mediacongo.net - Publireportage - Kibali dépasse ses prévisions annuelles de 750 000 onces en réalisant un volume record de 814 027 onces 


Retour PUBLIREPORTAGE : Economie

Kibali dépasse ses prévisions annuelles de 750 000 onces en réalisant un volume record de 814 027 onces

Kibali dépasse ses prévisions annuelles de 750 000 onces en réalisant un volume record de 814 027 onces 2020-01-28
Echos des entreprises

La société minière Kibali Gold Mine, spécialisée dans l’exploitation de l’or du Nord-Est de la République démocratique du Congo, a réalisé de nouveaux records grâce à l’exploitation souterraine et la descenderie verticale de sa mine d’or. Kibali a réalisé au quatrième trimestre de l’année 2019, une production de  814 027 onces d’or contre une prévision de 750 000 onces.

Pour Mark Bristow, président et directeur général de Barrick, le dépassement des prévisions relève de la performance exceptionnelle et continue de Kibali démontre. Ceci démontre clairement comment une mine d’or moderne de niveau 1 pouvait être développée et exploitée avec succès dans l’une des régions les plus reculées et les moins dotées en infrastructures au monde.

Déjà, l’une des mines d’or souterraines les plus automatisées au monde, Mark Bristow a affirmé que « Kibali poursuit son avancée technologique avec l’introduction des simulateurs de formation de forage et transport et l’intégration de systèmes de suivi de la sureté du personnel et du contrôle de la demande de ventilation ».

Concernant la participation des congolais dans la gestion au quotidien de l’entreprise, Mark Bristow a indiqué que des progrès continuent d’être réalisés dans ce sens depuis l’implantation de Kibali en RDC en 2009.  

«  Conformément à la politique de Barrick d’employer, de former et de promouvoir la population locale, la mine est gérée par une équipe majoritairement congolaise, soutenue par un corps de superviseurs et de personnel majoritairement congolais », a-t-il indiqué au cours de la 41ème conférence de presse, lundi 27 janvier à Kinshasa avant de préciser que 94 %  du personnel de Kibali sont des congolais et 6 % seulement des expatriés. C’était en présence des acteurs de la société civile, des parlementaires et autres officiels.

Malgré le rythme de production, la taille et la complexité de la mine, Mark Bristow a fait savoir que Kibali a maintenu «  ses solides performances en matière de sécurité au travail et d’environnement, certifiées par les accréditations ISO 45001 et ISO 14001 ».
    
Réalisations en RSE (Responsabilité sociale des entreprises) au quatrième trimestre 2019

Engagée à l’amélioration des conditions de vie de la communauté et au développement économique local, Kibali a, en 2019, dépensé 158 millions de dollars auprès d’entrepreneurs et fournisseurs congolais et, en décembre, elle a commencé à travailler sur le tronçon d’essai pour une nouvelle route en béton entre Durba et le pont de Watsa, a laissé entendre le PDG de Barrick.

A noter que depuis son implantation en RDC, Kibali a contribué à hauteur de 2,9 milliards USD à l’économie congolaise, payés sous forme des taxes, permis, infrastructures socioéconomiques et communautaires (sanitaires, scolaire, etc.), salaires et paiements aux fournisseurs locaux.

Djodjo Vondi
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement