mediacongo.net - Actualités - Projet "pôles de croissance" : bientôt une mission de revue à mi-parcours 
Retour Economie

Projet "pôles de croissance" : bientôt une mission de revue à mi-parcours

Projet "pôles de croissance" : bientôt une mission de revue à mi-parcours 2017-05-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/17-23/inera_pdpc_17_004.jpg -

Le Projet de développement des pôles de croissance Ouest (PDPC), un projet financé par la Banque mondiale, fera l’objet d’une mission de revue à mi-parcours du 15 au 26 mai prochain. L’annonce est faite par la Cellule d’exécution des financements en faveur des Etats fragiles (CFEF), une  rattachée au ministère des Finances.

Dans un communiqué rendu public le 9 mai, la CFEF indique que l’objectif de cette mission est de procéder à une évaluation rigoureuse de la mise en œuvre du projet, en vue de proposer des mesures correctives nécessaires à l’atteinte de ses objectifs.

Au cours de cette mission qui se déroulera à Kinshasa et Matadi, indique le communiqué, toutes les parties prenantes et autres intervenants au projet seront consultés. Le programme élaboré à ce sujet prévoit entre autres des audiences avec les autorités politico-administratives, des séances de travail avec toutes les structures impliquées dans la mise en oeuvre du projet, des rencontres avec le monde des affaires et de la société civile ainsi que des visites de sites où s’effectuent des activités relatives au projet.

L’agenda des travaux prévoit, du 18 au 21 mai, un séjour au Kongo Central où la délégation aura à échanger avec certaines parties prenantes et visiter des structures appuyées ou susceptibles d’interagir avec le projet. La mission rencontrera également des opérateurs économiques, la société civile et des confessions religieuses.

Dans la province du Kongo Central, le PDPC finance le développement des chaînes de valeur agricoles dans les filières de manioc, riz et huile de palme à Tshela, Lukula, Boma, Kimpese, Mbanza-Ngungu et Inkisi. Afin de s’assurer de la qualité du matériel végétatif, le projet appuie également la production des semences de base par l’Institut national pour l’étude et la recherche agronomique (INERA) avec certification du Service national des semences (SENASEM). Ces semences et boutures sont ensuite multipliées par des opérateurs semenciers avant leur mise à disposition à 50.000 ménages, structurés en coopératives.

Pour appuyer la transformation des produits agricoles, le projet prévoit la construction de trois usines de transformation de ces produits à Tshela, Lukula et Kimpese, lesquelles seront reliées aux centres de production et centres de consommation ou de transformation, par un réseau de 542 kilomètres des pistes rurales en cours de réhabilitation.

Concernant la Zone économique spéciale de Maluku (ZES/Maluku), le projet prévoit l’aménagement d’un espace garantissant une activité industrielle dans des conditions dénuée de toute tracasserie et jouissant des conditions optimales en termes de textes et d’infrastructures. Toujours dans le secteur de promotion des investissements, le projet appuie l’Agence nationale pour la promotion des investissements (Anapi) dans la réalisation des réformes devant conduire à l’amélioration du climat des affaires en RDC.

Selon le communiqué, toutes les activités énumérées ci-haut feront l’objet d’une évaluation rigoureuse et un aide-mémoire contenant les principales conclusions et recommandations qui sera transmis au gouvernement de la RDC à la fin de la mission.


MCNTEAM / mediacongo.net
755 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement