mediacongo.net - Publireportage - Lucain Kasongo : "La destitution de Zoé Kabila est une honte pour toute la RDC"



Retour PUBLIREPORTAGE : Politique

Lucain Kasongo : "La destitution de Zoé Kabila est une honte pour toute la RDC"

Lucain Kasongo : "La destitution de Zoé Kabila est une honte pour toute la RDC" 2021-05-09
Provinces

Le député national, Lucain Kasongo Mwadiamvita dénonce la destitution illégale du gouverneur de la province du Tanganyika par les députés provinciaux.

Pour l’élu du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), cette manière de procéder a jeté de l’opprobre sur la nation congolaise.

« La destitution d’un gouverneur est un droit légitime des élus provinciaux, mais la soit-disante déchéance du gouverneur Zoé Kabila est une honte pour toute la RDC. Nous descendons de plus en plus bas. Nos lois doivent être respectées si on veut pour nous faire respecter par les autres », a-t-il regretté.

Le président de la Commission politico-administrive et juridique (PAJ) de l’Assemblée nationale voit un avenir « sombre » pour la population du Tanganyika. Ainsi, il interpelle les élus provinciaux à privilégier l’intérêt général.

« Je me pose mille et une questions sur le comportement de nos frères et soeurs notables de la province du Tanganyika. L’intérêt général devrait être privilégié que l’égoīsme. L’avenir est sombre pour la population de la pauvre province », a fait savoir l’élu de Kamina dans la province du Haut-Lomami.

Les méthodes utilisées pour la déchéance de Zoé Kabila ont scandalisé plusieurs politiciens de la majorité comme de l’opposition. Retenu à Kinshasa, le jeune frère de l’ancien chef de l’État n’avait pas présenté ses moyens de défense. Certains députés provinciaux disent avoir été empêchés de prendre part à la plénière. Seuls 13 députés sur les 25 que compte l’Assemblée provinciale du Tanganyika y ont participé. Face à cette situation, Zoé Kabila dit s’en remettre à la sagesse du président de la République.

Dans l’entre-temps, le chef de l’État a instruit le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur de faire appel à la CENI pour organiser les élections des gouverneurs déchus.

Reagan Ndota
Ouragan FM / MCP, via mediacongo.net
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa