mediacongo.net - Publireportage - Covid-19 : le ministère de la Santé renforce les contrôles aux frontières après la détection de 20 Indiens atteints à Kinshasa



Retour PUBLIREPORTAGE : Santé

Covid-19 : le ministère de la Santé renforce les contrôles aux frontières après la détection de 20 Indiens atteints à Kinshasa

Covid-19 : le ministère de la Santé renforce les contrôles aux frontières après la détection de 20 Indiens atteints à Kinshasa 2021-05-07
Société

Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani a annoncé, ce vendredi 7 mai 2021 devant la presse, le renforcement des mesures de contrôle aux frontières pour empêcher l’entrée des nouveaux cas de Covid-19 sur le sol de la République Démocratique du Congo.

Le ministre Mbungani a planché sur cette question après la détection par l’équipe de riposte de 25 cas positifs dont 20 Indiens dans un immeuble situé dans la commune de la Gombe.

"Nos équipes ont été alertées d’une suspicion des cas Covid-19 dans un immeuble situé dans la commune de la Gombe. Dépêchée sur le lieu, une équipe de la riposte contre la Covid-19 a effectué des investigations et prélèvements auprès de 146 personnes. Les résultats des analyses effectuées à l’INRB ont confirmé 25 personnes positives à la Covid-19 parmi lesquelles 20 de nationalité indienne et 5 Congolais", a déclaré le ministre de la Santé.

A lui de préciser que la surveillance aux frontières concernera principalement les passagers venant des pays à haut risque.

"Le renforcement de la surveillance au niveau des frontières pour les passagers venant des pays à haut risque par vol direct ou en transit (…) La réalisation de deux tests obligatoires à l’arrivée et à l’intervalle d’une semaine à tout passager en provenance des pays à haut risque", a signifié le docteur Jean-Jacques Mbungani.

Par ailleurs, le ministre a précisé que l’immeuble où ces cas ont été détectés a été décontaminé et le processus de mise en quarantaine déclenché.

Corneille Lubaki
Actu 30 / MCP, via mediacongo.net
right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie