Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Société

Lubumbashi : l’école Belge renforce-t-elle les inégalités ?

2022-06-11
11.06.2022
Provinces
2022-06-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/06-juin/06-12/roi_philipe_ecole_belge_22_02145.JPG -

Construite en 1972, l’école Belge totalise à ce jour plus de 50 ans. Celle-ci était également sur l’agenda du monarque Belge. Celui-ci poursuit sa visite en RDC. Cette école forme l’élite. Pour certains journalistes Belges, cette école privée renforce les inégalités.

Situé sur l’avenue Kashobwe et dotée d’une infrastructure adéquate, cette école est censée former l’élite à Lubumbashi. Car selon le site internet de cette école, le personnel est très qualifié. ”Il est porteur des titres requis conformément aux exigences de la règlementation en vigueur en cette matière”.

Il faut dire que cette école privée compte 592 élèves. 64 % d’entre eux sont de nationalité congolaise. 22 %  sont des Belges et 16 % constitués d’européens et d’autres nationalités. Elle forme des citoyens responsables, autonomes et solidaires. De plus, elle permet de tisser des liens entre la RDC et le Royaume de Belgique.

Trop cher ?

Mais ici, les frais scolaires coûtent les yeux de la tête. Par exemple, l’inscription à elle seule coute 250usd, renseigne le site internet de cette école. Le même site renseigne également que les frais pour la crèche et la maternelle est de 4.100usd. Le cycle primaire coûte 4.750usd, tandis que le secondaire à 5.900usd et 7.200usd pour les humanités.

Dans les coulisses, les journalistes belges présents à la visite sont perplexes. ”C’est une école qui forme l’élite du Congo. Mais où cette élite tire-t-elle l’argent ?”, s’interroge l’un d’entre eux. ”C’est la question. On dirait qu’elle soutient les inégalités sociales”, renchérit un autre discutant avec des journalistes congolais.

En effet, les prix pratiqués dans cette école ne sont pas donnés. Même si c’est une école privée, ces journalistes estiment que c’est exorbitant. Car l’élite n’est pas synonyme de richesse. Même les Congolais moyens doivent avoir l’opportunité de bien se former.

Toutefois, il faut dire que l’école belge reste une initiative privée. Et au sein des écoles, seuls les promoteurs fixent le taux des frais scolaires.


lushiactu / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
1887 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Grève des transporteurs : risque d’asphyxie pour les provinces du sud

Les plus commentés

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Société Un Casque bleu tué, le SG de l’ONU en colère réagit

03.10.2022, 14 commentaires

Politique Géopolitique de la région des Grands Lacs. La fin d’un cycle : Paul Kagame du Rwanda sur les traces de Mobutu du Zaïre-Congo !

03.10.2022, 12 commentaires

Politique "La guerre de l'Est est programmée et désirée par des étrangers à travers la Constitution de 2006" (Des scientifiques)

03.10.2022, 12 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance