mediacongo.net - Actualités - Conflit ukrainien: le retrait des hélicoptères ukrainiens va priver la Monusco d'un tiers de sa flotte



Retour Société

Conflit ukrainien: le retrait des hélicoptères ukrainiens va priver la Monusco d'un tiers de sa flotte

Conflit ukrainien: le retrait des hélicoptères ukrainiens va priver la Monusco d'un tiers de sa flotte 2022-03-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/03-mars/14-20/monusco_helicopteres_22.jpg -

Le retrait annoncé du contingent de 250 Casques bleus ukrainiens de la force onusienne de maintien de la paix en République démocratique du Congo (RDC), une décision prise par Kiev à la suite de l'invasion de son territoire par la Russie, va priver la Monusco d'un tiers de ses hélicoptères, a calculé vendredi le site d'information congolais Actualité CD.

Ce rapatriement, annoncé mardi par les Nations unies et ensuite confirmé par les autorités ukrainiennes, concerne également les huit hélicoptères - quatre appareils d'attaque Mil Mi-24 ("Hind" dans la terminologie de l'Otan) et quatre hélicoptères de transport Mil Mi-8 ("Hip"). Le contingent ukrainien de la Mission de maintien de la paix des Nations Unies en République démocratique du Congo (Monusco) opère depuis l'aéroport de Goma, le chef-lieu de la province troublée du Nord-Kivu.

Pas de date fixée pour le retrait des troupes ukrainiennes


Des Casques bleus ukrainiens en RDC

Présents depuis une dizaine d'années, ils sont, de Goma, en mesure d'intervenir en appui aux troupes au sol dans les deux Kivu et dans la province de l'Ituri, plus au nord, toutes trois placées sous état de siège depuis mai dernier. Cette mesure exceptionnelle décrétée par le président congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo n'a toutefois pas permis de mettre fin aux violences, pas plus que la présence de l'ONU depuis plus de vingt ans.

Selon Actualité CD, le départ des 250 Ukrainiens, sur un effectif total d'environ 14.000 Casques bleus pour l'ensemble de la force, va priver la Monusco d'un tiers de sa flotte. La mission onusienne dispose en effet de 24 hélicoptères au total, dont des appareils sud-africains - des Rooivalk d'attaque et des Oryx de transport.

Aucune date n'a été fixée pour le rapatriement des Casques bleus ukrainiens depuis l'annonce de la décision prise par Kiev.

"L'ONU a reçu une notification officielle de la décision du gouvernement ukrainien de retirer son contingent militaire, incluant le personnel, les hélicoptères et l'équipement" de la Monusco, a précisé mardi à New York un porte-parole du département des opérations de paix de l'ONU (DPKO). "Nous prenons acte de cette décision et remercions l'Ukraine pour sa solide contribution", a-t-il ajouté

Selon Actualité CD et l'AFP, le dispositif ukrainien à ce stade est encore en place en attendant l'aboutissement des démarches et des formalités de rapatriement.

Ce média en ligne s'interroge sur la gestion de l'après contingent ukrainien dans l'est de la RDC et comment faire pour déployer facilement des troupes dans des régions quasiment enclavées comme les Hauts plateaux, Fizi, Roe, Pinga, au Sud-Kivu.

"A ce stade, des discussions doivent être amorcées avec d'autres États membres (de l'ONU) pour combler ce déficit", souligne le site.


Belga / RTBF / MCP, via mediacongo.net
8632 suivent la conversation
7 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Lumana | DWWT39Q - posté le 15.03.2022 à 11:41

UCRAINE: Les vieux hélicoptères ucrainiens ne servaient qu'au transport des délégations en mission ou servaient de parade. Cela ne changera rien à notre insécurité. Après = avant. Merci et Bye bye

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
GERTRUDE TSHEZA | PCK5MGU - posté le 15.03.2022 à 11:18

Sans effets. Je ne sais même pas pourquoi ils se retrouvent sur notre sol. l'Ukraine est pays des voyous et des espions des Occidentaux.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kinshasa makambo | 57PDN65 - posté le 15.03.2022 à 11:01

Que tous les autres partent. Ils font quoi au Congo. Que Poutine attaque les pays des ceux qui restent en RDC. Courage cher Vladimir.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 15.03.2022 à 10:53

Leur pays est accusé d'avoir mis en place un programme de recherches microbiologique du genre armes de destruction massive (avec des virus comme ebola etc)financée et assisté par les usa, d'après une dispute en cours au conseildesécurité introduie par les russes. On espère que, par l'intermédiaire de ses 250 troupes et leurs équipements à l'est du Congo, ces biolabs ne prolongeaient pas leur sinistre entreprise à l'est du Congo comme terrain d'essai.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 15.03.2022 à 09:23

Qu'ils partent sur le champ de bataille face à l'armée la plus puissante de POUTINE, les civiles Ukrainiens sont Mieux que ces Trafiquants des matières précieuses de la RDC. Ils étaient à GOMA alors qu'on tue les civiles en ITURI tous les jours leur intervention consistait en quoi svp Madame MONIQUE devenue Mme MONUSCO

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | P72O6VX - posté le 15.03.2022 à 09:02

Ce contingent a produit quel résultat depuis son déploiement en RDC???? Les groupes négatifs opèrent comme si de rien était.......

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Antoine | GNF1HEC - posté le 15.03.2022 à 08:30

Déjà, malgré cette présence des casques bleus et cet arsenal logistique, la MONUSCO n'est pas arrivé à ramener la paix dans la partie orientale du pays. Au lieu de remplir leur mission principale correctement, ses agents n'attendent que le gouvernement lance des opérations pour crier au respect des droits humains, comme si les groupes armés ont plus des droits que le reste de la communauté. C'est sans objet et d'aucun impact, le retrait total de cette mission!

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Début ce jeudi de la cérémonie funéraire traditionnelle de Lumumba à Onalua
AUTOUR DU SUJET

Livraison de gaz russe : l’Allemagne annonce des moments difficiles

Monde ..,

Kiev dit travailler à la visite en Ukraine de Macky Sall, président de l'UA

Monde ..,

L'Ukraine et la Moldavie obtiennent le statut de candidat à l'adhésion à l'UE

Monde ..,

UE: les ministres des Affaires étrangères de l'Union Européenne sont favorables pour accorder...

Monde ..,