mediacongo.net - Publireportage - La sauvegarde et la valorisation du patrimoine culturel des pays francophones post conflit de l’Afrique centrale



Retour PUBLIREPORTAGE : Initiatives

La sauvegarde et la valorisation du patrimoine culturel des pays francophones post conflit de l’Afrique centrale

La sauvegarde et la valorisation du patrimoine culturel des pays francophones post conflit de l’Afrique centrale 2008-10-27
Initiatives

Sous le haut patronage de son excellence Mr Joseph Kabila, président de RD Congo, le Ministère de la Culture et des Arts a organisé un forum sur " La sauvegarde et la valorisation du patrimoine culturel des pays francophones post-conflit de l'Afrique Centrale " en collaboration avec la société belge Memnon Archiving Services et les institutions de gestions du patrimoine de la RD Congo. Ce forum qui est un espace d'interactivité entre la République du Congo, la République Centrafricaine et la République Démocratique du Congo a eu lieu à Kinshasa du lundi 6 au mercredi 8 octobre 2008 à l'hôtel Venus.

Le forum sur la sauvegarde et la valorisation du patrimoine culturel des pays francophone post-conflit de l'Afrique Centrale a tenu à montrer que tout progrès du développement, pour réussir, doit prendre en compte la dimension culturelle. Car selon Mme Stella Mandaila, chargée d'affaire de Memnon Archiving Services et membre du comité d'organisation du forum, " il n'y a pas de développement qui ne soit ancré sur la culture et l'histoire d'un pays et que le patrimoine culturel est un référent non négligeable ".
Dans l'esprit du comité d'organisation, l'importance des archives et son rôle dans la bonne gouvernance et le développement d'une nation n'étaient pas assez perçus. Voilà pourquoi à la demande du partenariat lui proposé par la Société Memnon Archiving Services, le Num2reau un de la RD Congo a suggéré qu'il soit organisé un forum en cette matière.

Confiant ainsi la responsabilité au Ministère de la Culture et des arts qui a la responsabilité de la gestion du patrimoine culturel, celui-ci s'est impliqué activement et son contact avec la Délégation Générale à la Francophonie a fait évoluer l'idée considérant que les problèmes en matière de patrimoine culturel en RDC sont aussi ceux de tous les pays de la sous région, confrontés depuis trois décennies aux problèmes de préservation et de sauvegarde de leur patrimoine culturel suite à des conflits armés qui ont causé beaucoup de dégâts. C'est dans cette perspective que la réflexion a été étendue à cette aire géographique.

Groupes cibles et participants

Le trois pays participants à ces forum ont été représenté par son excellence Mr Kolongba Désiré, ministre de la culture et des arts de le République Centrafricaine, Mme Opa Mireille, directrice de la coopération au ministère de la culture et des arts, pour le compte de la République du Congo, Mr Esdras Kambale, ministre de la culture et des arts pour la RD Congo. Ce forum a connu également la participation de l'Organisation internationale de la Francophonie représentée par Mr Mwewa Didier, d'un partenaire technique à savoir Memnon Archiving Services, de Bruxelles représenté par Mr Mertens Michel.

Plusieurs institutions nationales ont été également présentes à l'instar du bureau de président de la République, ses services en charge des archives , les Administratifs de Secrétariat Général à la culture et aux arts, les délégués des institutions publiques et des services de gestion et de protection du patrimoine culturel des ce trois pays post-conflit, les médias et les services techniques détenteurs des archives, les institutions d'enseignement supérieurs et universitaires, les chercheur et les patri moniteurs.

Buts des conférences

A travers des échanges d'expériences, ce forum a visé de manière générale l'information et la formation des participants à la valorisation du patrimoine culturel, aussi identifier pour chaque pays les approches, les politiques et les perspectives susceptibles de promouvoir la sauvegarde du patrimoine et contribuer à son amélioration. Les différentes conférences ont eu à faire un état des lieux du patrimoine culturel dans les pays ciblés de la sous région avant, pendant et après les conflits armés, à montrer que le patrimoine culturel est la mémoire collective d'un pays, d'où son importance dans le développement d'une nation, à relever les enjeux et les défis de la sauvegarde, de la préservation et de la valorisation du patrimoine culturel. La sauvegarde du patrimoine culturel est une autre forme de reconnaissance de l'identité culturelle d'un peuple, c'est aussi une façon de respecter son histoire et de promouvoir la diversité culturelle, dit le Délégué Général de la Francophonie Mr Mwawa. En revanche poursuit-il, lorsque les biens du patrimoine culturel matériel ou immatériel sont livrés à la dégradation, à la destruction ou à la disparition, cela reviendrait à couper tout un peuple de ses racines, voire de sa culture.

Les conclusions

Le forum sur la sauvegarde et la valorisation du patrimoine culture des pays francophones post-conflit de l'Afrique Centrale a abouti à une conclusion selon la quelle, il doit être créé des synergies et des nouvelles capacités pour soutenir la promotion et la sauvegarde du patrimoine culturel à travers d'une part, la sensibilisation des acteurs publics et privés sur les techniques de sauvegarde et de valorisation de ce patrimoine et de l'autre part la formulation des recommandations et élaboration des stratégies pour garantir la préservation durable du patrimoine, mais aussi créer un cadre d'échange et de concertation régulière entre les trois pays.



Les représentants de trois pays participants.


Les représentants de la société Memnon Archiving Services


Le staff dirigeant


Une assistance trè attentive


Madame la conseillère principal au collège socio-culturel du chef de l'Etat.


(de gauche à droite) Mr Kolongba Désiré ministre de la culture et des arts Centrafricain,
Mme Opa directrice à la coopération


Le Directeur de cabinet adjoint du Chef de l'Etat était aussi présent.

 

 


right
ARTICLE SUIVANT : APROMEN Info : premier magazine congolais sur la Métrologie et la Normalisation
left
ARTICLE Précédent : Lancement de la 2ème édition du tournoi de football « JUSTICE LOISIRS »