44 ARTICLES DE LA CONSTITUTION A REVOIR ABSOLUMENT

Nous aimerions féliciter le professeur que monsieur l’abbé de BOSOLO POLITIK a reçu dans son émission du 18 septembre 2022 jour de sa sixième année d’anniversaire. Son invité a fait une analyse sans complaisance de notre constitution et nous a fait comprendre, à nous les néophytes comment le pays a déjà été disloqué par cette loi des lois.
Il y a par exemple l’article qui ne reconnait plus ce que MOBUTU nous a laissé de la loi BAKAJIKA sur le sol et le sous-sol n’appartiennent plus aux Congolais mais plutôt aux politiciens (Etat), c’est-à-dire ceux qui nous gouvernent ! Le professeur nous excusera si nous avons mal compris. De plus, l’invité nous a démontré par A+B comment nos gouvernants inconscients par cette constitution peuvent démembrer ou créer des provinces comme leur simple afin de glisser les accords des aventuriers de l’EMERA.
Plus grâce encore l’article 217 qui stipule que la RDC pouvait abandonner une partie de sa souveraineté au profit de l’unité Africaine. Chose qu’on ne retrouve dans aucune constitution ne serait-ce des pays limitrophes ou d’autres pays au monde !
Voilà des sujets brulants que nous attendons voir les députés mettre sur la table au lieu de se concentrer aux élections 2023 dans un pays qui vous glisse déjà entre les doigts par une constitution biaisée. Nous avons beaucoup apprécié la différence faite par ce professeur entre le pays, l’Etat et le pouvoir si l’on a bonne mémoire. Nous prierons le journaliste d’investigation de rediffuser cette émission encore et encore pour que nos députés, sénateurs, bref nos gouvernants se réveillent enfin et traitent des choses sérieuses que de plus s’occuper des postes, des avantages !
Une fois de plus merci au professeur que nous sollicitons du président FATSHI de nous le protéger jusqu’à la modification totale des 44 articles dont il a mentionné. Au président de l’assemblée générale d’approcher cet éminent professeur pour vite ouvrir les débats autour de ces 44 articles.
Un autre fait qu’il y a lieu de combattre, la lettre désastreuse ou mieux d’institutionnalisation des détournements de deniers publics laissée par le premier ministre MATATA PONYO.
Chers députés, il n’est pas encore tard de mieux faire. Essayez de vous rattraper à débattre des situations sérieuses présentées par le SANGO national.
SANGO, merci également à vous et toute votre équipe. Que l’Eternel des armées vous protège.

https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png
Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
RETOUR À LA LISTE

Petites annonces : Evénements, Formations, Conférences & Eglises  

Avis aux utilisateurs
Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
Publiée le 20.09.2022 KINSHASA 335 vues

44 ARTICLES DE LA CONSTITUTION A REVOIR ABSOLUMENT

Ajouter aux favoris
Description
Nous aimerions féliciter le professeur que monsieur l’abbé de BOSOLO POLITIK a reçu dans son émission du 18 septembre 2022 jour de sa sixième année d’anniversaire. Son invité a fait une analyse sans complaisance de notre constitution et nous a fait comprendre, à nous les néophytes comment le pays a déjà été disloqué par cette loi des lois.
Il y a par exemple l’article qui ne reconnait plus ce que MOBUTU nous a laissé de la loi BAKAJIKA sur le sol et le sous-sol n’appartiennent plus aux Congolais mais plutôt aux politiciens (Etat), c’est-à-dire ceux qui nous gouvernent ! Le professeur nous excusera si nous avons mal compris. De plus, l’invité nous a démontré par A+B comment nos gouvernants inconscients par cette constitution peuvent démembrer ou créer des provinces comme leur simple afin de glisser les accords des aventuriers de l’EMERA.
Plus grâce encore l’article 217 qui stipule que la RDC pouvait abandonner une partie de sa souveraineté au profit de l’unité Africaine. Chose qu’on ne retrouve dans aucune constitution ne serait-ce des pays limitrophes ou d’autres pays au monde !
Voilà des sujets brulants que nous attendons voir les députés mettre sur la table au lieu de se concentrer aux élections 2023 dans un pays qui vous glisse déjà entre les doigts par une constitution biaisée. Nous avons beaucoup apprécié la différence faite par ce professeur entre le pays, l’Etat et le pouvoir si l’on a bonne mémoire. Nous prierons le journaliste d’investigation de rediffuser cette émission encore et encore pour que nos députés, sénateurs, bref nos gouvernants se réveillent enfin et traitent des choses sérieuses que de plus s’occuper des postes, des avantages !
Une fois de plus merci au professeur que nous sollicitons du président FATSHI de nous le protéger jusqu’à la modification totale des 44 articles dont il a mentionné. Au président de l’assemblée générale d’approcher cet éminent professeur pour vite ouvrir les débats autour de ces 44 articles.
Un autre fait qu’il y a lieu de combattre, la lettre désastreuse ou mieux d’institutionnalisation des détournements de deniers publics laissée par le premier ministre MATATA PONYO.
Chers députés, il n’est pas encore tard de mieux faire. Essayez de vous rattraper à débattre des situations sérieuses présentées par le SANGO national.
SANGO, merci également à vous et toute votre équipe. Que l’Eternel des armées vous protège.



CONTACTER L'ANNONCEUR
Avis aux utilisateurs
Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.

Signaler un abus
right
Annonce suivante Déchristianisation
left
Annonce précédente La marche des ventres affamés

Détails sur l'annonceur

Le livre ouvert@U7NPB7H
Auteur : Le livre ouvert
Code MediaCongo : U7NPB7H
Envoyer un message

Dernières annonces vues

Best of

Ces annonces peuvent vous intéresser

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance