mediacongo.net - Publireportage - Plan d’Engagement des Parties Prenantes (PEPP) et Projet des Systèmes de Surveillance des Maladies Régionales (REDISSE IV RDC) 


Retour PUBLIREPORTAGE : Ouvrages

Plan d’Engagement des Parties Prenantes (PEPP) et Projet des Systèmes de Surveillance des Maladies Régionales (REDISSE IV RDC)

Plan d’Engagement des Parties Prenantes (PEPP) et Projet des Systèmes de Surveillance des Maladies Régionales (REDISSE IV RDC) 2019-05-31
Ouvrages

1. Introduction

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) prépare, avec l soutien financier et technique de l’Association Internationale de Développement (IDA), un projet de renforcement des systèmes régionaux de surveillance des maladies en Afrique centrale (REDISSE IV) P167817.

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) envisage de mettre en œuvre la REDISSE IV sous la direction du ministère de la santé publique (MSP) en collaboration avec le ministère de la pêche et élevage, le ministère de l’environnement et de développement durable et le ministère de l’agriculture. La Banque Mondiale a accepté de fournir des fonds pour le projet.

La mise en œuvre de REDISSE IV est susceptible d'aboutir à des impacts environnementaux et sociaux, d'où la nécessité d'élaborer des mesures d'atténuation. La préparation du plan environnemental et social exige que les parties touchées et concernées soient dûment consultées pour s’assurer que leurs opinions et leurs préoccupations sont intégrées et abordées par le Project.

Le présent Plan d’Engagement des Parties Prenantes (PEPP) présente le processus de consultation et d’engagement des parties prenantes pour le projet. Il décrit une approche systématique de l’engagement des parties prenantes qui aidera REDISSE IV à développer et à maintenir au fil du temps une relation constructive avec les parties prenantes pendant toute la durée du projet. Le document comprend également une ébauche d’un Mécanisme de Gestion des Plaintes (MGP) pour permettre aux parties prenantes de susciter des préoccupations vis-à-vis du projet.  Le PEPP a été élaboré conformément au nouveau Cadre Environnemental et Social (CES) de la Banque mondiale.

2. Description du projet

2.1. Situation géographique du projet

Le quatrième projet REDISSE prévu (REDISSE IV) est une initiative régionale financée par la Banque mondiale qui sera mise en œuvre dans cinq pays (Angola, République centrafricaine, Tchad, République du Congo et République démocratique du Congo), qui sont tous membres de la Commission économique de la Communauté des États de l’Afrique centrale (CEEAC) avec une population totale de plus de 192 millions personnes. Ces pays ont mis la priorité sur cette initiative et ont alloué le financement national à l’Association internationale de développement (IDA) et à la Banque Internationale pour la Reconstruction et Développement (BIRD) pour satisfaire aux obligations découlant du Règlement sanitaire international et du code zoo sanitaire terrestre. Le projet sera mis en œuvre dans le contexte de la stratégie africaine intégrée de surveillance et d’intervention en matière de maladies et de l’approche One Health, fondée sur les meilleures pratiques régionales et les orientations de l’ACDC, de l’OMS, de l’OIT et de la FAO. En RDC, le projet recevra des fonds de l’ IDA et sera mis en œuvre à l’échelle nationale en utilisant l’unité de gestion du projet du projet (UGP) au ministère de la santé en tant qu’entité de coordination interministérielle.

1. Télécharger DRC ESCP P167817-REDISSEIV-OPSOR au format PDF

2. Télécharger DRC REDISSE IV ESCP DRAFT 18 April 2019 au format DOCX

3. Télécharger DRC SEP P167817-REDISSEIV-OPSOR au format PDF

4. Télécharger PEPP RDC Version 1 au format DOCX

 


right
ARTICLE SUIVANT : AU CŒUR DES DOMINATIONS
left
ARTICLE Précédent : " Les femmes de Pakadjuma" par Anges Adihe Kasongo