mediacongo.net - Publireportage - Franck Kalume: encourager la culture de la curiosité intellectuelle et l’excellence.



Retour PUBLIREPORTAGE : Stratégies

Franck Kalume: encourager la culture de la curiosité intellectuelle et l’excellence.

Franck Kalume: encourager la culture de la curiosité intellectuelle et l’excellence. 2007-04-26
Stratégies

mediacongo.net s'est une fois de plus intéressé au parcours modèle d'un fils du pays, Franck Kalume. Franck est né le 22 juillet 1970 à Kambove, ville minière située à 150 Km de Lubumbashi dans le Sud Katanga. Son père Samuel Kalume, assistant médical et cadre de la Gécamines, sa mère Marie Ntumba, commerçante lui donnent une éducation rigoureuse. Le jeune Franck a grandi dans des conditions plutôt aisées, sa famille bénéficiant, comme, plusieurs familles de l'époque, de la prospérité de la Gécamines.

De l'écolier docile au brillant étudiant à l'Université.

À l'école primaire, le jeune écolier se distingue par ses prouesses, notes excellentes, champions de concours dans le cadre des activités parascolaires. Il termine avec succès ses études secondaires techniques en chimie industrielle. Après deux années (1992-1994) passés à l'université de Lubumbashi, Franck s'envole pour les USA, où il décroche le 04 mai 1997 son baccalauréat en sciences /Biologie/Premedical au Lemoyne-Owen College à Memphis (Tennessee), passionné par la médecine et soucieux de continuer ses recherches, Franck réussi brillamment ses examens au département de d'anatomie et neurobiologie, avec un Ph. D (doctorat) en Neurologie de l'université de Tennessee.

Vie professionnelle : succès et partage d'expériences.

La vie professionnelle de Franck commence tôt, tuteur (français, math, chimie générale) au Lemoyne-Owen college, assistant Professeur à l'université de Tennessee (collège de pharmacie et de médecine), depuis 2004 il est Senior Research Fellow au département de Pharmacologie à University of Washington Medical Center
Ses nombreuses expériences académiques lui ont permis d'acquérir compétences et expertise : conférencier et participant aux différents séminaires aux USA, en 1999 (conférence annuelle de la société de N euroscience à Miami), en 2006 (American Epilepsy Society Annual Meeting).

Pour son attachement à la médecine et à la recherche, Franck se voit décerner plusieurs prix, dont le National Dean List (1995), Tennessee Academy of Science Award (1996) et le NeuroScience Postdoctoral Fellowship (1997).

Outre ses recherches Franck a fait des nombreuses publications :
Reduced Sodium current in purkinje Neurons from Nav1.1 Mice: implications for Ataxia in Severe Myoclonic Epilepsy of Infancy. In Press
Local dendritic tetrodotoxin application to nigral dopaminergic neurons decreases AHP amplitude and alters firing pattern. Society for Neuroscience. San diego California 2001.
The site of axon origin correlates with action potential waveform in dopaminergic neurons, avec Callaway J.C. Society for Neuroscience 2002.

Gérer sa famille, pas toujours facile avec son boulot

Franck est marié à Wendy, une belle américaine, ils n'ont pas encore d'enfant. La question de savoir comment Franck arrive à concilier vie professionnelle et familiale ?

" La vie professionnelle est très "busy" (occupée) et des fois stressfull (stressante) ", nous répond-t-il avec un accent bien américain. Bien souvent après le boulot, et après avoir passé quelques moments avec Wendy, son épouse, Franck finalise le rapport de la journée, lit les articles de recherche et prépare la journée suivante.
Un rythme très mouvementé entre séminaires d'un côté et réunions de l'autre. " Chaque mardi, nous avons séminaire à 8h00 et la réunion du département chaque 1ère semaine du mois et le grand round neurology les mercredis à 16h30 " nous confie-t-il.

Malgré ses occupations, Franck, ne manque pas de temps de détente en famille " Ma femme et moi sortons souvent le week-end. Nous aimons aller au restaurant, cinéma, faire le tour du quartier à vélo, visiter des amis, et parfois donner quelques réceptions a la maison (wine tasting, etc…), jouer au tennis, … ", c'est un équilibre nécessaire.

Projets d'avenir

Franck Kalume, est aujourd'hui compté parmi les jeunes de la diaspora qui fait la fierté de son pays natal la RD.CONGO, plein d'ambition et de projet.
Il nous a confié dans cet entretien qu'il compte recevoir le fonds de recherche du National Institute of Health. " Ce fonds va me permettre de poursuivre seul mes recherches à l'université, et je pourrai à long terme tenter d'établir des micros centres de recherche avec des universités en RD.CONGO" dit-il. Pour lui, la collaboration avec les universités congolaises est un moyen d'encourager la culture de la curiosité intellectuelle, d'excellence et de recherche au Congo. " Je pense que ce concept est très utile pour si l'on veut un réel épanouissement de notre pays et de nos concitoyens " renchérit-il
Franck Kalume désire par ailleurs assurer le poste de professeur visiteur à la faculté de Médecine de l'Université de Kinshasa.
Ses relations avec les congolais de la diaspora sont plutôt bonnes, " Je suis en contact avec beaucoup d'amis qui vivent à l'étranger. Nous sommes tous bien prêts à aider notre pays pour son développement " déclare Franck Kalume.
Aider le Congo est un grand et noble souci partagé par la plupart de congolais de la diaspora, le grand challenge selon Franck est de trouver une plateforme qui catalyse cette collaboration, en d'autres termes, connaître dans quel secteur je peux apporter ma contribution à mon pays.

Le Congo a besoin aujourd'hui pour sa relance de jeunes aussi compétents. L'expertise des fils et filles du pays comme Franck serait d'un grand apport pour le pays. Il reste au gouvernement congolais d'aider nos compatriotes de la diaspora, qui veulent apporter leur contribution. Ceci reste le grand challenge du Ministère en charge de la Diaspora.



Pour contacter Franck, veuillez écrire à :


Dr. Franck Kalume
Senior Research Fellow
University of Washington Medical Center
School of Medicine, Dpt of Pharmacology
Rm F420 HSB, Box 357280
1959 NE Pacific Street
Seattle, WA 98195
fkalume@yahoo.com

 


Avec Wendy, son épouse


Lors dl'un des meeting de neuroscience

 


Petite randonée


Avec la famille, en vacances à Lubumbashi


En famille à Lubumbashi


right
ARTICLE SUIVANT : Thierry Kalamba : entreprendre, c’est prendre des risques
left
ARTICLE Précédent : Judith Kahozi : la valeur n’attend point le nombre des années