mediacongo.net - Publireportage - Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela



Retour PUBLIREPORTAGE : Provinces

Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela

Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela 2016-01-25
Santé

Le bilan d’une maladie dont les symptômes sont similaires à ceux du choléra a été revu à la hausse dimanche dans la zone de santé d’Ikela (Tshuapa). Le nombre de décès est passé de seize à dix-huit et celui des patients admis aux soins de deux cent soixante-cinq à trois cent deux, selon le médecin directeur de l’Hôpital général de référence d’Ikela, Dr Derrick Ngili.

Cette maladie qui sévit dans neuf aires de santé d’Ikela se manifeste par les diarrhées, les vomissements et les crampes musculaires. Docteur Derrick Ngili indique que l’Hôpital général d’Ikela est débordé et les nouveaux malades sont étalés sur des nattes au sol.

Il redoute une rupture de stock de médicaments dans les jours à venir et sollicite l’assistance du gouvernement central et de ses partenaires. «Avec la rupture des médicaments bientôt, la situation risque de devenir intenable», affirme le médecin chef de division de la sante de la Tshuapa, docteur Jean-Paul Matela. Les médicaments envoyés par le commissaire spécial de la Tshuapa et Médecin sans frontière (MSF) ont permis la prise en charge des cas transférés à Ikela-centre.

En attendant, docteur Jean-Paul Matela préconise la gratuité des soins pour les malades de diarrhée et une hygiène très rigoureuse car il soupçonne le choléra suite aux inondations qui ont sévi récemment dans la contrée à la suite de la montée des eaux du fleuve Congo.

Le chef de Division provinciale de la santé de la Tshuapa a également renforcé la sensibilisation communautaire pour réduire la propagation de cette maladie. En plus, il craint que la situation soit plus dramatique dans les aires de santé des axes Mpona Bosango et Yolombo, où de nombreux cas de diarrhée ont été recensés.

Le comité de crise vient de dépêcher des équipes médicales pour des investigations et la collecte des données dans cette partie d’Ikela.


RO
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Vaccination contre Ebola à Beni