mediacongo.net - Publireportage - Vodacom Congo participe à la reconstruction de la RDC



Retour PUBLIREPORTAGE : Echos des entreprises

Vodacom Congo participe à la reconstruction de la RDC

Vodacom Congo participe à la reconstruction de la RDC 2006-09-21
Echos des entreprises
" Contribution de Vodacom Congo (RDC) S.p.r.l à la reconstruction de la République Démocratique du Congo " tel a été le thème développé par Gilbert Nkuli, le Directeur Général Adjoint de Vodacom Congo le 08 septembre 2006 lors la dernière édition de la Fikin (Foire Internationale de Kinshasa). C'est à cette même occasion que " Vodacoeur ", stand de Vodacom à la Fikin, a été inauguré. Ce stand a accueilli les clients de Vodacom, les téléphones à prix promotionnels, les achats de cartes de recharges, les appels et bien d'autres services étaient organisés dans " Vodacoeur ".


L'ère pré-Vodacom, aperçu historique des télécoms en RDC

Gilbert Nkuli a commencé son exposé par un aperçu historique des télécommunications en RDC en dressant un état des lieux des télécommunications au Congo, avant l'arrivé de Vodacom, A l'indépendance le réseau des télécommunications était relativement impeccable, du nord au sud les congolais s'appelaient facilement, toutes les infrastructures étaient bonnes, les fils téléphones visibles et en bon état facilitaient la communication. L'Office Congolais des Postes et Téléphones regorgeait les meilleurs cadres du pays, comme Patrice Lumumba, le héros national, travaillait dans cette entreprise publique. La RDC était après le Maroc, le deuxième pays à être doté d'une station terrienne des télécommunications par satellite acheté sur fonds propre de l'Office (OCPT).

" MAIS MALHEUREUSEMENT, SUITE A L'INSTABILITÉ, A LA GABEGIE, A L'INCONSCIENCE ET A LA POLITISATION A OUTRANCE, LES TELECOMMUNICATIONS DU CONGO SE SONT PROGRESSIVEMENT LAMINÉES, DESINTEGRÉES, LIQUEFIÉES, AU POINT DE DEVENIR A L'ORÉE DU TROISIEME MILLENNAIRE, LES MOINS PERFORMANTES DE TOUTE L'AFRIQUE. " a déclaré le DGA de Vodacom Congo.

Avec une télédensité tombée à 0,07% d, c.-à-d. un téléphone pour 1300 habitant, la RDC était bien en dessous de la télédensité d' " un téléphone pour 100 habitants à l'an 2000 ", recommandée par l'UIT (Union Internationale des Télécommunications). A l'an 2000 la RDC comptait moins de 200.000 téléphones, et seulement dix villes du pays avaient accès à un téléphone viable, par ailleurs le prix pour effectuer un appel international revenait à 15$ la minute, la communication était donc un luxe.

La genèse de Vodacom Congo.

Vodacom Congo née d'un joint venture (entreprises associées) de CWN (Congo Wireless Network) et de Vodacom Group d'Afrique du sud a été lancé le 1er mai 2002 simultanément à Kinshasa, Lubumbashi et Mbuji-Mayi.

" S'ELOIGNANT DE L'IDEE ELITISTE, VODACOM CONGO SE LANCA DES LE DEPART A L'ASSAUT DU CONGO PROFOND, BRAVANT TOUS LES OBSTACLES NATURELS ET HUMAINS QUI SE DRESSAIENT SUR SA ROUTE. " a dit Gilbert Nkuli.
Tous les moyens ont été utilisés par cette entreprise : avions, autos, pirogues, vélos, chariots pour acheminer ses équipements et son personnel à l'arrière pays.

Dans le souci de servir la communauté congolaise, Vodacom n'a pas attendu la fin de la guerre pour se déployer en zones occupées, en réponse aux sollicitations des ONG, de la MONUC et de la population, Vodacom Congo a réussi à installer ses matériels pour faciliter la communication avec leurs proches.

Vodacom Congo ,poids lourd en terme d'investissement


" SUR LE PLAN FINANCIER, VODACOM CONGO A INVESTI PRES DE 323 MILLIONS DE DOLLARS US EN QUATRE ANNEES D'ACTIVITES. C'EST L'UN DE PLUS GROS INVESTISSEMENTS REALISÉ AU CONGO DURANT LES TRENTE DERNIERES ANNÉES " a indiqué le DGA de Vodacom Congo.


Vodacom Congo est compté parmi les plus grands contribuables avec près de 98 millions de dollars US au titre de taxes et diverses redevances, et 63 millions ont été investis en 2006, pour l'expansion du réseau dans les points les plus reculés du pays.

L'investissement de Vodacom Congo a créé un climat de confiance qui pousse aujourd'hui les banques et les investisseurs à consentir des financements aux entreprises congolaises.

Apport de Vodacom Congo, les actions concrètes pour rapprocher les congolais.

Avec une technologie de pointe le réseau VODACOM comprend 5 Switches, 13 BSC, 300 BTS, et 102 stations qui relient les villes éloignées aux différents Switches. Son réseau satellitaire est parmi les plus grands du monde, affichant un accord de roaming avec 349 opérateurs repartis dans 158 pays.

Pour rapprocher davantage ses abonnés, Vodacom a mis en place une tarification simplifiée, laquelle permet à toutes les bourses d'accéder aux avantages de la téléphonie. En effet, à partir de 0,26$ la minute, les abonnés peuvent appeler leurs proches, et à 0,40$ effecteur des appels à l'étranger.

La recharge électronique des crédits d'appel, la communication est également devenue plus facile, même pour une minute la recharge est possible.

Les services de Vodacom sont très avantageux pour ses abonnés : la transmission de la voix, la transmission des données, le fax, le sms, le vms,mms, l'Internet, le pabx, le Edge. Vodacom est le premier opérateur au Congo a lancé le GPRS, qui est l'extension de Gsm et permet d'envoyer avec une bande passante élevée, les images, de télécharger (images, sonneries, ..), d'envoyer les e-mails, de naviguer sur le web.

Pour la promotion de ses produits, Vodacom Congo a choisi une campagne marketing agressive, objective et très visible (Vodacom, leader dans le monde cellulaire)

Vodacom Congo a créé plus de 460 emplois direct pour les congolais et 5000 emplois indirects (sous-traitants, distributeurs) avec des bonnes conditions salariales et de revenus confortables (sous-traitants, distributeurs).

Les actions sociales de Vodacom Congo sont très louables et s'appuient sur 4 axes : Education, Santé, Environnement, Bien-être, Vodacom Congo a investi 500.000 dollars US dans les actions sociales et appui les efforts des autorités pour améliorer les conditions de vie de la population.
Un programme de bourse d'études dénommé " Moto molo " a été initié par Vodacom, ce programme récompense les dix meilleurs élèves de l'enseignement secondaire, les envoie poursuivre leurs études à l'université de Tswane en Afrique du sud et un emploi au sein du groupe Vodacom leur est garanti à la fin de leurs études.

Résultats et perspectives d'avenir

" GRACE A L'APPORT DE VODACOM ET DES AUTRES OPERATEURS DU SECTEUR, LA TÉLÉDENSITÉ DU CONGO EST PASSÉE DE 0,07% À PRES DE 6% AUJOURD'HUI. " a reconnu Gilbert Nkuli.

Le parc téléphonique de notre pays est passé de 200.000 à près de 4.000.000 d'abonnés, ramenant ainsi le Congo de la 45eme à la 9ème place en Afrique.

Le téléphone a crée de nouvelles activités à travers le pays, chassant ainsi l'oisiveté.
L'avenir des télécommunications au Congo se caractérisera par une croissance continue des réseaux mobiles, qui vont bientôt se lancer vers la troisième génération et Vodacom se donne le pari d'amener les congolais vers le 3G.

" EN QUATRE ANNÉES D'EXISTENCE, VODACOM CONGO A DEMONTRÉ QU'ELLE ETAIT UN PARTENAIRE SUR QUI LA POPULATION ET LES AUTORITÉS PEUVENT COMPTER. " a conclu le DGA de Vodacom Congo.

La cérémonie en images

 


right
ARTICLE SUIVANT : La Rawbank ouvre ses portes à Lubumbashi.
left
ARTICLE Précédent : Fréquence Stars : Concours Jeunes Talents avec Celtel.