Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Politique

Léon Kengo séquestré à Bruxelles ?

2022-07-13
13.07.2022
2022-07-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/07-juillet/11-17/kengo_wa_dondo_leon_20_01.jpg -

Léon Kengo wa Dondo

Ce qui se passe dans l’entourage de Léon Kengo wa Dondo dépasse tout entendement et blesse la conscience collective. Du moins vu des us et coutumes de l’Afrique qui dispose le caractère sacré de l’autorité parentale. On raconte que l’ancien président du Sénat de la toute première législature congolaise (2007-2018) serait séquestré depuis lundi dernier à Bruxelles, en compagnie de son fils Belou Kengo.

La prison ne serait rien d’autre que sa résidence de l’avenue Dreve-pitoresque à Uccle, reconnu comme l’un des quartiers cossus de Bruxelles en Belgique. Ce qui dérange les consciences, c’est lorsque la source cite certains des propres enfants de M. « Rigueur » qui se chargeraient de la séquestration de leur père. La raison ? Ces rejetons seraient déterminés à prendre possession de l’héritage du vivant de leur père.

Selon une source digne de foi, Léon Kengo est depuis lundi dernière victime de séquestration dans sa résidence de l’avenue Dreve-pitoresque à Uccle, un des quartiers VIP de Bruxelles en Belgique. Dans cette « prison » familiale, il est accompagné d’un de ses fils du nom de Belou Kengo.

A en croire la source, il s’agit d’un conflit de succession fomenté par certains enfants issus du premier lit. Pour y parvenir, ces derniers avaient initié une action en justice qui, à travers un jugement rendu à Kinshasa, aurait déclaré Léon Kengo sénile. Une façon de le priver de tous ses droits pour jouir des fruits de ses biens mobiliers et immobiliers. Et pour contourner la justice belge qui reconnait en Kengo wa Dondo toutes ses facultés psychologiques et intellectuelles, le groupe d’enfants à la tête de cette rocambolesque affaire aurait utilisé la séquestration comme pression afin d’obliger leur géniteur à signer de façon « volontaire » l’acte de vente d’une de ses résidences préférées de l’Europe. Et le produit de la vente, qui serait de l’ordre de 1.000.000 d’euros, devrait être partagé uniquement entre les enfants du premier lit. Tandis qu’à Belou Kengo, le coséquestré, qui est également de cette lignée, il lui est imposé deux conditions pour avoir droit au butin.

La première condition est qu’il doit se désolidariser de ses frères et sœurs issus d’autres lits avec qui ils ont constitué un bloc pour combattre ceux que la source présente comme initiateurs de toutes ces cabales pour spolier les biens immobiliers de leur père. Ce, à travers une plainte introduite devant les instances judiciaires belges. De ce fait, ce groupe de la fratrie demande à Belou Kengo de retirer ladite plainte.

UNE AUTRE ESCROQUERIE

La source fait état de la vente à l’insu de Léon Kengo et des autres héritiers, tout le patrimoine immobilier : villas, appartements, concessions et autres biens de valeur en l’occurrence les véhicules. Parmi ces villas, on cite, entre autres, celle de l’UPN qu’occupait sa grand-mère, l’appartement du building Vodacom situé entre le boulevard du 30 Juin en face du cimetière de la Gombe et l’avenue de la Justice en face de l’hôtel Sultani.

« LEON KENGO N’A PLUS RIEN »

« Léon Kengo n’a plus rien et si l’on n’y prend garde, on ne sera pas surpris d’apprendre que ses obsèques se tiennent dans la rue, faute d’endroit digne de son rang », prévient l’un des avocats conseil de la famille Kengo qui s’est confié à notre rédaction sous le sceau de l’anonymat.

A tout prendre, il y a lieu de se poser la question de savoir qui est l’auteur intellectuel de cette initiative rocambolesque qui ressemble à la maffia sicilienne, de nature à ridiculiser le grand Kengo wa Dondo.

D’ores et déjà, bien des observateurs avisés n’hésitent pas à conclure que cette personne est loin d’être parmi des proches de Léon Kengo. Qu’on soit auteur intellectuel ou exécutant de cette sale besogne frisant à la fois la méchanceté, l’ingratitude et la cruauté, une telle manière de dépouiller quelqu’un de ses biens, alors qu’il est encore vivant, s’apparente à un raccourci pour l’envoyer à la mort.

Emeraude Palankoy
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 11 commentaires
12335 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

0 réponse
L'essentiel pour le bien du pays. Que sa bibliothèque personnelle, ses mémoires écrites soient conserver pour les générations présentes et futures. Un des problème de la jeunesse congolaise c'est le manque des écrits des protagonistes de l'histoire de la RDC . Après la vente des maisons, peut-être quelqu'un aura l'envie de se saisir des dossiers intéressants la nation.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
C'est ce qui va arriver a Tshilombo et sa rwandaide de Nyakeru, aussi Ma Marthe, Kabund et Kabuya! Des voleurs purs...les enfants de Goizeleferont aussi ca a Tshilombo, surtout que Denise Nyakeru n'a pas d'enfants avec Tshilombo, sauf avec Nyoka Longo et Boketsu...

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Tout voleur finit toujours comme ca. Azuiiiiii

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Kengo wa Dondo est un malfrats de la deuxième République il est parmi les pilleurs du temps de Mobutu et du Rwandais Hyppolite Kanambe. Qu'il soit séquestré, le peuple Congolais ne retient rien de ce monsieur polonais et portugais qui fait partie de dinosaures de triste mémoire.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Les Rwandais encore cités pour quelles raisons? Honte.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
C'est le même sort qui attendra Joseph KABILA et Olive LEMBE avec des biens volés et pillées de la RD. Ils doivent savoir que tout se paie ici bas et que les biens mal acquis ne profitent jamais.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Bibota bota ! 1er lit, 2e lit, 69e lit !

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Etali biso na nini?

Réagir

Répondre
@
0 réponse
C'est ça qui arrive quand on s'enrichit malhonnêtement avec l'argent du trésor public, des enfants à tous les coins du monde qu'on n'a pas su éduquer, une fortune qu'on ne sait pas gérer... Et le diable qui l'a aidé à se maintenir dans le mobutisme reprend tous les biens qu'il t'a donné en laissant moisir le grand peuple. Tu mourras pauvre, comme l'a été ton ami Sakombi Inongo. La leçon aussi pour les autres et nous même, rien ne sert d'accumuler tous les biens de ce monde. C'est vrai, Vanité de vanité... en réalité, ce n'était que poursuite du vent

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Si ses propres rejetons n'ont pas pitié et ne font pas preuve d'une profonde affection envers leur géniteur pendant ses vieux jours, que voulez-vous que le grand public que nous sommes dise ou fasse. Il est responsable de ce désordre pour avoir constitué une famille désordonnée avec plusieurs bureaux et pour n'avoir pas réussi à inculqué à ses enfants les valeurs d'amour, et de protection de nos vieux parents. Du reste peut-il justifier la source de tous ses immeubles par son salaire???? Il a spolié la RDC Dieu le paie pour son mal encore vivant à travers ses enfants. Le mal ne reste jamais impuni.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Le sang Rwandais entrain de crier sur eux, les enfants fainéant

Réagir

Répondre
@
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent Blocs pétroliers : le dossier sur l’étude de faisabilité ayant abouti à l’exploration des blocs pétroliers s’invite à l’Assemblée nationale

Les plus commentés

Politique Affaire blocs pétroliers et gaziers, le "NON" poli de Tshisekedi à John Kerry !

06.10.2022, 19 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Politique Occupation de Bunagana : consternés, les parlementaires congolais boycottent la 145 ème assemblée de l’union interparlementaire qui se tiendra à Kigali

05.10.2022, 13 commentaires

Politique Augustin Kabuya demande au clan Katumbi de quitter l’Union Sacrée « au lieu de tenir des discours comme s’ils ne sont pas dans les institutions »

05.10.2022, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance