mediacongo.net - Publireportage - Clôture 6ème édition du TRMAFC : le soutien financier du gouvernement attendu pour la promotion de la foresterie communautaire



Retour PUBLIREPORTAGE : Science & env.

Clôture 6ème édition du TRMAFC : le soutien financier du gouvernement attendu pour la promotion de la foresterie communautaire

Clôture 6ème édition du TRMAFC : le soutien financier du gouvernement attendu pour la promotion de la foresterie communautaire 2019-06-24
Initiatives

Les travaux entre différents acteurs de la foresterie communautaire en RDC ont abouti, après 3 jours, du 19 au 21 juin 2019. 

Tous les acteurs du secteur de la foresterie communautaire et les représentants des communautés locales et des peuples autochtones ont pris part à ces assises.

Saluant la réussite qui a entouré la tenue de la Table-ronde, les participants ont à l’unanimité réitéré le soutien financier du gouvernement pour l’autonomie des communautés locales et des peuples autochtones.

Prenant la parole, le directeur exécutif du Centre d'appui à la Gestion Durable des Forêts Tropicales (CAGDFT), Théophile GATA a vivement appelé le gouvernement à pouvoir donner un coup de pouce par le biais de son apport financier pour « booster la foresterie communautaire ».

Le coordonnateur du Projet Forêts communautaires en RDC, Monsieur Alex a, quant à lui, félicité la synergie de différentes communautés locales mais regrette le fait que les financements des partenaires prendront bientôt fin sur ce, il stipule que tous s'engagent en vue d'atteindre le stade de l'autofinancement et l'auto prise en charge par les communautés locales.

Le directeur général des forêts au ministère de l'Environnement et du développement durable, José Ilanga, a affirmé « durant cette 6ème table ronde, j'ai appris l'importance de la foresterie communautaire dans la présentation de nos forêts ; la réussite de ce processus résulte dans la mobilisation des fonds. Je félicite tous ceux qui ont contribué à l'organisation de la TRMAFC6 ainsi que les participants ».

De son côté, le directeur de la gestion spatiale au ministère de l’aménagement du territoire, Jean-Pierre Khonde, a rappelé qu’ « il est primordial de mettre en place une administration forte du sommet à la base afin que la population jouisse des richesses naturelles dont regorge son sous-sol ».

Rainforest Foundation UK a affirmé avec satisfaction que 50.000ha de forêts peuvent désormais être gérés par une communauté selon ses coutumes ancestrales et ses besoins à perpétuité.

Rappelons que la 6ème édition de la Table-ronde multi-acteurs sur la foresterie communautaire en République démocratique du Congo avec comme objectif : la mise en place d'un modèle réussi de gestion forestière communautaire qui se concentre sur les droits, les besoins et les priorités des communautés locales et les groupes marginalisés à l'instar des peuples autochtones et les femmes, a clôturé ces assises qui se sont déroulés sur trois jours, à Kinshasa, vendredi 21 juin 2019.

A la fin de la Table ronde, le CAGFDT a remercié tous les partenaires pour leur soutien indéfectible à la cause des communautés locales et des peuples autochtones.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC