mediacongo.net - Publireportage - Projet Makala, le troisième comité de pilotage tenu à Kinshasa.

Retour PUBLIREPORTAGE : Initiatives

Projet Makala, le troisième comité de pilotage tenu à Kinshasa.

Projet Makala, le troisième comité de pilotage tenu à Kinshasa. 2011-10-17
Initiatives

Le troisième comité de pilotage du projet Makala a eu lieu le 12 octobre 2011 à Kinshasa, la rencontre avait comme objectif d’évaluer la bonne marche du projet. Tous les partenaires impliqués dans le programme  étaient présents à la  réunion. Le projet Makala est constitué de 7 modules, dont 5 modules opérationnels à savoir :

  • Organiser l’environnement institutionnel, socioéconomique (module 2)
  • Gérer la ressource en bois énergie-forêt naturelle (module 3)
  • Augmenter la ressource en bois-forêts plantées (module 4)
  • Améliorer la transformation et l’efficacité énergétique (module 5)
  • Renforcer les capacités, former et transférer les acquis (module 6)

Quelques chiffres sont à retenir dans la filière bois-énergie à Kinshasa faisant partie de l’exposé du module 2 : la consommation totale de charbon de bois a représenté près de 500.000 tonnes pour l’année 2010, le chiffre d’affaires de la filière bois s’élève à plus de 150.000.000 de dollars USD générés par les acteurs de la filière à Kinshasa à savoir les vendeurs, les consommateurs et les transporteurs.  Pour l’intervenant du module 6, des formations et des conférences ont été organisées sur le thème « bois-énergie » à l’Université de Kisangani en collaboration avec l’ERAIFT (école régionale post-universitaire d’aménagement et de gestion intégrés des forêts et territoires tropicaux). Un soutien aux étudiants stagiaires a été apporté, ainsi que l’élaboration d’un programme de « master ».
Après rapports et présentation des modules, une synthèse et des recommandations ont été formulées à la clôture du 3ième comité de pilotage pour les deux prochaines années d’intervention du projet Makala.

A propos du projet Makala
L’enjeu du projet Makala est de répondre à l’augmentation continue des besoins et aux risques de gestion non durable des ressources forestières en améliorant la durabilité de l’approvisionnement en ressource bois énergie en RDC, et au-delà, en Afrique tropicale humide.
L’objectif principal du projet Makala est de sécuriser la ressource en bois pour l’approvisionnement en énergie de deux villes de RDC et une ville du Congo-Brazzaville, par une amélioration de la gestion des forêts (naturelles et plantées) et de l’efficacité de la transformation énergétique, en vue d’augmenter durablement le niveau de vie des populations locales.
Les objectifs spécifiques du projet Makala sont les suivants :

  • Apporter une vision prospective et contribuer à une meilleure compréhension et faisabilité des nouveaux mécanismes de financement, dans un cadre institutionnel stabilisé et clarifié ;
  • Gérer durablement et améliorer la valeur de la ressource bois énergie (forêts naturelles et plantées) ;
  • Améliorer la transformation du bois en charbon et augmenter le rendement énergétique ;
  • Impliquer et organiser les communautés rurales par une meilleure appropriation (savoirs, bénéfices)

Le projet Makala a une durée de 48 mois pour un coût total de 3 millions d’euros financé par l’Union Européenne.

Les organisations partenaires du projet sont : MECNT (le Ministère de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme) à travers le Service national de reboisement (SNR-K) et la Direction du développement durable (DDD), Cifor, Cirad, ERAIFT, FHS (Fondation Hans Seidel),Fusagx, Mrac (Musée royal d’Afrique centrale de Tervuren),CRDPI (Centre de recherche sur la production des plantations industrielles , République du Congo), et le Service national de reboisement de la République du Congo.
Pour plus d’informations sur le projet Makala : http://makala.cirad.fr/

En images

 


vue de l'ensemble des partenaires du projet Makala lors du Comité de pilotage


Présentation du model 2 par l'Ir. Emmanuel Mvula sur la filière bois-énergie à Kinshasa


M. Emilien Dubiez a présenté le module 3 sur
 "gérer les forêts naturelles périurbaines et dégradées"


Le projet Makala valorise les innovations scientifiques et techniques afin de
 répondre aux attentes des acteurs, du niveau institutionnel au niveau du
 développement local" a dit M. Jean Noel Marien, Chef de projet.


Le directeur du cabinet du ministre du l'environnement a déclaré que le gouvernement à travers
 le ministère de l'environnement est un partenaire et soutient totalement le projet Makala


Le projet Makala participe au développement des communautés locales
 par une gestion efficace de la ressource bois énergie


La consommation totale de charbon de bois à Kinshasa a représenté
 près de 500.000 tonnes pour l'année 2010

 

 


right
ARTICLE SUIVANT : Tigo RDC a organisé un marathon de santé à Kinshasa.
left
ARTICLE Précédent : L'Agence Target Propose Les résultats d'une étude d'image à Kinshasa