mediacongo.net - Publireportage - Le développement des communautés de Tenke et Fungurume



Retour PUBLIREPORTAGE : Echos des entreprises

Le développement des communautés de Tenke et Fungurume

Le développement des communautés de Tenke et Fungurume 2010-01-05
Echos des entreprises

Le développement de la mine de Tenke Fungurume Mining représente une très grande opportunité pour le développement de l’économie du Katanga.
Au courant de 2006, dans le cadre de la mise en oeuvre de ses activités de développement social au profit de la communauté vivant dans sa concession, TFM fit appel à l’ONG internationale Pact Inc. afin de confier l’élaboration et la réalisation d’un programme de développement social à son bureau en RDC.

Le partenariat TFM-Pact Congo à Fungurume vise, à terme, à aider les communautés de la concession à s’intégrer de manière plus importante au développement socio-économique de la région ainsi qu’à participer activement à la création de moyens de subsistance alternatifs aux seules opportunités actuelles offertes par la présence de TFM.

Depuis le début, TFM et Pact Congo partagent un objectif commun : création d’emplois, développement d’alternatives économiques durables et renforcement des moyens de subsistance permettant à la communauté locale d’améliorer ses conditions de vie et des activités agricoles ainsi que la création d’un vivier de petites et moyennes entreprises (PME) et d’activités génératrices de revenus.

De grandes réalisations


La réalisation du programme de développement communautaire se concrétise dans la responsabilisation maximale des bénéficiaires par un processus continu de renforcement des capacités en vue de stimuler la participation de la population locale à un développement auto-généré. Selon François Phillipart, responsable régional de Pact Congo, grâce à l’assistance de TFM, ce programme couvre désormais 48 villages (y compris les quatre grands quartiers de Fungurume et la cité de Tenke) et a ainsi permis, entre autres, les réalisations suivantes :

La constitution et la mise en place de 40 comités de développement communautaire (CDC) qui constituent de réels relais structurés et organisés pour le développement communautaire au niveau des villages ;
La mise sur pied et l’organisation de 47 comités d’eau (WMC) qui s’occupent de la gestion quotidienne des puits forés dans les villages par TFM, chaque ménage cotisant mensuellement pour la maintenance de ces installations ;
La création et l’encadrement de deux coopératives de maraîchers, regroupant une quarantaine de personnes devenues fournisseurs de légumes et de fruits de TFM ;
L’encadrement technique et le suivi cultural de 500 ha de maïs au profit de 289 paysans qui ont pu tripler la productivité de leur récolte, passant en moyenne de 1,5t par ha à 4,5t ;
Le recouvrement et la mise en sac de 400 t de maïs qui seront réinvestis pour le financement de la campagne culturale 2009-2010 ;
La création de 37 groupes WORTH regroupant 727 femmes avec pour objectif l’alphabétisation, la mise en place du système de microcrédit au sein des villages ainsi que la création d’activités génératrices de revenus ;
La mise en place de séances de formation en gestion de base pour entrepreneurs et candidats-entrepreneurs (hommes et femmes confondus) ;
La création et l’accompagnement de 55 PME qui ont permis de créer jusqu’à présent 482 emplois.

Pour la toute première fois dans la concession, Pact Congo organisera des pièces de théâtre de rues pour sensibiliser la population sur le besoin de s’approprier volontairement et de devenir responsable des programmes de lutte contre la malaria, le VIH/SIDA et le cholera, du respect de l’environnement, des initiatives d’entreprenariat et d’éducation.

Télécharger le Milestones n°1 [format PDF]


right
ARTICLE SUIVANT : Sondage sur les médias et Impact de la publicité à Kinshasa, proposés par EXPERTS
left
ARTICLE Précédent : LIBERTY MA MAISON : pour un shopping de classe à la hauteur de votre bourse