mediacongo.net - Actualités - "Affaire" amputation des émoluments des Députés nationaux : Jean-Pierre Lihau apporte des précisions ! 
Retour Société

"Affaire" amputation des émoluments des Députés nationaux : Jean-Pierre Lihau apporte des précisions !

"Affaire" amputation des émoluments des Députés nationaux : Jean-Pierre Lihau apporte des précisions ! 2017-01-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/01-janvier/9-15/lihau_jean_pierre_17_003.jpg Kinshasa-

Jean-Pierre Lihau

L’affaire a fait grand bruit à l’hémicycle du Palais du Peuple. Si bien que la presse s’en est servie, pour alimenter davantage la polémique.  De quoi s’agit-il ? A croire Jean-Pierre Lihau, ci-devant Directeur de Cabinet du Président du Bureau de l’Assemblée nationale, le Gouvernement de la République avait ordonné le paiement des émoluments des Honorables Députés et Sénateurs pour la session extraordinaire en cours.

Seulement, fortement préoccupé par la question des flux monétaires sur les marchés financiers internes, ce même Gouvernement a décidé d’effectuer un paiement échelonné en deux tranches pour la Chambre haute et en trois pour la Chambre basse. Pour des raisons de transparence, rapporte-t-on, une lettre du Ministre des Finances avait été lue devant la Représentation nationale.

Députés en colère ?

Devant cette odeur d’argent, certaines langues affirment que les Députés seraient très fâchés contre le Bureau de l’Assemblée nationale. Motif ? Ils accuseraient le Président et le Questeur de leur Chambre d’amputer leurs indemnités de la session extraordinaire en cours et d’appliquer un taux inférieur à celui de la Banque Centrale. Et qu’ils s’apprêteraient d’ester en justice contre le Président Minaku et le Questeur. Des insinuations que Lihau Jean-Pierre qualifie de non sens. Dans la mesure où, argumente-t-il, les Députés ne sont pas dépourvus d’armes réglementaires pour que, par exemple, par voie de motions, les membres du Bureau soient mis hors d’état de nuire avant même d’être poursuivis en justice.         

Du taux appliqué

S’agissant du taux du dollar appliqué pour le versement de ces émoluments de la présente session extraordinaire, Lihau Jean-Pierre précise que le taux budgétaire applicable à ce jour est de 93.000 CDF/le dollar américain. C’est vérifiable, dit-il, auprès des services compétents de l’Etat. S’il n’en était pas ainsi, le personnel administratif de la Chambre basse du parlement, plus sensible aux questions de rémunération et à qui l’on applique le même taux qu’aux Honorables Députés, auraient exprimé son mécontentement par des manifestations, comme c’est de tradition dans la Fonction publique congolaise, liberté d’expression oblige.

En ce qui concerne le taux de 1250 CDF/le dollar évoqué par certains pourfendeurs du Président de la Chambre basse et le Questeur, il a bel et bien été envisagé par l’Exécutif National, confirme-t-il. Toutefois, c’était dans l’hypothèse d’un paiement forfaitaire déjà expérimenté dans le passé, mais qui n’a pas été retenu,  cette fois-ci.

De ce qui précède, souligne le Dircab de l’Honorable Minaku, le Bureau de l’Assemblée nationale n’a jamais amputé quoi que ce soit des émoluments des Honorables Députés nationaux ni hier, ni aujourd’hui.

Quid  du huis clos ?

Connu dans les us et coutumes du Parlement depuis des lustres, toutes les questions liées aux droits et avantages dus aux parlementaires sont toujours traités à huis clos. Ici, il n’est nullement question de faire montre d’opacité ou de manque de transparence dans la gestion de la chose publique, rappelle M. Lihau. Car, pour des raisons évidentes de pudeur politique, les informations relatives aux questions financières de cette nature-là, sont placées sous le régime d’informations confidentielles, étrangères à la fonction législative.

Des membres du Gouvernement attendus au Palais du Peuple 

Etant donné qu’en matière d’argent, il arrive que l’information ne circule pas correctement, y compris parmi les Députés, il y a lieu de signaler  que des membres du Gouvernement Badibanga concernés par cette question sont attendus au Palais du Peuple avant la clôture de la présente session extraordinaire, pour des explications appropriées notamment, sur des questions d’ordre budgétaire.


La prospérité
2429 suivent la conversation
7 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 12.01.2017 13:43

RIDICULE!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
dev - 12.01.2017 12:57

si jsuis 1er ministre ou preso de la république cq jv faire pr le social de congolais c la redistibution équitable de salaire, comme cela est au congo Brazza , angola et autres pays, pr que cela s fass cpa qstion d'accuserle president de la republique c donc linitiative parlementaire e surtout la volonté e lamour du prochain congolais linga ndeko no congolais

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
dev - 12.01.2017 12:53

un député qui touche 6250$alors que le peuple (fonctionnaires,enseignant, médecins, militaires (60000-250000 cdf) même vous même ça saute aux yeux , si vous avz le soucis de ce peuple accepter quon vous paie même 2500$/ le mois et le reste peut servir quon redistribue aux fonctionnaires mal payés car à l'assemblée nationale il ya des députés qui ne font rien mais ils sont budgetivor

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kanambe_loup - 12.01.2017 11:27

C'est 930 CDF/le dollar américain et non 93.000 CDF/le dollar américain. Merci de corriger. Où se trouverait Hyppolite KANAMBE KAZEMBERE, fils de Christopher KANAMBE MTWALE et de Marcelline MUKAMBUKUJE? Que dire de sa "sœur" Jenny KANAMBE,

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
berger - 12.01.2017 10:33

parlement de malheureux, ils demandent l'argent pour le oui et le non. vous avez assez mangé le peuple n'a rien gagné

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis Franck Diongo/MLP - 12.01.2017 10:15

Chers collègues Députés,je suis votre collègue Député à la Prison Centrale de Makala,est ce que vous aviez pensé à moi un seul instant?Ce taux de 930FC/1$,c'est ce taux là que tous les personnels de la Fonction Publique sont payés,avez pensé à eux,pour que l'on leur applique aussi le taux de de 1250 FC/1$?

Non 0
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 12.01.2017 09:52

Depuis toujours, on sait que vous êtes là pour vos propres intérêts et non celui du peuple qui vous a élu. Pour preuve, voyez comment vous vous comportez face à l'argent du contribuable? Il a fallu de moins que vous vous en veniez à la main, mais ce pas gagné car de vous tous si élection y aurait en 2017, personne d'entre-vous ne reviendrait dans notre Assemblée car ce que vous avez amassé suffit déjà surtout, toi, ZACHARIE.

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Alexis Thambwe Mwamba prêt à répondre aux questions de l'Assemblée nationale

Société .., Bruxelles, Belgique

Visés par des motions de défiance, Shadary et Thambwe Mwamba absents de Kinshasa

Société .., Kinshasa

Sanctions de l’Union européenne : Kinshasa promet « une réponse raisonnée »

Politique .., Kinshasa

Evasions des prisonniers : motion de défiance contre Thambwe Mwamba

Société .., Kinshasa