mediacongo.net - Publireportage - Arnold Ilonga : « Faire de la jeunesse congolaise, acteur et auteur de son propre développement à travers les actions de charité »



Retour PUBLIREPORTAGE : Initiatives

Arnold Ilonga : « Faire de la jeunesse congolaise, acteur et auteur de son propre développement à travers les actions de charité »

Arnold Ilonga : « Faire de la jeunesse congolaise, acteur et auteur de son propre développement à travers les actions de charité » 2013-02-28
Initiatives

Arnold Ilonga est un jeune congolais qui a longtemps évolué en Afrique du Sud où il crée en 2009 « First smile », une ONG ayant pour but  de venir en aide aux orphelins et démunis. Et depuis quatre mois, à Kinshasa, où ses racines se sont étendues et s’enfoncent, elle en fait une action continue. Ce qui à première vue, ne la distingue pas des autres ONG œuvrant dans le même secteur. Seulement, au-delà de cet aspect de charité, sa particularité réside dans le fait qu’elle s’investit en travaillant avec la communauté, pour la communauté en vue de la « développer » en passant par la jeunesse qui en est la clé. Spécialisé en développement social et ingénieur en Microsoft de BOSTON COLLEGE (Pretoria en  Afrique du sud), c’est grâce à ces compétences-ci qu’Arnold Ilonga compte y parvenir. Déjà, pour marquer sa présence, elle a en décembre 2012, offert le repas de Noël à 250 enfants-orphelins et démunis. Et pour ce qui est à venir, disons, au cours de cette même année 2013, First Smile travaille sur un programme qui fait de la lutte contre la malnutrition infantile un pilier dans la réhabilitation des services nutritionnels des centres de santé les plus reculés de la République démocratique du Congo.

Mais, d’où viennent-ils ?

L’histoire commence en 2009 dans une contrée assez lointaine pendant que le vent de la xénophobie soufflait fort en Afrique du Sud. Arnold Ilonga, en ce temps opérateur culturel à l’alliance française de Pretoria, monte un projet social, « un réseau de charité » réunissant les francophones de toute nationalité sous un projet en faveur des orphelins sud-africains afin de prouver que la communauté francophone était sociable. En 2010, ce réseau de charité change de forme et se structure en asbl regroupant les francophones, lusophones et sud-africains eux- même, ayant comme objectif d’assister les enfants orphelins sud-africains démunis.

Aujourd’hui…

Comme au pays de Mandela où il a réussi à drainer beaucoup de jeunes dans ce navire de charité pour ainsi engendrer un grand réseau social sans distinction de race ni de culture moins encore de religion, First Smile, poursuivant ses ambitions dans cette même unité d’esprit, compte embarquer un maximum de jeunes congolais.

C’est ainsi qu’il décide de revenir au pays pour non seulement secourir les enfants-orphelins démunis et victimes de conflits armés, mais attirer l’attention de la jeunesse vers des actions de charité afin de favoriser une citoyenneté active par laquelle les individus deviennent acteurs et auteurs dans le développement de la cité car, dit-il : « Tout le monde peut faire quelque chose. » Pour Arnold Ilonga, c’est une manière si pas de réveiller ou susciter, c’est en tout cas « créer » la passion pour que cette jeunesse prenne conscience de l’environnement dans lequel elle se trouve, se rende compte des actions à y mener en vue de conduire la communauté ou le pays par extension au développement. Toutefois, il reconnait que « faire participez la jeunesse dans nos activités de charité reste un défi. Et grâce aux techniques de  marketing social que je conduis, cela devient possible ». Peu importe le temps que ce pas pourrait prendre et malgré les vicissitudes du parcours des jeunes qui souvent en éloignent nombreux d’un avenir radieux, Arnold Ilonga croit dur comme fer qu’il peut y arriver. Pour la simple et bonne raison qu’il croit en la jeunesse congolaise.

Les campagnes et actions sont une étape clé de sa démarche qui vise à conscientiser la jeunesse congolaise des vraies valeurs sociales et la pousser à être plus active aux différentes activités sociales et caritatives au bénéfice de  l’enfant.

Contacts :
+243 811999924
arnoldilonga@firstsmile.co.za/
www.firstsmile.co.za

 


right
ARTICLE SUIVANT : 8 mars : l’honorable Francis Kalombo célèbre la journée internationale de la femme à travers la chanson
left
ARTICLE Précédent : CAC International : coaching des entreprises congolaises au droit Ohada