mediacongo.net - Publireportage - Claude Ibalanky : « Le Congo décolle, les affaires aussi »



Retour PUBLIREPORTAGE : Stratégies

Claude Ibalanky : « Le Congo décolle, les affaires aussi »

Claude Ibalanky : « Le Congo décolle, les affaires aussi » 2010-02-22
Stratégies
" L'enfant du pays ", dixit l'artiste musicien Singuila, Claude Ibalanky est de retour en République Démocratique du Congo, après une vingtaine d'année passées en Afrique du Sud ou il a fait ses études et une brillante carrière professionnelle. Le jeune entrepreneur revient au pays avec des projets d'investissement à long terme, dont certains sont visibles. Il raconte, partage, analyse, et jette un regard positif sur l'avenir de son pays. mediacongo.net l'a rencontré pour vous.
39 ans, fils d'un médecin, Claude Ibalanky a décroché son diplôme d'Etat en Chimie-Biologie au collège Saint Théophile à Kinshasa (1990). Comme Papa, Claude veut devenir médecin, il réussit son inscription à l'Université de Kinshasa (Unikin), son rêve de devenir Médecin ne durera quelques temps à cause des événements malheureux survenus au pays en 1991 (pillages de magasins, crise économique et sociale).
La crise politique et économique de l'époque ne donne pas du tout la chance aux jeunes de poursuivre les études. Claude décide de sortir du pays pour poursuivre ses études, et c'est au pays de Nelson Mandela que le jeune kinois va s'installer. Tout n'est pas facile, l'apartheid est au centre des débats, les noirs natifs et étrangers d'Afrique du Sud n'ont pas un accès facile à l'Université surtout à la filière Médecine, pour ne pas perdre du temps, il réussit à s'orienter vers l'Ingéniorat industriel, une belle aventure parce qu'il voit les opportunités s'ouvrirent pour lui, le bon Dieu aidant, le jeune Ibalanky va décrocher une deuxième Licence en Business Management ( gestion des affaires) avec spécialité en Marketing.

L'une de plus brillantes carrières professionnelles pour un congolais vivant à l'étranger

La réussite professionnelle de Claude Ibalanky est le résultat de sérieux, de persévérance et de sacrifice.
Alors qu'il venait de décrocher son diplôme d'Ingénieur industriel, il est engagé comme Stagiaire chez Champion Photo Chemistry (une importante firme chimique). Ses aptitudes sont vite remarquées par les responsables de l'entreprise qui l'orientent vers la vente et marketing (il retournera à l'université pour son diplôme de Business Management, ndlr). Le goût de l'aventure et le besoin de s'affirmer devient pressant pour Claude. Il rejoint Spescom Telecommunications (fournisseur des solutions data, voix et télécoms) comme Responsable Export, Directeur Commercial chez 3M Telecommunications, Responsable du département logiciel chez IBM, Directeur régional Afrique francophone et océan indien à Sun Microsystème.
En 2004, HP (Hewlett Packard), la plus grande industrie informatique au monde (100 milliards USD de chiffre d'affaire), fait appel à ses compétences. il passe Directeur du département logiciel, puis Directeur général Adjoint chargé du Marketing et Corporate affairs (relation avec les gouvernements africains, banque mondiale et autres importantes institutions) pour l'Afrique du Sud et le reste de l'Afrique. " Le Congolais a des potentialités, il performe quand l'environnement est bon " explique Claude Ibalanky.
Le courage et le dynamisme de Claude Ibalanky chez HP retiendront l'attention des membres de HRDI (human resources development institute) qui lui décerne en juin 2007 à Chicago (USA) le prix " International Applause Award " pour ses efforts dans l'amélioration des conditions de vie grâce aux nouvelles technologies et ses actions significatives dans la lutte contre le VIH/Sida en Afrique.
La même année, Claude quittera HP, pour prendre une autre direction, travailler à son propre compte et investir au Congo (RDC).

Dans la peau d'un entrepreneur

Après une carrière professionnelle remarquable, Claude se lance dans les affaires, avec sa femme Nika, il monte Mega circle, une entreprise spécialisée dans les facilitations d'affaires, business tourism (voyages d'affaires) en Afrique du Sud, au Ghana et dans quelques pays francophones. Il réussit un bon coup en achetant la licence (master franchise) pour le Congo à Nando's, la grande chaîne de restauration sud-africaine. " Après les élections générales en 2006, j'ai trouvé qu'il était possible d'investir dans mon pays " déclare l'homme d'affaires.
Grâce à son sérieux et à son dynamisme, le syndicat des travailleurs sud-africain rachète 50% de son entreprise, la holding Bantu Investment est créée.
Nando's devient une réalité, un investissement à long terme de 10 millions de dollars américains avec la construction de 15 restaurants modernes à Kinshasa, 5 à Lubumbashi et 3 au Bas-Congo, ce projet créera 1100 emplois d'ici 2014. En 2009, le premier restaurant Nando's a été ouvert à Kinshasa au cœur d'un quartier commercial très réputé. Son groupe d'investissement n'est pas que dans la restauration, il a obtenu du gouvernement congolais l'autorisation d'explorer du Gaz dans le lac Kivu pour produire entre 20 et 100 méga watts pouvant alimenter l'Est du pays.

Un entrepreneur simple, ouvert, communicateur, Claude se dit inspiré de son mentor préféré, l'homme d'affaire Sud Africain Patrice Motsepe (milliardaire et Patron d'African Rainbow Minerals) qui l'a encouragé à lancer Nando's au Congo.
Claude n'a pas de recettes magiques pour réussir pour réussir dans les affaires il conseille de " nourrir son choix et sa décision ", il invite les congolais de faire des investissements à long terme, plutôt de se contenter de petits commerces.
Le jeune entrepreneur travaille dur pour assoir ses affaires, il est entre deux avions (Kinshasa-Afrique du Sud), pas facile quand il doit gérer ses affaires et sa famille (sa femme, ses deux filles et son petit garçon). " C'est la vie que j'ai choisie et ma famille le comprend "

Claude Ibalanky est confiant, et ses investissements sont un geste fort, il croît en un Congo prospère.

Pour écrire à Claude : cibalanky@yahoo.com



Discours de Claude à l'ouverture officielle du restaurant Nando's à Kinshasa


Claude Ibalanky reçoit son prix International Applause Award à Chigago en 2007


Son passage à HP a été rémarquable par sa compétence,
ses actions et ses initiatives


right
ARTICLE SUIVANT : Sur les pas du Docteur Orphée Makiese à l’hôpital Lariboisière de Paris
left
ARTICLE Précédent : Kodjo Ndukuma, «devenir une référence dans un domaine précis»