mediacongo.net - Petites annonces - LES SIX (6) PRINCIPES DE LEADERSHIP DE LA BONNE GOUVERNANCE

LES SIX (6) PRINCIPES DE LEADERSHIP DE LA BONNE GOUVERNANCE

LES SIX (6) PRINCIPES DE LEADERSHIP DE LA BONNE GOUVERNANCE
Par Evangéliste Prof Dr. Robert KIKIDI MBOSO KAMA, Leader de l’ARV-Minidtries
Introduction
Avant que je vous présente les six principes de leadership de la bonne gouvernance de la chose publique conformément au modèle biblique des grands leaders du peuple comme Moïse, Josué, David, Néhémie, Pierre et surtout le Seigneur Jésus-Christ ,à qui tout leader doit puiser son leadership, il serait capital de lire I Timothée3 :13 : « car ceux qui remplissent convenablement leur ministère s'acquièrent un rang honorable, et une grande assurance dans la foi en Jésus-Christ. »
Loin d’être une sanction, un bon Leader Chrétien ou une bonne leader Chrétienne doit savoir que lorsqu’il (elle) dirige partout, qu’il (elle) est dans le plan de Dieu et dans le nécessité nationale vasant à affermir l’Etat de droit et à répondre aux attentes du peuple ainsi qu’à améliorer de la bonne gouvernance et au développement effective de sa Nation.
En d’autres termes, le leadership est en quelque sorte une feuille de route intrinsèque du leader en vue de répondre aux intérêts vitaux d’une Nation et d’une population.
Les Six Principes Bibliques de Leadership de la Bonne Gouvernance
Quels sont les six principes tirés de la Bible sur le Leadership d’une bonne gouvernance de la chose publique ?
Les six principes bibliques sont :
-L’obligation de rendre compte ou la responsabilité
-La transparence et la lutte contre la corruption
-L’efficacité et efficience
-La prospective ;
-La primauté du droit ;
-La réceptivité.

Je vais élucider les six principes de manière succincte :

1. L’obligation de rendre compte ou la responsabilité
Leaders ou chefs Chrétiens ou chrétiennes, qu’ils (elles) soient des élus , mandataires ou autres devront être capables de montrer en quoi leurs actions et décisions sont conformes à des objectifs précis et convenus , comme Moïse et Josué qui venaient devant le peuple d’Israël leur rendre compte de leurs missions que les Seigneur les avait confiées. Donc la notion de responsabilité est très capitale en leadership en vue de la bonne gouvernance.
IL ne faut pas éviter à faire un rapport objectif de vos actions. La capacité de rendre compte, d’être contrôler et auditer ou être interpeller sur l’utilisation ; l’affectation et d’état de lieu est conformément à la Constitution et aux instruments juridiques internationaux et surtout à la Bible, la gestion d’un Etat, d’une entreprise ou une administration voir d’une église ne doit pas être faite comme on gère sa poche ou on fait la cueillette dans la forêt.
Un(Une) Leader qui refuse rendre compte de ses responsabilités est un (une) pseudo chef et n’a pas le mérite d’être à son poste.
2. La transparence et la lutte contre la corruption.
La transparence, l’intégrité et la lutte contre la corruption sont les bases du leadership de la bonne gouvernance. La politique du gouvernement, son engagement en vue de moraliser la vie politique et sociale doit être connu et vécu par tous les chefs. Le leader doit agir de façon à ce qu’on ait confiance dans ses intentions, sans qu’il puisse se permettre de bâtir son bonheur et ses éloges professionnelles ou politique sur le ruine de l’autrui.
Les actions, les décisions prises par les leaders devront dans certaines mesures être, ouverte à l’examen des autres secteurs de la vie nationale sans achat de conscience. Comme le Seigneur Jésus lui-même s’est donné en sacrifice pour le salut de plusieurs et Moïse avait punis ce qui se sont corrompus dans l’idolâtrie, les leaders doivent être transparents dans leurs actions et justes en vue de mieux punir les corrompus, les maffieux et les autres criminels sans discrimination aucune.
Lire Deut.4.

1. L’efficacité et efficience
Les Leaders en général et politiques en particulier, devront s’attacher à une production de qualité, notamment dans les services rendus à ses citoyens et veille ç ce que leurs prestations de par leur efficacités répondent à l’intention des responsables de l’action publique sans clientélisme, ni népotisme. Ici Paul exhorte même Timothée à ce sujet dans I Timothée4 :6-13 : « En exposant ces choses aux frères, tu seras un bon ministre de Jésus Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie. Repousse les contes profanes et absurdes. Exerce-toi à la piété; car l'exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir. C'est là une parole certaine et entièrement digne d'être reçue. Nous travaillons, en effet, et nous combattons, parce que nous mettons notre espérance dans le Dieu vivant, qui est le Sauveur de tous les hommes, principalement des croyants. Déclare ces choses, et enseigne-les. Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté. Jusqu'à ce que je vienne, applique-toi à la lecture, à l'exhortation, à l'enseignement. »
2. La prospective ;
Les Leaders en général et les autorités publiques en particulier se doivent d’anticiper les problèmes qui se posent à partir des données disponibles et des tendances observées sans complaisances, ni flatteries aucunes.


Ils (elles) doivent aussi élaborer les politique et stratégies qui tiennent compte de l’évolution des coûts et des changements prévisibles comme Josué pour le prise de Jéricho et David devant Goliath. Josue1 :1 : « Josué, fils de Nun, fit partir secrètement de Sittim deux espions, en leur disant: Allez, examinez le pays, et en particulier Jéricho…. »
3. La primauté du Droit ;
Les vrais leaders respectent les lois nationaux et les instruments juridiques nationaux positifs et conformes à la parole de Dieu, car le Seigneur Jésus dit de rendre à Dieu ce qui est à Dieu et César ce qui lui appartient aussi. Comme Moïse a donné aux enfants d’Israël les Dix commandements qui ont été écris par Dieu lui-même, les leaders publics doivent faire appliquer les lois dans leur rigueur et en toute égalité, tout en étant eux-mêmes modèles ou exemple entraine et non pas être au-dessus des lois et règlements du pays.
Paul exhorte Timothée d’être modèle en parole et en actes. Voir I Timothée 4 :12 : « Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté. »
4. La réceptivité
Les leaders surtout publics doivent disposer des moyens et la flexibilité voulus pour répondre rapidement à l’évolution de la société, ils (elle) doivent tenir compte des attendes de la population, lorsqu’ils (elle) définissent l’intérêt général.
Ils (elles) doivent être prêts à faire l’examen critique du rôle de de sa mission ou de l’Etat, comme le Roi David et le Prophète Néhémie pour bâtir et rebâtir Jérusalem. Voir Néhémie 2 :2-5 : « Le roi me dit: Pourquoi as-tu mauvais visage? Tu n'es pourtant pas malade; ce ne peut être qu'un chagrin de coeur. Je fus saisi d'une grande crainte, et je répondis au roi: Que le roi vive éternellement! Comment n'aurais-je pas mauvais visage, lorsque la ville où sont les sépulcres de mes pères est détruite et que ses portes sont consumées par le feu? Et le roi me dit: Que demandes-tu?

Je priai le Dieu des cieux, et je répondis au roi: Si le roi le trouve bon, et si ton serviteur lui est agréable, envoie-moi en Juda, vers la ville des sépulcres de mes pères, pour que je la rebâtisse. »
Conclusion :
Je vous rappelle que nous avons parlé des six principes bibliques sur le leadership de bonne gouvernance qui sont l’obligation de rendre compte ou la responsabilité, la transparence et la lutte contre la corruption, l’efficacité et efficience, la prospective , la primauté du droit, la réceptivité.
Les moyens les plus efficaces pour exercer les six principes bibliques leadership ci-dessus sont de recevoir Jésus-Christ dans la vie des leaders, car sans lui on ne peut rien faire et d’appliquer votre volonté politique encore et encore.
SOYEZ BENIS EN CHRIST.
Evangéliste Prof. Dr. Robert KIKIDI MBOSO KAMA, Leader d’AREV-Ministries.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png

Retour à la liste Petites annonces / Perdu de vue
mediacongo
Auteur : Prof. Dr.Robert KIKIDI

ID mediacongo de l'Auteur: WE8J2GQ
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

