mediacongo.net - Publireportage - Luc MIKOMO Kabongatre « Exercer mon métier de journaliste avec passion est ma manière de contribuer à la reconstruction du Congo »



Retour PUBLIREPORTAGE : Stratégies

Luc MIKOMO Kabongatre « Exercer mon métier de journaliste avec passion est ma manière de contribuer à la reconstruction du Congo »

Luc MIKOMO Kabongatre « Exercer mon métier de journaliste avec passion est ma manière de contribuer à la reconstruction du Congo » 2009-06-08
Stratégies
Luc Mikomo Kabongatre, le nom de ce journaliste et ancien directeur d'information à la chaîne Raga tv vous est sûrement familier. Souvenez-vous, en juin 2005, son interpellation avait fait grand bruit et provoqué une indignation générale. Au même moment, la Haute Autorité des Médias (HAM), l'institution publique de régulation des médias congolais, avait décidé de suspendre les programmes de la chaîne privée Raga tv. Motifs invoqués : traitement manifestement partial de l'information relative aux manifestations du 30 juin 2005 à Kinshasa. Le ton était donné et aujourd'hui quatre ans plus tard Luc Mikomo se bat toujours pour une presse privée et indépendante. Même s'il ne travaille plus pour Raga tv, il demeure toutefois dans les annales de la chaîne comme grand journaliste spécialisé dans les reportages de proximité. Et aujourd'hui, c'est toute la profession qui le reconnaît pour sa précision, son exactitude, son impartialité vis-à-vis de ses invités et son objectivité dans le traitement de l'information.

Mais quelle est la clé de son succès ? Selon lui, un bon journaliste doit avoir la capacité de capter l'attention du public pour lui transmettre un message à priori intéressant. Pour ce faire, le journaliste se doit d'employer les mots les plus précis et les plus adaptés possible. Certes, après plus de 20 ans de carrière, Luc Mikomo, qui est présentement producteur des émissions socio-politiques sur Congo Web tv, sait de quoi il parle. Fervent adepte du principe journalistique suivant " Une phrase, une idée ", Luc Mikomo, de l'avis de tous, sait faire passer une information claire et précise avec peu de mots. Cela va de soi, le reporteur n'a pas acquis ses connaissances en un jour et pour bien comprendre son professionnalisme, il est important de revenir sur son parcours.


Parcours professionnel

Dès son plus jeune âge, Luc Mikomo ressent une soif insatiable de découverte et une grande curiosité pour les choses de la vie. En grandissant, ses choix se confirment et l'enfant qui est maintenant devenu adulte aime avant tout observer et analyser plutôt qu'agir. C'est donc tout naturellement qu'il se dirige vers le journalisme à la sortie de ses humanités. Titulaire d'un bachelier en philosophie, le jeune homme ponctue son cursus par l'obtention d'une licence en lettres. Durant sa formation universitaire, il multiplie les stages en milieu professionnel : presse écrite et audiovisuelle. Son diplôme en poche en 1986, il devient rédacteur en chef du journal " La Source ".

Par la suite, tout s'enchaîne Luc Mikomo entre chez Raga tv. Très vite, ses qualités humaines et sa rigueur sont remarquées par ses supérieurs. Encouragé par quelques professionnels qui voient en lui un futur " grand " journaliste, cet habitué du petit écran se laisse convaincre que cette voie pourrait devenir la sienne. Après sa promotion à la tête de la direction d'information de Raga tv, il décide de mettre en avant un genre journalistique trop peu exploité : les reportages de proximité. Par son dynamisme et son entrain contagieux, il réussit à convaincre son équipe de se joindre à lui.

Quatre ans plus tard, le directeur d'information éprouve le besoin de relever un autre défi. C'est ainsi qu'il met en place l'émission " Regards croisés ", un programme entièrement dédié aux analyses socio-politiques approfondies. Cette émission le consacre en tant que " pilier des ondes ".
Dix ans après cette union avec Raga tv, le journaliste décide de quitter la chaîne au nom de la liberté de sa profession. En effet, les conditions de travail se dégradant de plus en pus, Luc Mikomo considère qu'il ne peut plus travailler avec professionnalisme et par conséquent, accepte le divorce et quitte définitivement Raga tv " Il ne faut jamais s'étonner de ce qui nous arrive, car tout doit passer un jour. Hier ce n'était pas nous, demain, ce ne sera plus nous même si aujourd'hui c'est nous " murmure le journaliste.

Une période sombre ? Pas vraiment. Loin d'arrêter sa carrière pour autant, l'ancien directeur continue dans le journalisme mais cette fois-ci, il s'oriente vers la production d'émission socio-politiques. A cette fin, en février 2007, il crée " Nouveau Regard ", une unité de production audiovisuelle. Parallèlement, Luc Mikomo produit et présente " Respectives ", une parfaite réplique de " Regards croisés " et " Approche ", une émission culturelle qu'il diffuse à la télévision Congo Web. " J'aime mon métier et je l'exerce avec enthousiasme. C'est ma façon de contribuer à la reconstruction du pays. Je le fais par amour pour le Congo " affirme t'il dans un sourire.


Journaliste polyvalent

Le professionnalisme avec lequel le journaliste fait son travail, lui a valu plus d'une récompense sur le plan national et international. En 2004, il reçoit le prix du Festival International des Médias Africains pour son émission " Regards Croisés ". Toujours en 2004, cette même émission est nominée par " Mwana Mboka " parmi les meilleures programmations politiques. Pour rappel le prix Mwana Mboka récompense chaque année des congolais de Kinshasa ou de Brazzaville qui ont excellé dans leur domaine respectif : journaliste, musicien, politicien, homme d'affaire bref toute personne morale ou physique qui s'est distinguée par ses actions sur le terrain. En 2005, alors qu'il est encore directeur d'information à Raga tv, le jt " ACTU " remporte le prix " Mwana Mboka ", du meilleur journal télévisé.

Toutefois, le journaliste ne se cantonne pas uniquement à son domaine de prédilection. Il s'illustre également comme musicien en étant membre actif de différentes chorales catholiques. Auteur et compositeur, Luc Mikomo a déjà sorti deux opus sur le marché. Comme écrivain, il a publié un recueil de poème intitulé " In-sens " et un roman : " Le siècle de la mort " qui va paraître bientôt. Beaucoup d'autres projets artistiques sont en cours de réalisation.

Ce " petit " homme par la taille et " grand " par le caractère, avait dès le début dit-on, une très haute idée de son métier. C'est pour cela qu'il met un point d'honneur à exercer sa profession avec une rigueur extrême car dit-il, " Un journaliste qui n'est pas capable de transmettre un message solide, nouveau, avéré et vérifié n'est qu'un moulin en déphasage avec son temps " . Enfin, Luc Mikomo croit que la vie vaut la peine d'être vécu pleinement. Voilà pourquoi, il déclare souvent : " A quoi sert-il d'exister si on ne peut pas poser des actes forts qui nous rendent immortels et signent notre infinitude ? ". En voilà un au moins qui ne s'est pas trompé de vocation !

Contact téléphonique :00243(0) 99 9937371


right
ARTICLE SUIVANT : Kodjo Ndukuma, «devenir une référence dans un domaine précis»
left
ARTICLE Précédent : Belgique, élections communales 2012: Lydia Mutyebele ngoi « ensemble, osons le changement »