mediacongo.net - Actualités - 30 juin : Chaudes hallebardes de Fayulu qui n’épargnent personne



Retour Politique

30 juin : Chaudes hallebardes de Fayulu qui n’épargnent personne

30 juin : Chaudes hallebardes de Fayulu qui n’épargnent personne 2022-07-01
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/07-juillet/01-03/fayulu_independance_22_0214.jpg -

La RDC patauge dans un catastrophique surplace existentiel. Il est temps que le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi sortent leurs troupes militaires de la RDC. Une déclaration choc qui relève la côte de l’ex-candidat président de la République en cette journée du 30 juin.

Martin Fayulu Madidi est resté égal à lui-même. Prenant la mesure de la crise et des tensions régionales autour de la République démocratique du Congo, le leader de Lamuka sermone et s’enflamme de constater que « le Congo, cœur de l’Afrique et poumon du monde », est délibérément maintenu dans une totale obscurité.

Pourtant, la RDC a une vocation universelle, le devoir absolu d’être un acteur dynamique dans les relations internationales et un artisan actif dans la consolidation des relations fraternelles dans le grand concert des nations du monde. Fayulu redéfinit sa nation pour attirer l’attention de la communauté internationale : « Grand pays d’accueil doté d’une longue et solide tradition d’hospitalité, le Congo est une nation ouverte aux autres, soucieuse de la paix et de la fraternité universelle, gardienne jalouse des traditions ancestrales africaines », souligne-t-il.

Place de la RDC dans le concert des nations

Dans la grande enceinte du monde sans frontières qui marche au rythme des défis et enjeux globalisés, la présence de la RDC s’y articulera significativement autour de son potentiel politique, économique, social, diplomatique et culturel, ajoute Martin Fayulu.

62 ans après le rêve brisé de Patrice Emery Lumumba, la situation de notre pays est plus que catastrophique, rappelle le président national de l’Écidé pour qui, « seul un engagement sérieux de tous les Congolais à l’idéal que Lumumba a proclamé le 30 juin 1960, est capable de renverser qualitativement l’ordre des choses et nous permettre de dresser nos fronts, longtemps courbés ».

Il est temps, raisonne encore Martin Fayulu, que la communauté internationale qui avait facilité l’accueil de ces réfugiés (rwandais notamment) chez nous, prenne ses responsabilités. Il soutient haut et fort qu’il est « temps d’exploiter le rapport Mapping de l’ONU et d’en donner une réponse adéquate en instaurant un tribunal pénal International pour le Congo ». 62 ans après l’indépendance, « la RDC patauge dans un catastrophique surplace existentiel », fustige celui que ses partisans considèrent jusqu’aujourd’hui « le président élu ». « Elle est devenue la risée du monde et sa voix ne pèse plus sur l’échiquier régional et international ».

Que le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi retirent leurs troupes militaires de la RDC

Au sujet de l’intégration de notre pays à la Communauté de l’Afrique de l’Est, le leader de Lamuka rappelle que « le Congo n’est pas un pays d’Afrique de l’Est, mais d’Afrique centrale ». C’est ainsi qu’il exhorte les élites congolaises à se remémorer le combat de nos pères de l’indépendance pour leur emboîter le pas : « Rejoignez les jeunes des mouvements citoyens et les jeunes artistes engagés dans le combat pour la démocratisation et la libération de notre pays. Nous n’avons pas le droit, en effet, de laisser à nos enfants et petits-enfants, un pays vulnérable », mobilise Martin Fayulu Madidi. C’est alors qu’il invitera urgemment « le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi, à sortir leurs troupes militaires du Congo ».

En effet, dit-il, ce n’est plus un secret que toutes les guerres imposées aux Congolais depuis 1996, sont « des guerres fomentées par le Rwanda et l’Ouganda » ; et le peuple congolais paie un lourd tribut pour avoir offert son hospitalité à des voisins fuyant la guerre interethnique chez eux.

Appel à l’unité nationale sans exclusive

Le leader charismatique fait réfléchir les partenaires de la République démocratique du Congo qui tendent à céder à une certaine manipulation ennemie que « la RDC compte plus de 450 tribus composées des Congolaises et des Congolais d’égale dignité, désireuses de vivre en harmonie dans l’unité et la concorde ». Il appelle à une plus grande unité dans la diversité afin de « sauver le pays en danger ». Pour lui, ce qui compte, c’est la nation et la République.

 

 

Jeanric Umande
OURAGAN / MCP, via mediacongo.net
3901 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Machiavel | Z6CLS1T - posté le 01.07.2022 à 13:38

ce monsieur n'a qu'à rentrer chez Total Afrique où il était un très bon directeur! pour reste, sa femme peut encore l'appeler 'Président élu' s'il le veut! mais on n'a pas le temps à perdre avec des petits mecs imbus d'orgueil! Soyons sérieux! tout le monde maintenant se prendre pour le président de la RDC...

Non 10
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Mbok'Elengi 10e rue | TSWZGT3 - posté le 01.07.2022 à 13:15

Voici l'homme convient pour la RDC. Il defendrait tres bien la RDC s'il avait son pouvoir de 2018. On ne dirige pas un pays sans legitimite ou avec un pouvoir de vol. Le Congo est droit au mur et le pays est gere par des inconscients opportunistes. Bravo cher MAFA, le Lumumba actuel....un vrai leader nationaliste

Non 7
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Congolais jusqu'à la mort | 8SIC43H - posté le 01.07.2022 à 09:11

@B. Michel, avez-vous entendu quelqu'un d'autre aux Etats Unis portant le nom de Barack Obama? Mais pourtant il fut président des Etats Unis durant 2 Mandats. Pour diaboliser Kabila, il fallait le faire passer ôur un étranger (Tantôt Randwais, Tantôt tanzanien), A ce jour nul ne nouos en a apporter la preuve. Celui qui a appeler KAGAME son frère et a pactiser avec lui est Congolais de père et de mère. Arretons ce discours haineux qui a tendance à faire passer l'autre pour un étranger.

Non 8
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
B.Michel | RQ3L698 - posté le 01.07.2022 à 06:43

Un autre étranger, un sénégalo-camerounais. On n'en veut plus lol! C'est terminé cette histoire d'infiltrer les congolais de l'intérieur. Allez vous faire voir ailleur avec votre monsieur que vous pompez l'air par derrière. Avez-vous entendu quelqu'un d'autre au pays portant le nom de "FAYULU"? "Congolais" tika ki ndoki! Yomoko okey koluka makambu,yomoko okolela...

Non 46
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Dossier Kabund : « Nous avons apporté des preuves. Ils n’ont pas voulu examiner les preuves, ils ont préféré prendre ce raccourci » (SG du parti ACh)
AUTOUR DU SUJET

Ministère de la Culture : l'IGF veut enquêter sur l'utilisation de plus d'un milliard de francs...

Culture ..,

Werrason à Héritier Watanabe: « Il nous accompagne partout. Il est obéissant et il est...

Musique ..,

Concert de Wenge : « Une personne à l’état normal devrait se taire et applaudir ces aînés...

Musique ..,

Célébration de l'Indépendance en RDC : Africell fête avec ses employés

Société ..,