LES SIX (6) PRINCIPES DE LEADERSHIP DE LA BONNE GOUVERNANCE

Insérée le: 12.07.2018
Ville : KINSHASA
Description

LES SIX (6) PRINCIPES DE LEADERSHIP DE LA BONNE GOUVERNANCE
Par Evangéliste Prof Dr. Robert KIKIDI MBOSO KAMA, Leader de l’ARV-Minidtries
Introduction
Avant que je vous présente les six principes de leadership de la bonne gouvernance de la chose publique conformément au modèle biblique des grands leaders du peuple comme Moïse, Josué, David, Néhémie, Pierre et surtout le Seigneur Jésus-Christ ,à qui tout leader doit puiser son leadership, il serait capital de lire I Timothée3 :13 : « car ceux qui remplissent convenablement leur ministère s'acquièrent un rang honorable, et une grande assurance dans la foi en Jésus-Christ. »
Loin d’être une sanction, un bon Leader Chrétien ou une bonne leader Chrétienne doit savoir que lorsqu’il (elle) dirige partout, qu’il (elle) est dans le plan de Dieu et dans le nécessité nationale vasant à affermir l’Etat de droit et à répondre aux attentes du peuple ainsi qu’à améliorer de la bonne gouvernance et au développement effective de sa Nation.
En d’autres termes, le leadership est en quelque sorte une feuille de route intrinsèque du leader en vue de répondre aux intérêts vitaux d’une Nation et d’une population.
Les Six Principes Bibliques de Leadership de la Bonne Gouvernance
Quels sont les six principes tirés de la Bible sur le Leadership d’une bonne gouvernance de la chose publique ?
Les six principes bibliques sont :
-L’obligation de rendre compte ou la responsabilité
-La transparence et la lutte contre la corruption
-L’efficacité et efficience
-La prospective ;
-La primauté du droit ;
-La réceptivité.

Je vais élucider les six principes de manière succincte :

1. L’obligation de rendre compte ou la responsabilité
Leaders ou chefs Chrétiens ou chrétiennes, qu’ils (elles) soient des élus , mandataires ou autres devront être capables de montrer en quoi leurs actions et décisions sont conformes à des objectifs précis et convenus , comme Moïse et Josué qui venaient devant le peuple d’Israël leur rendre compte de leurs missions que les Seigneur les avait confiées. Donc la notion de responsabilité est très capitale en leadership en vue de la bonne gouvernance.
IL ne faut pas éviter à faire un rapport objectif de vos actions. La capacité de rendre compte, d’être contrôler et auditer ou être interpeller sur l’utilisation ; l’affectation et d’état de lieu est conformément à la Constitution et aux instruments juridiques internationaux et surtout à la Bible, la gestion d’un Etat, d’une entreprise ou une administration voir d’une église ne doit pas être faite comme on gère sa poche ou on fait la cueillette dans la forêt.
Un(Une) Leader qui refuse rendre compte de ses responsabilités est un (une) pseudo chef et n’a pas le mérite d’être à son poste.
2. La transparence et la lutte contre la corruption.
La transparence, l’intégrité et la lutte contre la corruption sont les bases du leadership de la bonne gouvernance. La politique du gouvernement, son engagement en vue de moraliser la vie politique et sociale doit être connu et vécu par tous les chefs. Le leader doit agir de façon à ce qu’on ait confiance dans ses intentions, sans qu’il puisse se permettre de bâtir son bonheur et ses éloges professionnelles ou politique sur le ruine de l’autrui.
Les actions, les décisions prises par les leaders devront dans certaines mesures être, ouverte à l’examen des autres secteurs de la vie nationale sans achat de conscience. Comme le Seigneur Jésus lui-même s’est donné en sacrifice pour le salut de plusieurs et Moïse avait punis ce qui se sont corrompus dans l’idolâtrie, les leaders doivent être transparents dans leurs actions et justes en vue de mieux punir les corrompus, les maffieux et les autres criminels sans discrimination aucune.
Lire Deut.4.

1. L’efficacité et efficience
Les Leaders en général et politiques en particulier, devront s’attacher à une production de qualité, notamment dans les services rendus à ses citoyens et veille ç ce que leurs prestations de par leur efficacités répondent à l’intention des responsables de l’action publique sans clientélisme, ni népotisme. Ici Paul exhorte même Timothée à ce sujet dans I Timothée4 :6-13 : « En exposant ces choses aux frères, tu seras un bon ministre de Jésus Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie. Repousse les contes profanes et absurdes. Exerce-toi à la piété; car l'exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir. C'est là une parole certaine et entièrement digne d'être reçue. Nous travaillons, en effet, et nous combattons, parce que nous mettons notre espérance dans le Dieu vivant, qui est le Sauveur de tous les hommes, principalement des croyants. Déclare ces choses, et enseigne-les. Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté. Jusqu'à ce que je vienne, applique-toi à la lecture, à l'exhortation, à l'enseignement. »
2. La prospective ;
Les Leaders en général et les autorités publiques en particulier se doivent d’anticiper les problèmes qui se posent à partir des données disponibles et des tendances observées sans complaisances, ni flatteries aucunes.


Ils (elles) doivent aussi élaborer les politique et stratégies qui tiennent compte de l’évolution des coûts et des changements prévisibles comme Josué pour le prise de Jéricho et David devant Goliath. Josue1 :1 : « Josué, fils de Nun, fit partir secrètement de Sittim deux espions, en leur disant: Allez, examinez le pays, et en particulier Jéricho…. »
3. La primauté du Droit ;
Les vrais leaders respectent les lois nationaux et les instruments juridiques nationaux positifs et conformes à la parole de Dieu, car le Seigneur Jésus dit de rendre à Dieu ce qui est à Dieu et César ce qui lui appartient aussi. Comme Moïse a donné aux enfants d’Israël les Dix commandements qui ont été écris par Dieu lui-même, les leaders publics doivent faire appliquer les lois dans leur rigueur et en toute égalité, tout en étant eux-mêmes modèles ou exemple entraine et non pas être au-dessus des lois et règlements du pays.
Paul exhorte Timothée d’être modèle en parole et en actes. Voir I Timothée 4 :12 : « Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté. »
4. La réceptivité
Les leaders surtout publics doivent disposer des moyens et la flexibilité voulus pour répondre rapidement à l’évolution de la société, ils (elle) doivent tenir compte des attendes de la population, lorsqu’ils (elle) définissent l’intérêt général.
Ils (elles) doivent être prêts à faire l’examen critique du rôle de de sa mission ou de l’Etat, comme le Roi David et le Prophète Néhémie pour bâtir et rebâtir Jérusalem. Voir Néhémie 2 :2-5 : « Le roi me dit: Pourquoi as-tu mauvais visage? Tu n'es pourtant pas malade; ce ne peut être qu'un chagrin de coeur. Je fus saisi d'une grande crainte, et je répondis au roi: Que le roi vive éternellement! Comment n'aurais-je pas mauvais visage, lorsque la ville où sont les sépulcres de mes pères est détruite et que ses portes sont consumées par le feu? Et le roi me dit: Que demandes-tu?

Je priai le Dieu des cieux, et je répondis au roi: Si le roi le trouve bon, et si ton serviteur lui est agréable, envoie-moi en Juda, vers la ville des sépulcres de mes pères, pour que je la rebâtisse. »
Conclusion :
Je vous rappelle que nous avons parlé des six principes bibliques sur le leadership de bonne gouvernance qui sont l’obligation de rendre compte ou la responsabilité, la transparence et la lutte contre la corruption, l’efficacité et efficience, la prospective , la primauté du droit, la réceptivité.
Les moyens les plus efficaces pour exercer les six principes bibliques leadership ci-dessus sont de recevoir Jésus-Christ dans la vie des leaders, car sans lui on ne peut rien faire et d’appliquer votre volonté politique encore et encore.
SOYEZ BENIS EN CHRIST.
Evangéliste Prof. Dr. Robert KIKIDI MBOSO KAMA, Leader d’AREV-Ministries.
mediacongo
mediacongo
Les annonces sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : VENTE CITERNES EN METAL INOX
left
Annonce Précédente : LA PROBLEMATIQUE DE LA GESTION DE MISSIONS DIPLOMATIQUES ET POSTES CONSULAIRES DE LA RDC