mediacongo.net - Publireportage - Single SOKI, un nouveau départ pour le trio EUREKA 


Retour PUBLIREPORTAGE : Musique

Single SOKI, un nouveau départ pour le trio EUREKA

Single SOKI, un nouveau départ pour le trio EUREKA 2019-04-17
Talents

« Au pays de ‘si je savais mais qui a raison mais qui a tort’ » interprètent-ils le morceau que l’on découvre sur Trace kitoko. Un extrait qui raconte les drames que cause l’ignorance dans la vie des hommes.

Sorti le 25 février 2019, « SOKI » est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement. C’est un single produit par Liam BM, Evolution MR avec la collaboration de CM. « SOKI » est un mélange de hip hop, d‘afrobeat et ndombolo.

https://www.youtube.com/watch?v=wZh2KJ24_iI&list=RDwZh2KJ24_iI&index=2

Eureka souhaite transmettre le conseil de faire des bons choix afin de ne pas regretter plus tard dans la vie et de ne pas se retrouver dans le monde de « Si je savais » et savoir que le futur est basé sur les bonnes décisions et des choix du présent.

Il atteint déjà plus de 3000 vues sur YouTube. Pas vraiment fameux diraient certains… plutôt de bon augure diraient les optimistes. Car dans un pays pluriculturel où foisonnent des talents, se faire repérer est semblable à trouver une aiguille dans une botte de foins.

Qu’à cela ne tienne, ils n’en sont pourtant pas à leur premier single. Les deux premiers sortis en janvier 2018 et mai de la même année, marque respectivement le début du groupe Eureka. O.B.G. qui veut dire Obligé, « C'est un peu comme une présentation des personnages qui compose le groupe. Un son un peu trash exprimant la détermination des jeunes rappeurs de Kinshasa qui veulent à tout prix atteindre le sommet », relate Luuda, un des membres du club.

Monte-Carlo, single figurant sur la compilation Congo na Musik produit par Charlotte Kalala (CongoNaParis) & Bomaye Musik, a un concept assez particulier mélangeant le Hiphop, l'afrobeat et ndombolo pour donner un style assez différent, très rythmé, plein d'énergie et qui fait bouger.

https://youtu.be/IbXUgkNZsU4

Malgré le flop des deux premiers, le groupe n’en démord pas. Le répit ne faisant pas partie de leur vocabulaire, li lance sur le marché, moins d’une année après, le single « SOKI » qui est plutôt vu d’un bon œil, et en lui, la team place leur foi.

Leur petite histoire

Eureka est une histoire de trois frères amoureux de la musique. Luuda, GN Malcolm et Madix. Créé le 16 avril 2017 à Kinshasa, Eureka est une seconde chance pour le trio qui, en son temps, se sont découvert des talents dans l’art musical. Encore élèves à l'école Masamba, ils ont créé Evoluition Musik 13. Il leur a fallu acquérir un peu de maturité et de l’expérience pour réaliser leur rêve.

C'est au banc de l'école que les trois frères ont débuté la musique au sein d' un groupe qu' ils avaient créé à l'époque répondant au nom de " Évolution Musik 13".

Une brève séparation et des retrouvailles en 2017 qui les rendent plus déterminés à forger leur carrière musicale.

« En 2017, nous nous sommes retrouvés tous trois et on s'était dit qu'on devait revenir dans le game après plusieurs projets finis en queue de poisson. L’objectif est de ramener du lourd. D’abord, il nous a fallu trouver un nom qui accrocherait. Et soudain ! Eureka ! Qui certes, n’émane pas du néant… nos rêves envolés, la découverte de notre passion pour la musique et nos retrouvailles, tiens, on s’est trouvé, dirait-on ! car en réalité, on a fini par comprendre que la musique a toujours été là au fond de nous, il nous fallait juste du temps pour nous trouver ».

En dehors de la musique les trois frères sont étudiants. Luuda à la faculté des lettres au département d'anglais et informatique des affaires à l'université de Kinshasa ; GN Malcolm en communication visuelle à l'Académie des Beaux-Arts et Madix fait ses études à l'université pédagogique nationale à la faculté des sciences, département de math-info.

La musique étant la chose précieuse que ces trois frères ont en commun, rien ne semble empêcher leur rêve : celui de s’imposer dans ce domaine. Car dans sa diversité chacun a sa part, son apport.

BA & DA
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema