : TFM assure une fin d’année agréable aux enfants orphelins de Fungurume et de Tenke
left
Article précédent FPI : A Lubumbashi, Bertin Mudimu se félicite des réalisations de l’entreprise Mining Engineering Services (MES)

Les plus commentés

Politique La Balkanisation de la RDC : une mauvaise solution (Analyse d’Oasis Kodila Tedika*)

02.02.2023, 21 commentaires

Politique Kabila, réellement « mort » ou fait-il le « mort »?

31.01.2023, 15 commentaires

Politique Présidentielle 2023: le phénomène Mukwege

01.02.2023, 15 commentaires

Politique PPRD : « On va continuer avec ceux qui acceptent le combat contre la dictature de Tshisekedi » (Ferdinand Kambere)

01.02.2023, 10 commentaires
Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance