mediacongo.net - Publireportage - BUMI: Offrez un avenir meilleur aux enfants de la RDC 


Retour PUBLIREPORTAGE : Initiatives

BUMI: Offrez un avenir meilleur aux enfants de la RDC

BUMI: Offrez un avenir meilleur aux enfants de la RDC 2019-05-29
Echos des entreprises

Elise* nous a été amenée un beau matin d'avril 2010 par des agents de l’état. Trouvée dans les rues de la Kenya à Lubumbashi, apeurée et affamée, elle ne pesait que 11kg et avait environ 3 ans. Elle tenait dans ses bras son petit frère Mathieu* d’à peine 1 ans et qui souffrait de malnutrition sévère.

Elle dit juste : « Maman nous a dit de rester là mais elle n'est jamais revenue... La nuit, j’ai bien tenu bébé Mathieu dans mes bras qui pleurait … » Nous n'en saurons pas plus.

Cette histoire fait partie des 1500 autres que BUMI, organisation humanitaire et de développement créée en 1985, enregistre au fil des années.

Maman Thérèse nous raconte : « Cela fait plus de 30 ans que nous travaillons à la protection et l’éducation des enfants orphelins et vulnérables mais la situation n’a jamais été aussi critique qu’aujourd’hui. Trop peu est fait par l’état et nous nous retrouvons presque démunis face à l’ampleur de la tâche. »

Maman Thérèse, la "mère des orphelins"

Naître au Congo, c’est voir le jour sur le territoire le plus fertile de la planète. Dans un pays où les possibilités en matière de développement sont innombrables. Et pourtant… Ce pays compte parmi les plus pauvres du monde, le niveau d’éducation est faible et une grande partie de la population n’a pas accès aux soins de santé de base.

Face à ce constat, BUMI a choisi d’éduquer et de protéger les enfants en détresse. Leur mission est simple : Les élever comme ils méritent de l’être, dans un cadre digne de leur enfance, et stimuler leurs compétences manuelles, intellectuelles et artistiques, en leur donnant le goût de l’autonomie et de l’indépendance. Ainsi, ils deviendront de véritables citoyens, capables de propulser leur pays sur la voie du développement.

Maman Thérèse, la fondatrice de l’ONG, a débuté le projet avec son mari, Lucien Moser, il y a environ 35 ans. Tout a commencé avec la prise en charge de 20 filles et garçons, tous orphelins. Ils sont aujourd’hui plus de 170 et les âges varient de zéro à 18 ans.

En 2019, BUMI c’est :

  • 1 centre d’Accueil à Kamalondo (banlieue Lushoise) qui voit transiter plus d’une centaine d’enfants chaque année et qui, grâce à son programme axé sur la recherche et la réinsertion familiale, contribue à la réunification familiale de plusieurs d’entre eux.
  • 1 Village d’Enfants (à Karavia) ou vivent et grandissent plus de 170 enfants abandonnés, orphelins ou en rupture familiale,
  • 2 écoles actuellement fréquentées par plus de 600 enfants et proposant un enseignement (primaire, secondaire et professionnel) de qualité, gratuite ou à moindre frais, pour les plus démunis,
  • 1 centre de santé permettant l’accès aux soins des plus démunis,
  • 1 programme agropastoral (maraîchage, pépinières, élevage de porcs, poussins, chèvres, canards, etc…) ayant pour objectifs la réinsertion sociale à travers la formation professionnelle et l’autosuffisance par la vente de ses produits.
  • Des partenaires et donateurs permanents et ponctuels qui accompagnent l’association dans la prise en charge des enfants.

Mais la mission est grande et le nombre d’enfants ne cessent d‘augmenter. Maman Thérèse ajoute : « Nous observons presque impuissamment le phénomène des enfants des rues prendre de l’ampleur à Lubumbashi. BUMI ne baisse pas les bras et continue ses actions, malgré les difficultés. Nos équipes terrains travaillent d’arrache-pied pour retrouver les familles des uns et sensibiliser les parents à la scolarité des autres. »

La fondatrice de l’ONG, a débuté le projet avec son mari, "Papa" Lucien Moser, il y a environ 35 ans.

Maman Thérèse se souvient : « Il y a cette fillette, arrivée en 1994, après avoir été poignardée par son père car accusée de sorcellerie. Elle a grandi à BUMI mais nous n’avons pas cessé nos recherches. 11 ans plus tard nous avons retrouvé sa grand-mère qui vivait à Kinshasa. Aujourd’hui elle est à l’université. »

*Nous avons changé les noms des enfants pour assurer leur protection.

 

BUMI lance un message d’alerte aux particuliers et aux entreprises afin qu’ils puissent les accompagner dans leur mission.

Si vous souhaitez aider Maman Thérèse et les orphelins de BUMI d’une façon financière, matérielle ou technique, contacter l’organisation dès maintenant sur info@BUMI-rdc.org ou au +243 (0)99 99 31 101

Vous pouvez également faire un don en personne ou sur le site internet de BUMI : www.BUMI-rdc.org - Un reçu de donation vous sera alors envoyé. 

Association BUMI

7 avenue Karavia - Commune de Kamalondo
Ville de Lubumbashi - République Démocratique du Congo
Tél. : +243 (0)99 99 31 101 // +243 (0)82 11 15 763
E-mail : info@BUMI-rdc.org

Retrouvez BUMI sur les réseaux sociaux :
Facebook: ONG BUMI                                              
Instagram: BUMI_ong


BUMI
right
ARTICLE SUIVANT : L'Agence Target Propose Les résultats d'une étude d'image à Kinshasa
left
ARTICLE Précédent : PAPAKIN : un marché moderne sera bientôt construit à Matadi-Kibala