Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Santé

Premiers cas confirmés du virus de Marburg au Ghana

2022-07-18
18.07.2022
Afrique
2022-07-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/07-juillet/18-24/virus_marburg_ghana_22.jpg -

Le virus Marburg appartient à la famille des filovirus, tout comme le virus Ebola. © CDC, Frederick Murphy

C'est confirmé : le virus de Marburg circule à nouveau en Afrique, alors que deux cas viennent d'être identifiés au Ghana. Cette fièvre hémorragique aussi meurtrière que Ebola a atteint un taux de mortalité allant jusqu'à 88 % lors des dernières épidémies.

Début juillet, deux cas de malades suspects ont été découverts au Ghana. Ils présentaient les symptômes d'une gastroentérite aigüe. Des échantillons ont alors été envoyés à l'Institut Pasteur de Dakar pour identifier le virus à l'origine de ces deux cas. Les résultats ont été communiqués par les autorités ghanéennes ce dimanche : il s'agit du virus Marburg qui refait surface après un an sans épidémie.

Avec des symptômes similaires à ceux du virus Ebola, cette fièvre hémorragique cause des symptômes fulgurants, et bien souvent mortels. Tout commence par une fièvre forte et des céphalées intenses. S'ensuivent des crampes abdominales et des diarrhées avec du sang dans les selles pour lesquelles le risque principal est la déshydratation. Il n'existe pas de traitement spécifique, mais la réhydratation, qu'elle soit par voie orale ou intraveineuse, améliore le taux de survie.

Plusieurs épidémies depuis 1967

Ce n'est pas la première fois qu'une épidémie du virus Marburg se produit. Identifié pour la première fois en 1967 en Allemagne, il provenait à ce moment-là d'expériences effectuées sur des singes importés d'Ouganda. Plus exactement, le virus est porté originellement par des chauves-souris frugivores, sans qu'elles développent la maladie. Elles transmettent ensuite le virus soit directement à l'Homme, soit à d'autres animaux sauvages qui eux contaminent ensuite les humains avec lesquels ils entrent en contact.

Depuis, plusieurs épidémies sporadiques ont été signalées, avec un taux de létalité entre 24 à 88 % selon la souche virale et la gestion des cas, explique l’OMS. Jusqu'en 2021, les épidémies ont eu lieu soit en Allemagne pour la première, soit dans l'est ou le sud de l'Afrique. Mais un cas a été identifié en Guinée en août 2021, resté heureusement unique. Aujourd'hui, le Ghana s'inquiète des deux cas détectés, et a informé dans un communiqué que les 98 personnes cas contacts sont actuellement en quarantaine, et que pour l'instant aucune n'a développé des symptômes de la maladie à virus de Marburg.

Léa Fournasson
Futura Sciences / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
2050 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
Article précédent Goma : des jumeaux siamois séparés grâce à l’intelligence d’une équipe de médecins congolais

Les plus commentés

Politique Affaire blocs pétroliers et gaziers, le "NON" poli de Tshisekedi à John Kerry !

06.10.2022, 19 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Politique Occupation de Bunagana : consternés, les parlementaires congolais boycottent la 145 ème assemblée de l’union interparlementaire qui se tiendra à Kigali

05.10.2022, 13 commentaires

Politique Augustin Kabuya demande au clan Katumbi de quitter l’Union Sacrée « au lieu de tenir des discours comme s’ils ne sont pas dans les institutions »

05.10.2022, 11 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance