mediacongo.net - Publireportage - Noëlla Coursaris, la nouvelle panthère noire de la mode



Retour PUBLIREPORTAGE : Stratégies

Noëlla Coursaris, la nouvelle panthère noire de la mode

Noëlla Coursaris, la nouvelle panthère noire de la mode 2006-04-06
Stratégies
Si son nom vous est encore inconnu, son visage vous est peut-être familier. Noëlla Coursaris est un jeune mannequin d'origine congolaise très en vogue, qui fait les couvertures de magazines de mode incontournables tels Black Beauty ,Black Hair, Hot Hair, Gat, Bolz,cd's covers pour Universal etc. Sa liste de " cover " ne cesse de s'allonger.
Ce jeune model, passionnée depuis son plus jeune âge par la mode et la beauté réussit aujourd'hui à vivre son rêve de petite fille.
Dans l'univers hautement concurrentiel des mannequins, Noëlla Coursaris promène son charmant minois de castings en casting, décrochant toujours plus de contrats pour vanter soit des produits cosmétiques, des vêtements de prêts-à-porter, soit faire des apparitions dans des clips vidéo de stars de la chanson.

Je suis métisse un mélange de couleurs…

Noëlla Coursaris doit sa beauté mystérieuse à l'union sacrée d'un père chypriote et d'une mère congolaise. Née à Lubumbashi un 25 décembre, c'est naturellement que ses parents la prénomment Noëlla pour célébrer la naissance du petit enfant.
Le sort frappe la petite fille unique qui perd son papa à l'âge de 5 ans. C'est dans ces circonstances qu'elle rejoint sa tante paternelle en Belgique pour y vivre quelques années entourée de ses cousins et cousines. Quelques années plus tard Noëlla accueille avec joie 3 sœurs et un frère issus du remariage de sa maman. Ensuite Noëlla se rend en Suisse pour finir ses études, elle s'établit alors chez une tante pour quelques temps.
Désirant perfectionner son anglais, la jeune fille déménage à nouveau mais pour l'Angleterre, et c'est dans la capitale londonienne que sa carrière de mannequin va commencer.

Une tête bien faite, mais aussi bien pleine !

Aux jeunes filles qui souhaitent se lancer dans le mannequinât, Noëlla Coursaris leur conseil d'étudiere d'abord . C'est un milieu où il est très difficile de percer véritablement.
Notre étoile congolaise a suivi des cours et a obtenu son diplôme de comptabilité avant de se consacrer pleinement à sa passion de la mode.
Contrairement aux idées reçues, ce métier ne rémunère plus aussi significativement ; surtout lorsqu'on est mannequin en herbe. Noëlla avoue avec sincérité que le milieu de la mode s'essouffle et qu'il n'y a plus autant d'argent qu'auparavant.
Elle privilégie les publicités aux défilés qui sont parfois monopolisés par des mannequins blacks très connus comme Naomi Campbell, Tyra Banks ou bien Lya Kebede ; et surtout les campagnes sont données aux célébrités (Beyoncé, Queen Latifah,Halle Berry…)
Mais en contrepartie, Noëlla nous confie que la mode est un formidable moyen de voyager, découvrir d'autres cultures ou d'autres langues.
Avec naturel et calme Nono, comme ses proches l'appellent, vit au jour le jour et profite de ce que la vie lui offre. Elle considère sa chance, tout en réalisant qu'elle a et qu'elle continue à travailler durement pour être qui elle est aujourd'hui.

A star is born…. Des débuts prometteurs


La carrière de notre top-model a pris son envol il y a près de 3 ans, lorsque la jeune femme a participé à un grand concours organisé par la marque de lingerie Agent Provocateur (enseigne personnelle de Sherry Blair épouse de Tony Blair, 1er ministre anglais).
L'entreprise recherchait de nouveaux mannequins pour lancer une grande campagne media.
Le concours a attiré plus de 3000 filles, pour n'en retenir que150 puis enfin 12 parmi lesquelles figurait Noëlla Coursaris, seule fille black à être retenue. Grâce aux diverses photos prises pour l'occasion, elle réussit à se constituer son book, outil indispensable si l'on souhaite montrer ses atouts, mais surtout la manière dont on " accroche " la lumière comme on dit dans le jargon.
A cette période M&P models , l'agence dans laquelle elle est inscrite et qui la représente, agence mère a Londres, ne cesse d'être sollicitée. C'est ainsi que Noëlla est entrainée de casting en casting, puis de couverture en couverture, en passant par des clips de Craig David, Romeo, Ty, kills et bien d'autres.
A Londres la demande pour des filles " exotiques " est forte, ce qui lui permet d'enchaîner jusqu'à plusieurs castings par semaine. Néanmoins, il n'est pas facile d'être mannequin noir, car il faut prouver deux fois plus qu'une blanche qu'on est capable d'y arriver.
C'est ce que fait courageusement Noëlla Coursaris. Ses efforts sont d'ailleurs remarqués et remarquables au vu du nombre de ses apparitions dans des publications comme GQ, New Women, Mens Health, Tense, Essence Magazine, etc. Mais aussi des publicités pour des marques mondialement connues comme sleek, virgin mobile, barclays, I-pod,...
Aujourd'hui la jeune fille a fait du chemin, et elle continue son sillon tantôt à Paris, Rome, Londres ou New York.

" Je suis amoureuse de l'Afrique "


Même si pour l'instant Noëlla se trouve à New York pour répondre à l'invitation d'une agence, son cœur bat pour l'Afrique. Son plus grand rêve est d'y bâtir des orphelinats et des centres pour enfants.
La petite fille de Lubumbashi a les yeux pleins de souvenirs de cette terre qu'elle a quittée si jeune: " je suis une amoureuse de l'Afrique, de notre culture, notre musique,... "
L'Afrique lui a aussi légué des valeurs essentielles comme le respect de soi et l'amour de la famille. Pour rien au monde elle accepterait de poser complètement nue ou de faire n'importe quoi pour de l'argent. D'ailleurs pour ne pas déroger à ses principes et à ses limites, Noëlla a déjà refusé des contrats avec certains photographes. " Mes parents savent que je fais ce métier, ils sont fiers et il est exclu que je me déçoive et que je les déçoive ", explique la jeune femme.
S'il fallait résumer les qualités humaines de Noëlla, les mots sincérité, générosité, simplicité et joie de vivre seraient utilisés, sans oublier tous les superlatifs nécessaires pour exprimer sa beauté rare.
Nous vous laissons le soin d'admirer les quelques clichés de la belle Noëlla coursaris en vous assurant qu'on n'a pas fini d'entendre parler de cette magnifique demoiselle, et cela pour notre plus grand plaisir à tous.
La devise de Noëlla " Ne jamais prendre un NON pour une réponse et croire en soi dans tout ce qu'on fait "

OK, Vous en voulez encore plus, alors nous vous invitons à visiter le site de Noëlla à l'adresse : http://www.noellacoursaris.co.uk
Ses agences : M&P London - IKON New York

Laissons donc parler les images....

s
   
   
   
   
 


Article rédigé par Kanku Patricia


right
ARTICLE SUIVANT : Theys Julie Tshiongo : les défis d’une entrepreneuse
left
ARTICLE Précédent : Francis E. Jacquerye : Le design pur et parfait