mediacongo.net - Actualités - Décès George Floyd : le Zimbabwe convoque l'ambassadeur américain



Retour Afrique

Décès George Floyd : le Zimbabwe convoque l'ambassadeur américain

Décès George Floyd : le Zimbabwe convoque l'ambassadeur américain 2020-06-01
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/01-07/george_floyd_mur_20_00.jpg -

Le Zimbabwe a convoqué ce lundi 1er juin 2020 l’ambassadeur américain à Harare pour dénoncer des commentaires de la Maison Blanche accusant le pays africain de tirer profit des manifestations contre les violences policières et le racisme aux Etats-Unis.

Plusieurs villes américaines, dont la capitale Washington, ont été placées sous couvre-feu après plusieurs nuits d‘émeutes suscitées par la mort aux Etats-Unis à Minneapolis d’un homme noir, George Floyd, étouffé par un policier blanc lors de son arrestation.

Dimanche, le conseiller pour la sécurité nationale du président américain Donald Trump, Robert O’Brien, a dénoncé les commentaires critiques de la Chine, la Russie, l’Iran et le Zimbabwe sur cette affaire, les qualifiant “d’adversaires étrangers”.

Mécontent de ses propos, Harare a “convoqué l’ambassadeur américain”, a déclaré à l’AFP un porte-parole du ministère zimbabwéen des Affaires étrangères, James Manzou. “Il est en ce moment en réunion avec le ministre”, a-t-il ajouté.

Dès lundi matin, un haut responsable du régime de Harare a qualifié sous couvert d’anonymat de “farce” les déclarations de M. O’Brien, dans le quotidien d’Etat The Herald.

“Le Zimbabwe ne se considère pas comme un adversaire de l’Amérique”, a pour sa part tweeté le secrétaire à l’Information du gouvernement zimbabwéen, Nick Mangwana.

Les Etats-Unis maintiennent depuis près de vingt ans des sanctions contre quelque 100 personnes et entités juridiques zimbabwéennes, dont l’actuel président Emmerson Mnangagwa, en réponse à la répression sanglante infligée aux opposants.

Les relations entre Harare et Washington restent depuis extrêmement tendues, malgré la chute de Robert Mugabe et l’arrivée au pouvoir de M. Mnangagwa en 2017.

En mars, les Etats-Unis ont prolongé d’un an leurs sanctions contre le Zimbabwe, à cause notamment des “meurtres extra-judiciaires et viols” commis par les forces de sécurité de ce pays d’Afrique australe.


Africanews / MCP, via mediacongo.net
8328 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Valentin | Z4ZR1EU - posté le 03.06.2020 à 15:18

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Linon | 477Y1R1 - posté le 01.06.2020 à 23:16

Ca vaut vraiment la peine et on verra combien des pays auront ce courage. Dores et déjà, on sait qu'il y aura beaucoup de complex d'infériorité. Ce qui se passe au pays de l'oncle Sam, c'est bien ce que les cousins à cet oncle reprochent aux autres pays. Enseignant qui ne pratique jamais ce qu'il enseigne.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Attaque du M23: Le Rwanda nie toute implication dans cette « affaire interne de la RDC », déclare la porte-parole du gouvernement rwandais
AUTOUR DU SUJET

Etats-Unis : Joe Biden procède à une réforme de la police à l'occasion du 2e anniversaire de...

Monde ..,

États-Unis : l'Oklahoma interdit totalement l'avortement

Monde ..,

États-Unis : après la fusillade au Texas, la position délicate du gouverneur Greg Abbott

Monde ..,

Washington allège certaines sanctions contre Caracas pour favoriser le dialogue politique

Monde ..,