mediacongo.net - Publireportage - 1er congrès international de l’APRONES sur les Neurosciences au Congo



Retour PUBLIREPORTAGE : Initiatives

1er congrès international de l’APRONES sur les Neurosciences au Congo

1er congrès international de l’APRONES sur les Neurosciences au Congo 2008-06-18
Initiatives

L'Association pour la Promotion des Neurosciences (APRONES) a organisé, en collaboration avec le Centre Neuro-Psycho-patotologique de l'Université de Kinshasa, le premier congrès international sur les neurosciences sur le thème " CNPP : de la Neuropsychiatrie au Neurosciences, 35 ans des services à la nation ". Le congrès s'est tenu du 26 au 27 mai 2008 au Grand Hôtel de Kinshasa.

Un événement qui a connu la participation des professeurs et médecins venus d'Europe, des USA, et bien entendu des médecins du Congo et étudiants en médecine.

Ces assises ont eu deux temps forts. La journée du 26 mai, a permis aux congressistes de faire une rétrospective. Ils sont jeté un regard sur le passé, les thèmes choisis ont permis d'avoir un aperçu général sur les maladies liées au nerfs : l'épilepsie, les affections vasculaires et neurodegeneratives, les affections infectieuses et parasitaires, les affections psychiatriques. Un état lieux jugés nécessaire afin que les participants réalisent la présence de ces maladies et leurs réalités dans le pays. Les exposés ont été clairs, les participants, surtout les étudiants, ont manifesté leur curiosité au regard de tous les exposés.

Le 27 mai, deuxième journée des assises de l'APRONES, a été d'une importance capitale pour les congressistes, qui ont scruté l'avenir en ce qui concerne les neurosciences au Congo. Conférences et symposium ont caractérisé cette journée, les neurosciences ont été au centre de tous les exposés, un symposium sur la neurogénétique, imagerie médicale et système nerveux, les approches sur le traitement des affections neurologique et la neurobiologie.

Un symposium sur les neurobiologies des maladies tropicales tenu le même jour, sponsorisé par l'International Society for Neuro Chemistry/Commitee on Aid and Education in Neuro Chemistry, et annoncé par le Docteur Mwanza, Chercheur venu des Etats-Unis d'Amérique.

Le professeur Mampuza, Doyen de la Faculté de Médecine de l'Université de Kinshasa, a fait un exposé sur les bases neurochimiques de l'alcoolisme, le Professeur Mampuza a décrit l'usage de l'alcoolisme : normal, à risque, dépendance. L'orateur dans son exposé a ressorti les facteurs de risque de l'alcoolisme, entre autres la désocialisation et la délinquance. Il a exhorté les étudiants à prendre l'alcool avec modération sinon, un niveau de dépendance est vite atteint.

Le Professeur Tshala de l'Oregon Health and Sciences Univeristy (OHSU, USA) a quant à lui exposé sur la Neurobiologie des maladies du neurone moteur induites par les toxiques. Il a relevé les maladies qui affectent les neurones moteurs supérieures, à savoir : Konzo, le Lathyrisme et le ALS, par une illustration le Professeur Tshala a situé la cartographie de ces maladies.
Le Konzo, dans l'Afrique Sub-saharienne, l'Inde et la Chine, le Lathyrisme dans la corne de l'Afrique et le ALM dans l'île Guam.

Le Professeur Ndelo de l'Université de Kinshasa, a pour sa part évoqué, la neuropharmacologie de l'intoxication au plomb ; son exposé était sur l'intoxication par le plomb, qui est métal lourd dispersé en petite quantité dans la nature. Il est toxique lorsqu'il est ingéré et inhalé. Le Professeur n'a pas manqué de relever quelques symptômes d'intoxication par le plomb, à savoir, la baisse du quotient intellectuel, la difficulté de lecture, le professeur pour clore son exposé a donné quelques pistes de solutions : le gouvernement et ses partenaires doivent organiser des séances d'informations sur le plomb et la mise en place de centre de dépistage s'avère important.

Le Docteur Mwanza, dans son intervention sur les Neurotransmetteurs et traitement de l'information visuelle. Il a d'abord a donné un éclairage aux participants sur le rôle la vision, reconnaître, identifier l'objet, les formes, la couleur, d'apprécier la distance des objets. Il a expliqué les phénomènes qui jouent plusieurs rôles dans la vision : le cortex cérébral, le système visuel, les voies visuelles, l'accommodation, la binocularité, le visual closure. Quant aux mesures des traitements de l'information visuelle, quelques points ont été relevés notamment, le temps de réaction, la Phonetic After Discharge, le potentiel évoqué par flash. Le Docteur a présenté quelques maladies liées à la vision, à savoir, le Parkinson et l'Alzheimer.

Le docteur Kazumba a axé son intervention sur les bases pharmacologiques de traitement de la trypanosomiase humaine africaine. Dans son intervention, il a présenté deux stades de la maladie du sommeil.
La phase sanguine et la phase nerveuse, ensuite il a présenté les différents médicaments utilisés pour le traitement de la maladie du sommeil depuis 1922 jusqu'à nos jours, dont la suramine, la pentamidine et le melarsoprol. Pour lui la grande protection contre la trypanosomiase est d'éviter d'être piqué par la mouche tsé-tsé.


Les deux journées ( le 26 et 27 mai) ont donné un éclairage aux participants sur l'importance des neurosciences, son implication dans la recherche, et ses traitements. La communauté scientifique présente dans cette conférence a été satisfaite de tous les travaux qui s'y sont déroulé dans les bonnes conditions. Les actes de cette conférence seront publiés dans les jours avenir.

Le congrès en images


Le docteur jean claude Mwanza pendant la modération du symposium sur
la neuriobiologie des maladies tropicales


Le docteur Désiré Tshala lors de son exposé


Le Dr. Maloteaux pendant l'exposé


Les congressistes, composés des corps scientifiques, les étudiants et d'autres invités


Délégation des intervenants de USA, de Belgique et du Brésil.
On peut reconnaître le Docteur Sharon Juliano et le Professeur Malo


Questions-réponses : intervention d'un étudiant


La communauté estudiantine était fortement représentée


Le docteur Kashama, membre du comité d'organisation lors de jeu question-réponse


Le Professeur Tharcisse, Président du comité d'organisation du congrès
lors de la cloture de travaux


right
ARTICLE SUIVANT : Mkz Events : à la rencontre de Mireille Zitu…
left
ARTICLE Précédent : AFEDE et la lutte contre les violences sexuelles, un fléau qui gangrène l’Est du Congo