mediacongo.net - Publireportage - Le développement du secteur agricole en RDC au cœur des actions de la Coopagrico



Retour PUBLIREPORTAGE : Initiatives

Le développement du secteur agricole en RDC au cœur des actions de la Coopagrico

Le développement du secteur agricole en RDC au cœur des actions de la Coopagrico 2014-05-06
Initiatives

La Coopérative agricole du Congo (Coopagrico) est une association paysanne qui poursuit comme objectif le développement de la population par  le truchement de l’agriculture. Basée dans l’Est de la République démocratique du Congo, les terres fertiles de ses contrées sont l’élément déclencheur de la création de la coopérative.

Parti du constat du niveau de vie assez critique de la population autochtone alors que vivant sur des terres arables, née la Coopagrico dont la mission principale est d’améliorer les conditions de vie d’abord des paysans avant de l’étendre surtout le pays.

Fédérée par secteur dans les aires de l’Est, (Butembo, Lubero, Beni rurale, Beni ville et Province Orientale), l’association compte à ce jour plus de 28 000 membres assidus dont le bénéfice du travail leur rapporte non seulement des gains après vente des produits de la récolte, mais également, des produits manufacturés qui ne sont pas d’accès facile et souvent onéreux pour la population rurale. « Un mode de vie assez allégé pour nombreux de membres qui ont estimé en ces temps où la guerre sévissait au Nord-Kivu qu’en lieu et place de s’enrôler dans les groupes rebelles, un travail décent était plus honorable », a signifié l’un des fondateurs. Et d’ajouter « le succès du travail abattu sur terrain a permis la réinsertion dans la vie civile de plusieurs jeunes et empêché d’autres de prêter leur vigueur aux groupes armées ».

Des bénéfices engrangés durant cinq ans d’existence grâce à la desserte des récoltes dans la région des Grands Lacs notamment, dans l’Est de la RDC, à Kampala, Kigali ou encore à Nairobi, l’association pour le bien-être des paysans a pu se procurer une boulangerie « Pain soleil » basée à Butembo. De 2009 à 2012, elle a acquis deux usines de traitement dont de semoule de maïs et de riz, basées respectivement à Beni et Kisangani. Et dans le cadre de la vulgarisation de ses actions en vue d’attirer plus de membres, elle crée en 2012 la radio « Sauti ya Mkulima, [la voix du paysan, ndlr] ». Élargissant son partenariat avec des belges du Conseil économique, la Coopagrico se fiant à leurs conseils, a réalisé des revenus qui lui a permis d’acheter deux camions de 25 tonnes chacun. Malheureusement, les actions des rebelles sur terrain n’ont pas concouru en leur faveur. L’un des deux camions en partance de Butembo vers Goma transportant des marchandises a été fauché par les rebelles, le premier tour effectué, causant mort d’hommes et perte de tous les produits. « Tant bien que mal, la Coopagrico y a survécu et compte bien mener à terme ses projets si des personnes de bonne  volonté lui prête main forte », a-t-il soutenu.

Visant l’extension de ses activités à travers la république, la Coopagrico est ouverte aux collaborateurs pour la distribution dans le temps des produits vivriers sur l’étendue du territoire national. « Des semences améliorées obtenues de la FAO et un tracteur nous doté par le Ministère de l’agriculture, si nous avons des partenaires capables de réaliser des lobbies efficaces, il nous sera possible  de couvrir notre pays en produits bio de première qualité, à un prix abordable », a indiqué l’un des fondateurs de la Coopérative agricole du Congo (Cooparico).

Contacts :
Tél. : +243 (0) 81 699 38 17/ 89 73 94 943
E-mail : walemba2@yahoo.fr


Distribution de produits aux membres après la récolte


Concession  de la Coopagrico au Nord-Kivu


right
ARTICLE SUIVANT : Cinquième Symposium International de la Drépanocytose : le REDAC prêt à lutter contre cette maladie en Afrique central
left
ARTICLE Précédent : Le bac Kisangani 3 de nouveau opérationnel sur le fleuve Congo au point de passage bac Kisangani