mediacongo.net - Publireportage - La Miba signe un accord de prêt avec deux institutions de finances sud-africaines.



Retour PUBLIREPORTAGE : Echos des entreprises

La Miba signe un accord de prêt avec deux institutions de finances sud-africaines.

La Miba signe un accord de prêt avec deux institutions de finances sud-africaines. 2008-09-20
Echos des entreprises

La société Minière de Bakwanga(Miba), sous l'égide du Ministère du Portefeuille de la République Démocratique du Congo a signé le jeudi 17 septembre à Kinshasa, un accord de prêt de l'ordre 140 millions USD avec deux institutions financières Sud-Africaines, il s'agit de l'IDC (Industrial Development Corporation) et de la DBSA (Development Bank of Southern Africa).
Le financement des institutions sud-africaines, IDC et DBSA est à la hauteur de 120 millions USD plus 20 millions USD de stand by facility, permettra à la Miba d'atteindre son seuil de rentabilité, c'est-à-dire 7,5 millions de carats par an dans 18 mois, et de passer au plein régime de sa production c'est-à-dire 8,5 millions de carats à partir de la troisième année.
Avec ce plan de relance, la Miba recouvrerait sa place de moteur et pôle de développement pour le grand Kasaï en particulier, et pour la RDC en général.
Les partenaires financiers de la Miba, IDC et DBSA, ont d'une vive voix émis le souhait de voir cet accord profité d'abord à la population et à la relance des activités de la Miba. Ce prêt est remboursable au terme d'une échéance de 14 semestres soit 7 ans dont 2 ans de grâce.
Madame Jeannine Mabunda, Ministre du Portefeuille de l'Etat, qui a entrepris les démarches en Afrique du Sud auprès de ces institutions financières, s'est dit satisfaite de la signature de l'accord, qui selon elle, rentre dans l'esprit des cinq chantiers, programme quinquennal du chef de l'Etat pour la reconstruction du pays. Elle a également insisté sur la gestion saine, transparente et rigoureuse de ce fonds pour le bien être de congolais.

A propos de la Miba.


La société Minière de Bakwanga, en abrégé " MIBA ", exploite depuis près de nonante ans des gisements diamantifères riches dans la région du Kasaï en République Démocratique du Congo. Actuellement, l'exploitation est regroupée dans un polygone minier près de la ville de Mbujimayi.
L'exploitation se fait dans des gisements primaires (kimberlitiques) et secondaires (éluvions et alluvions).
Depuis l'origine jusqu'à fin 2002, la Miba a produit environ 633 millions de carats provenant essentiellement des gisements secondaires (détritiques).
Le niveau de production en 2003 était de l'ordre de 6 .600.000 carats par an. . Les caractéristiques principales de son Plan Quinquennal 2004-2009 sont l'exploitation des lits de rivières et le basculement des opérations vers l'exploitation intensive des gisements kimberlitiques suite à l'épuisement des réserves détritiques.
La production est principalement constituée de diamants industriels, ceux de la joaillerie ne représentant que 5 à 6 %. Le chiffre annuel des ventes est de l'ordre de 90 millions de dollars US.

A propos de IDC et DBSA.

La Industrial Development Corporation (IDC), est une institution qui offre un financement aux entrepreneurs et aux entreprises engagés dans les industries compétitives. Ses principaux objectifs sont de contribuer à une croissance économique durable en Afrique et à l'émancipation économique de la population sud-africaine, favorisant ainsi la prospérité économique de tous les citoyens. Il réalise par la promotion de l'esprit d'entreprise par la création d'industries compétitives et les entreprises reposant sur de solides principes d'affaires.
La Development Bank of Southern Africa (DBSA) est l'une des institutions de financement pour le développement en Afrique du Sud et en Afrique australe. Son but est d'accélérer le développement socio-économique par le financement des infrastructures socio-économique. La DBSA a pour but d'améliorer la qualité de la vie de la population de la région.

 

La signature en images


Admassu Tadasse, le Représentant de DBSA,
explique les raisons de cet accord


Paul Kabongo, Président Administrateur Délégué de la Miba,
lors de son mot de circonstance


Discours de Geoffrey Qhena, Directeur Général de l'IDC


Jeannine Mabunda, Ministre du Portefeuille de l'Etat,
s'est dit satisfaite de l'aboutissement de cet accord


Moment fort: signature de l'accord entre IDC et Miba


Les deux parties satisfaites de l'accord


Un partenarait solide et durable


Chefs d'entreprises, agents, cadres et la presse étaient présents à l'événement


right
ARTICLE SUIVANT : Zain participe au colloque international de Kinshasa.
left
ARTICLE Précédent : GTV, la nouvelle télévision payante en RD.Congo.