mediacongo.net - Publireportage - Tonga Isango : le cinématographe congolais qui a conquis le cathodique sud africain

Retour PUBLIREPORTAGE : Stratégies

Tonga Isango : le cinématographe congolais qui a conquis le cathodique sud africain

Tonga Isango : le cinématographe congolais qui a conquis le cathodique sud africain 2018-03-12
Stratégies

Poussé par sa famille qui lui voulait un meilleur avenir, Tonga Isango débarque en 2003 à Cape Town en Afrique du Sud. Après ses études secondaires au collège Imara de Lubumbashi et une année de tergiversation à la faculté de Droit à l'Unilu, il décroche son diplôme d'études cinématographiques dans la prestigieuse Cap Peninsula University of Technology au département de Film and video technology.

Plusieurs années d'apprentissage et de sacrifice le conduisent tour à tour dans les grandes chaînes sud-africaines SABC1,SABC2, SABC3, STAR SAT, Comedy Central jusqu'à produire un reportage sur le Rugby (sport national du pays) pour la chaîne française TF1.

Œuvres de fiction, publicités, courts métrages, clips vidéos, films indépendants... Il les a tous faits à différents échellons : réalisateur, chef cadreur, directeur de la photographie,etc. En 2008, il réalise une annonce de sensibilisation contre les attaques xénophobes qui déchirent l'Afrique du Sud, le message sera diffusé dans tout le pays.

Mais sa véritable reconnaissance au pays de Mandela arrive avec l'émission Puppet Nation Zanews, l'équivalent sud-africain des Guignols de l'info - une parodie de journal télévisé fait avec des marionnettes sur les personnalités qui font l'actualité du jour : politiques, sportifs, personnalités du show-biz. Il y dirige l'équipe qui s'occupe du visuel (cadreurs, designers, électriciens,...).

Tonga Isango au cours d'une réalisation cinématographe. (© mediacongo.net)

Pour la 3e année consécutive, il est nommé dans la catégorie "Best cinematography for a television comedy" aux SAFTAS Awards (aussi appelés Cornes d'or) qui récompensent le monde de la télévision et du cinéma sud-africain. Cette année, c'est à Sun City que les prix seront décernés du 22 au 24 mars prochain.

"Quels que soient les résultats, je continuerai à travailler durement en pensant à créer une structure professionnelle au Congo", des propos qui prouvent que le cordon ombilical n'a jamais été rompu. Good Luck...

Alexandre Mulongo Finkelstein
mediacongo.net
right
ARTICLE SUIVANT : USA: Un Congolais reçoit la plus prestigieuse distinction de la justice américaine
left
ARTICLE Précédent : Portrait. Nicole Katanga, co-fondatrice de Mahali Business platform