Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Echos des entreprises

Mines : Kibali, la plus grande mine d’or d’Afrique, désormais leader dans les énergies renouvelables

2024-07-03
03.07.2024
Economie / Echos des entreprises
2024-07-03
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/07-juillet/1-7/mines_kibali_juillet_03_2024.jpg -

La société minière Kibali Gold Mine, la plus grande mine d’or d’Afrique et la plus automatisée du continent, est désormais leader dans les énergies renouvelables grâce à ses trois centrales hydroélectriques, a annoncé Mark Bristow, Président directeur général de cette société, au cours d’une conférence de presse de cette entreprise aurifère le mardi 2 juillet 2024 à Kinshasa.

Lorsque sa centrale solaire de secours et son système de stockage par batterie seront mis en service l’année prochaine, la composante renouvelable du mix énergétique de Kibali passera à 85 %. Ainsi, la plus grande mine d’or d’Afrique pourra fonctionner pendant six mois en ayant de l’énergie verte ou renouvelable. Ce qui fera de Kibali l’une de plus rare mine du monde à atteindre cela.

Sur le plan investissement, Kibali Gold Mine a, à ce jour, investi 5.2 milliards $US sous forme de redevances, taxes et permis (1.6 milliards $), paiements aux entrepreneurs et fournisseurs locaux (2.78 milliards $), salaires (673 millions $) et infrastructures et soutien communautaire (216 millions $).

Tout en étant en bonne voie pour atteindre ses objectifs de production pour 2024, Kibali qui soutient l’entrepreneuriat local a, lors du deuxième trimestre de l’année en cours, publié un premier lot d’appels d’offres sur la mine et sur le site internet de l’ARSP (Organisme qui supervise le secteur de la sous-traitance en RDC).

"Engagé pour l’emploi des nationaux, chez Kibali, 95 % de ses employés sont nationaux, 5 % seulement sont des expatriés", a soutenu le PDG de Barrick devant la presse.

Pour ce qui est de ses actions en faveur de la communauté locale, Mark Bristow a révélé que la mise en œuvre des projets de développement communautaire soutenus par le fonds de développement communautaire de Kibali se poursuit avec des projets d’intérêt communautaires.

« En outre, Kibali a écrit un nouveau chapitre dans l’engagement de longue date de Barrick en faveur de la biodiversité en Afrique, en facilitant, avec la collaboration d’African Parks et du Gouvernement de la RDC, la réintroduction d'une population permanente de rhinocéros blancs dans le Parc national de la Garamba, lequel bénéficie du soutien de la mine dans divers domaines. Avec le projet de café de Barrick dans la province du Haut-Uélé, visant à revitaliser l'industrie du café Robusta, qui a autrefois fait la renommée d’Isiro, ceci signifie que nous ne nous préoccupons pas seulement de nos pays hôtes dans le présent, mais veillons également sur leur patrimoine national pour l'avenir », a conclu Mr Bristow. 

 

Djodjo Vondi
congo-press.com / MCP, via mediacongo.net
right
Article suivant Salon des industries africaines, l’appui du FPI sollicité par les entrepreneurs
left
Article précédent Le FPI investit davantage dans le capital humain

Les plus commentés

Politique Kabuya indéboulonnable, des aigris chapeaux à plumes confondus

12.07.2024, 9 commentaires

Société Justice : Koffi Olomide invité à la Cour de cassation ce lundi 15 juillet

12.07.2024, 9 commentaires

Politique Guerre à l’Est de la RDC : le silence de Kinshasa sur l’implication de l’Ouganda

12.07.2024, 6 commentaires

Politique Israël Hugues Bwene : « La RDC doit appliquer l'article 51 de la Charte des Nations Unies qui reconnaît la légitime défense à chaque État ! »

14.07.2024, 6 commentaires

Ils nous font confiance